Accueil Toute l'info Espace presse |  La Cambe : aménagement...
Expérimenteation : mise en place d’une chaussée à voie centrale banalisée pour les cyclistes / © Département du Calvados

La Cambe : aménagement pour les cyclistes, le Département du Calvados expérimente la mise en place d’une chaussée à voie centrale banalisée

Le Département du Calvados expérimente un aménagement destiné à favoriser la circulation des cyclistes, appelé chaussée à voie centrale banalisée (CVCB), sur une boucle cyclable située sur la RD 113 entre La Cambe et Monfréville.

Dans le cadre de son plan vélo et en lien avec Isigny Omaha intercom, le Département du Calvados prévoit l’ouverture pour la saison 2022 d’une boucle vélo touristique dénommée BOUCLE DES MARAIS DE L’AURE.

La route départementale n°113 de La Cambe à Monfréville offrira une variante – plus courte à destination des familles – à cette future boucle touristique départementale.

Dans cette optique une réflexion a été menée en lien avec le CEREMA (Centre d’Etude et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement) afin de mieux partager la voirie entre tous les usages.

Celle-ci a conclu à l’expérimentation d’une CVCB.

Plan
Plan

Une alternative aux aménagements classiques

La CVCB est un aménagement favorisant la circulation des cyclistes sur les voies étroites à trafic modéré, lorsque des aménagements cyclables classiques se révèlent impossibles à réaliser.

Elle concerne les chaussées étroites sans marquage en axe : les véhicules motorisés circulent sur une voie centrale à double-sens et les cyclistes, sur la partie de l’accotement appelée rive (voir schéma).

La largeur de la voie étant insuffisante pour permettre le croisement, les automobilistes doivent empiéter sur la rive lorsqu’ils se croisent, en vérifiant auparavant la présence de cyclistes ; en leur cédant la priorité le cas échéant.

Le niveau de service proposé aux cyclistes par la CVCB est de fait inférieur à celui offert par les pistes et bandes cyclables. S’il perturbe souvent dans un premier temps les automobilistes, il offre une alternative intéressante et appréciée des cyclistes lorsque les lieux ne permettent pas un aménagement dédié.