Accueil Toute l'info Espace presse |  Un réseau de location...

Un réseau de location solidaire de voitures déployé par le Département du Calvados et l’association Revivre

La mobilité étant un facteur clé d’insertion et d’accès à l’emploi, le Département du Calvados lance un réseau de location solidaire de véhicules et expérimente des actions d’accompagnement en direction des bénéficiaires du RSA ainsi que des jeunes sortant de l’aide sociale à l’enfance.

Aujourd’hui la mobilité constitue un des freins les plus importants au retour à l’emploi des publics en insertion, non seulement dans les zones rurales du Calvados mais également sur l’agglomération caennaise.

Chef de file de l’insertion, le Département s’attache à mener une politique engagée et innovante au plus près des besoins des personnes en situation de fragilité et à agir sur les freins périphériques d’accès à l’emploi ou à la formation (mobilité, garde d’enfants, logement…).

Afin de renforcer ce soutien, il lance une plateforme départementale mobilité solidaire structurée autour d’une expérimentation de mesures d’accompagnement personnalisé et d’un réseau de location solidaire de véhicules.

Un accompagnement à la mobilité autonome, adapté à chaque profil

A partir du second semestre 2022, 120 mesures d’accompagnement seront expérimentées sur l’ensemble du territoire dans 15 points d’accueil. Il sera proposé aux personnes en difficulté d’insertion un diagnostic de leur situation ainsi que des ateliers thématiques en groupe (préparation au permis de conduire, coaching code et conduite, recherche d’aides financières, accompagnement administratif). Le Département consacrera entre 65 000 € et 69 000 € à cette expérimentation qui fera l’objet d’une évaluation à la fin de l’année pour calibrer une offre pérenne dès 2023.

Développement de la couverture territoriale de location solidaire de véhicules

En plus de cet accompagnement personnalisé et adapté à la situation et aux compétences de chacun, le Département souhaite développer un réseau de location solidaire de véhicules à des tarifs très accessibles.

En ce sens, les conseillers départementaux, réunis en commission permanente, lundi 18 juillet, ont augmenté la subvention de fonctionnement versée à l’association Revivre (de 30 000 € en 2021 à 78 000 € en 2022) pour déployer l’action « Navette location » au-delà de l’agglomération caennaise. L’objectif est de la faire évoluer en réseau départemental, en créant de nouveaux relais locaux de location solidaire de véhicules dans les secteurs qui en sont dépourvus.

Les élus ont par ailleurs attribué 60 000 € à l’association pour contribuer à l’achat de 11 voitures dès cette année et permettre de passer d’un parc de 29 à 40 véhicules.