Couple et leur enfant, à vélo sur la voie verte de la Suisse normande. / © Th. Houyel

Voie verte de la Suisse normande : les travaux sont terminés !

Avec l'inauguration du dernier tronçon entre Thury-Harcourt et Clécy, l'axe vertical du "T" départemental du plan vélo est achevé. Tous les usagers, locaux ou touristes, disposent donc désormais d'un itinéraire continu et sécurisé sur plus de 40 km, au cœur de la vallée de l'Orne.

mercredi 11 juillet 2018
Partager cette actualité :

Le vélo gagne du terrain dans le Calvados !

Le plan vélo adopté par le Département du Calvados en 2004 prévoit la création de 700 kilomètres d’itinéraires cyclables. 68 % sont réalisés depuis la fin de l’année 2017. Après l'inauguration le 15 juin dernier du tronçon entre Arromanches-les-Bains et Longues-sur-Mer de la véloroute littorale du Bessin, c'est aujourd'hui la voie verte de la Suisse normande qui est célébrée. Les travaux sur cette axe central du plan vélo départemental ont débuté en 2012 au terme d’une longue phase de concertation, et ont été phasés en trois tranches successives entre Caen, Grimbosq, Thury-Harcourt et Clécy. Avec l’achèvement de la dernière tranche, entre Thury-Harcourt et Clécy, l’ensemble de la voie verte est désormais opérationnelle entre Caen et Clécy.

Au global, cette voie verte aura représenté un investissement de 13 M€ pour le Département, cofinancé à hauteur de 5,6 M€ (Région et Europe-FEDER).

Témoignant d’un engouement populaire croissant, plus de 300 000 usagers/an (vélos, promeneurs, rollers) sont comptabilisés au départ à Caen de la voie verte de la Suisse normande. Cette fréquentation diminue au fur et à mesure de la progression dans la vallée, mais 150 000 usagers/an sont tout de même mesurés à Feugeurolles-Bully et 90 000 à Thury-Harcourt.

La troisième tranche, de Thury-Harcourt à Clécy

À l’image de l’ensemble du tracé, le dernier tronçon Thury-Harcourt / Clécy permet de découvrir, de manière sécurisée et confortable, des points de vue exceptionnels sur la vallée de l’Orne. Pénétrant au cœur de la Suisse normande, elle est également directement connectée aux sites naturels des Rochers des Parcs et de la Houle, Espaces naturels sensibles (ENS) départementaux, et « monuments naturels » emblématiques de la Suisse normande, supports des activités de pleine nature qui en font la renommée : randonnée, escalade, parapente, kayak, etc.

Données clés
  • Linéaire : 13,5 km
  • Revêtement : enrobé, avec coloration adaptée aux secteurs géographiques et notamment aux prescriptions réglementaires en site classé sur la commune du Vey.
  • Largeur de la voie : 3 m
  • Usagers
    • Autorisés : Vélos, rollers, piétons (en cohabitation sur un espace commun)
    • Non autorisés : engins motorisés, chevaux (à l’exception de tronçons ponctuels de liaison sur des itinéraires équestres)
  • Aménagements connexes :
    • Réaménagement de l’ancien passage à niveau au Sud de St-Rémy-sur-Orne à la traversée de la RD562 (200 000 euros)
    • Des connexions aux espaces naturels sensibles du Département (Rochers de la Houle et Rochers des Parcs)
    • Aires de repos
  • 24 bancs
  • 14 tables de pique-nique
  • 32 range-vélos
  • Planning :
    • Tranche 3.1 du Pont de la Mousse (St-Rémy-sur-Orne) à Clécy : mi-mars à oct. 2017
    • Tranche 3.2 de Thury-Harcourt au Pont de la Mousse : 1er semestre 2018
  • Budget :
    • 4 millions d’euros TTC
    • Financement :
      • Région : 1,2 million d’euros
      • Département : 2,8 millions d’euros
Le 11 juillet 2018 lors de l'inauguration de la voie verte de la Suisse normande
Le 11 juillet 2018 lors de l'inauguration de la voie verte de la Suisse normande. / © M. Fresnais

Porte d’entrée de la Vélo Francette

Logo Vélo FrancettePrincipalement utilisée par les usagers locaux, la voie verte s’inscrit également comme axe de développement touristique en tant que tronçon de la Vélo Francette, reliant Ouistreham-Riva-Bella à la Rochelle sur plus de 600 kilomètres d’itinéraires dédiés au tourisme à vélo (véloroute gratifiée de deux prix successifs au niveau national et européen en 2017 et 2018). En service depuis l’été 2015, la Vélo Francette traverse sept départements et trois régions. En pratique, cet itinéraire est constitué d’une succession de tronçons aménagés sous forme de voies vertes, pistes cyclables ou voies partagées.

Porte d’entrée de ce produit touristique, le Calvados dispose d’un tracé riche de nombreux atouts :

  • sa situation géographique, avec des connexions maritimes vers l’Angleterre, ferroviaires vers Paris ou routières ;
  • une section désormais continue en voie verte de Ouistreham à Clécy, sur plus de 60 kilomètres ;
  • des sites particulièrement remarquables tels la Baie de l’Orne ou encore la Suisse normande offrant un véritable bain de nature à découvrir dans le calme et la sérénité liés aux circulations douces.

Reconnue comme l’une des plus belles étapes de cette véloroute par les touristes à vélo, la voie verte de la Suisse normande pourra progressivement s’enrichir d’offres de services, notamment d’hébergement et de restauration.

Les usagers de la Vélo Francette dans le Calvados

Une enquête a été menée, de juillet à septembre 2017, par Calvados Attractivité en partenariat avec les offices de tourisme de Caen-Ouistreham, Suisse normande et Pays de Falaise et dans les 18 hébergements labellisés « Accueil Vélo » auprès des itinérants de la VéloFrancette.

Il en ressort que :

  • Le montant global de dépense est de 57€/jour/pers sur la Vélo Francette ;
  • Le profil type est un couple (45 %) français (75 %) entre 45 et 68 ans (48 %) ;
  • En moyenne les itinérants vélo de la Vélo Francette font 60 km/jour ;
  • L’indice de satisfaction est de 83 % (concernant les informations touristiques, la signalétique, la sécurité, les services et l’intérêt patrimonial).

Image d'en-tête : © Th. Houyel

Tags :
Partager cette actualité :

À lire également

Panneau sur la voie verte de la Suisse normande. / © E. Daguet

En pratique – Pour préparer son itinéraire

  • Carte Calvados à vélo disponible dans tous les offices de tourisme
  • Cartes vélo et traces GPX téléchargeables sur www.calvados-tourisme.com
<script>