Accueil Le Département Solidarité & Familles Autonomie & Handicap |  Schéma départemental de l'autonomie 2018-2023
aide soignante et sa patiente à domicile © phovoir

Schéma départemental de l'autonomie 2018-2023

Clés de voûte des politiques de solidarité dans le Calvados, les deux schémas départementaux pour les personnes âgées et les personnes handicapées sont arrivés à échéance. Le futur schéma de l’autonomie 2018-2023 qui les remplacera est en cours d’élaboration depuis plusieurs mois. Après la phase de diagnostic s’engage aujourd’hui celle de la concertation.

mercredi 10 janvier 2018
Partager cet article :

Pourquoi un schéma unique de l’autonomie ?

L’autonomie des personnes âgées et handicapées est un enjeu crucial pour le Département du Calvados qui consacre environ 190 M€ par an pour la politique de l’autonomie et emploie 150 agents dédiés à cette mission sur l’ensemble du territoire. Le Département du Calvados souhaite désormais réunir en un schéma unique les actions à mener pour les cinq prochaines années, en ayant une vision globale et approfondie des problématiques communes aux personnes âgées et en situation de handicap (soutien aux  aidants, accessibilité, prévention de la perte d’autonomie, etc.).

La mise en œuvre du futur schéma de l’autonomie s’inscrit dans le contexte de la loi relative à l’Adaptation de la Société au Vieillissement du 28  décembre 2015 (dite loi ASV).

Celle-ci s’articule autour de trois piliers :

  • Anticiper les premiers facteurs de risque de la perte d’autonomie ;
  • Adapter les politiques publiques au vieillissement ;
  • Améliorer la prise en charge des personnes en perte d’autonomie.

Une importante phase de diagnostic

Afin de décider des actions à mener, le Département a tout d’abord souhaité réinterroger en profondeur sa politique au regard des réalités de terrain et des enjeux futurs. Une étude a ainsi été réalisée au cours de l’année 2017, en partenariat avec l’INSEE, qui permet aujourd’hui de connaître finement la situation des Calvadosiens âgés et/ou en situation de handicap, sur chaque territoire.
Ce diagnostic stratégique doit permettre d’ajuster l‘action départementale pour mieux prévenir la perte d’autonomie, l’accompagner et aider les personnes et leurs familles à y faire face.

Les grands enseignements de l’enquête INSEE

En 2013, le Calvados compte 220 000 personnes âgées et/ou handicapées, principalement concentrées dans les pôles urbains.
Elles accèdent facilement aux équipements : le taux d’équipement est le plus élevé de la région normande et ceux-ci sont bien répartis sur le territoire.
Dans le Calvados, les populations, à mesure qu’elles vieillissent, privilégient les pôles urbains à leurs périphéries, où l’accès aux équipements est facilité. De la même façon, la concentration dans les pôles des personnes handicapées, quel que soit leur âge, est encore plus forte. C’est pourquoi les intercommunalités qui abritent la plus grande part de personnes handicapées sont celles qui possèdent une ou plusieurs grandes villes.
Les seniors calvadosiens bénéficient de conditions de vie plutôt favorables. En revanche, leur niveau de vie est plus faible après 75 ans, lorsqu’ils arrivent aux âges où les risques de perte d’autonomie sont les plus élevés. La population très âgée, la plus concernée par les risques de perte d’autonomie, augmenterait très fortement jusqu’en 2050, continuellement alimentée par les générations plus nombreuses issues du baby-boom. En 2050, un Calvadosien sur cinq aurait 75 ans ou plus. Dans le Calvados, les installations de retraités, particulièrement attirés par le littoral, contribuent de manière non négligeable à l’augmentation de la population âgée.
Au sein du département, le vieillissement serait moins rapide dans les zones où il est déjà avancé et, à l’inverse, plus rapide sur les territoires les plus jeunes. »
Kévin de Biasi de l'INSEE

Pour aller plus loin : consultez l'étude complète de l'INSEE parue dans INSEE Analyses Normandie n°36 - Octobre 2017

Outre cette analyse sociodémographique réalisée avec l’INSEE, la phase de diagnostic a mobilisé plusieurs partenaires contribuant à la mise en œuvre de la politique de l’autonomie : Maison départementale des personnes handicapées, services du Département, services de l’État, Conseil départemental de la citoyenneté et de l’autonomie (CDCA), établissements et services médico-sociaux, etc.
Les enjeux majeurs identifiés pour l’avenir en matière d’autonomie sont :

  • La prévention de la perte d’autonomie
  • L’adaptation des structures d’accueil
  • Le soutien aux aidants
  • La vie dans la cité et la valorisation des actions existantes
  • L’accompagnement de l’évolution des pratiques
Vidéocagette de présentation du nouveau schéma de l'autonomie :

Repères

  • 190 M€ consacrés par le Département du Calvados à l’autonomie
  • 150 agents mobilisés à Caen et dans les territoires
  • 302 000 personnes âgées et personnes handicapées en 2050 dans le Calvados (+ 36 %)
  • Aide personnalisée à l’autonomie (APA) : 15 000 bénéficiaires (64 M€)
  • Prestation de compensation du handicap (PCH) : 1 500 bénéficiaires (17 M€)
  • Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) : 840 bénéficiaires (5 M€)
  • Aide-ménagère (personnes âgées et handicapées) : 710 bénéficiaires
  • Aide sociale à l’hébergement (ASH) : 3 000 bénéficiaires (83 M€)
  • 98 Établissements d’Hébergement pour personnes âgées
  • 78 Établissements pour personnes handicapées
  • 116 Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile
  • 45 résidences-autonomie

La co-construction du schéma de l’autonomie

Dans le cadre de la démarche de concertation avec les professionnels du Département et ses partenaires, une réunion de lancement a été organisée le 10 janvier 2018 afin de partager les éléments de diagnostic et associer de façon ouverte et plus large les acteurs du champ de l’autonomie à la construction du futur schéma de l’autonomie.

 Téléchargez la présentation projetée le 10 janvier 2018

 Lisez le discours du président Jean-Léonce Dupont prononcé lors de la réunion de lancement du 10 janvier 2018

Afin de réfléchir collectivement à la manière d’organiser et de délivrer le meilleur service possible aux usagers et donc aux bénéficiaires finaux, plusieurs groupes de travail sont proposés.

 Découvrez les thématiques, le contenu et les dates des ateliers

Formulaire d'inscription aux groupes de travail sur le schéma départemental de l'autonomie 2018-2023

Pour toute question ou suggestion relative à cette démarche, écrivez à cgoyard@cekoia.eu.

Tags :
Partager cet article :
<script>