bateau-mer.jpg

Ambitions intactes chez Karver

INTERVIEW _ Ralentie par la crise du Covid-19, Karver relance sa stratégie de développement amorcée en 2018 avec le rachat du fabricant de winches Pontos. Equipe commerciale renforcée, ouverture d’un bureau breton et mise sur le marché de nouveaux produits… Les explications de Marin Clausin, le PDG de l’entreprise honfleuraise.


Après votre rachat de Pontos, la crise du Covid-19 a-t-elle fortement bousculé la dynamique de développement de Karver ?
Ça a été plutôt un coup de frein. Le confinement est arrivé au début d’une année cruciale pour nous. Notre rachat du fabricant de winches Pontos, début 2018, nous permet de nous positionner sur les winches innovants, en complément de nos produits déjà reconnus : emmagasineurs, poulies, hooks, bloqueurs, équipements de mats… Après 18 mois de R&D, nos winches sont arrivés sur le marché avec de solides arguments : plus résistants, 100% étanches en partie haute, plus rapides et plus puissants. Dès l’an dernier, le lancement et les retours des premiers clients ont été très bons. La crise sanitaire est arrivée au moment où s’accélérait le déploiement commercial de ces nouveaux produits.

>> Vidéo de la naissance d'un winch Karver 


Comment s’articule votre stratégie commerciale aujourd’hui, à l’heure du déconfinement progressif ?
Nous remontons en puissance depuis mi- mai, après deux mois pendant lesquels les commandes ont chuté. Pendant cette période, notre bureau d’études a continué à fonctionner, 35 % de l’effectif (15 salariés au total) a connu le chômage partiel et le télétravail s’est généralisé. Avec le déconfinement, nous remobilisons notamment le commercial, secteur sur lequel nous avions fortement investi en 2019 pour accompagner notre développement. Nous avons ouvert un bureau à Lorient, au cœur de la base de course au large, dont les équipes représentent 20% de notre activité. Ce bureau est à la fois notre direction commerciale et un showroom où l’on peut tester nos produits. Nous avons également renforcé l’équipe commerciale, qui est passée à 4 personnes. 

Comment voyez-vous l’avenir aujourd’hui ?
Nous vivons une période charnière. Nous disposons de tous les atouts pour développer notre activité, notamment à l’export, qui représente déjà près de 70% de notre activité. Nous avons une marge de progression auprès des chantiers qui peuvent référencer nos produits dans leurs catalogues d’options, voire les intégrer en première monte. Enfin, et c’est tout notre ADN, nous nous apprêtons à mettre sur le marché cet été d’autres nouveaux produits innovants, mis au point ces deux dernières années. Je crois que nous avons de quoi faire parler de nous dans les prochains mois. 

www.karver-systems.com