Aide
Collectivités

Aides à l’installation d’équipement bois-énergie

Des subventions peuvent être allouées par le Département pour l’implantation d’équipements liés à la valorisation énergétique du bois.

Contact

Direction du Développement et de l’Environnement


23, 25, boulevard Bertrand  14000  Caen 

Tél : 02 31 57 15 68

Fax : 02 31 57 15 75

Courriel : environnement@calvados.fr

Partager :

Bénéficiaires

 Collectivités territoriales et leurs groupements

Types d’aides

Les projets portés par des collectivités territoriales ou leurs groupements seront instruits dans le cadre des contrats de territoire.

 Aides à l'installation de chaudière individuelle (Puissance ≤ 250 kW)

Les aides sont calculées sur la base de la puissance des chaudières :

Type de chaudière Puissance ≤ 50 kW 50 kW < Puissance ≤ 250 kW
Bois déchiqueté 150 euros / kW 5 000 euros + 50 euros / kW
Bois bûches 100 euros / kW 2 500 euros + 50 euros / kW

Le matériel devra être labélisé Flamme verte ou équivalent et être installé par un professionnel qualifié RGE.

Dans une logique globale en faveur du Bocage, l’aide du Département est accentuée en faveur des équipements à « bois déchiqueté » permettant une valorisation directe des haies bocagères.

 Aides à l'implantation de réseaux de chaleur

Afin de favoriser la mutualisation des équipements, une aide est également prévue à destination des réseaux de chaleur primaire qui permettent de desservir plusieurs bâtiments à partir d’une même chaudière.

Cette aide se décline comme suit :

 Forfait de 15 € par mètre linéaire de réseau,
 Plafonnée à 200 m linéaire de réseau par bâtiment desservi.

 Aides à l'implantation de plateformes de stockage

Dans le but d’inciter à l’émergence de filières bois-énergie locale, le Département prévoit une aide spécifique à destination des projets collectifs souhaitant mettre en place leur propre plateforme de stockage et de séchage du bois déchiqueté. Cette aide représente un apport financier à hauteur de 25 % des travaux de construction de la plateforme ou d’adaptation de bâtiment existant avec un plafond de dépenses éligibles de 160 000 € HT pour :

l'acquisition foncière, frais notarié et génie civil (hors études et maîtrise d’œuvre) ;
les travaux d’adaptation ou d’extension de bâtiment existant (travaux sur les sols, travaux sur l’aire de manœuvre, travaux sur les charpentes, couvertures et cloisons).

<script>