Le mercredi 13 décembre 2017 à Caen lors de l'opération Open Club. / © Thierry Houyel

Opération "Open Clubs" : 300 jeunes tennismen à la rencontre des plus grands

Mercredi 13 décembre, dans le cadre de l’Open de tennis de Caen, 300 jeunes tennismen du Calvados, ainsi que leurs entraîneurs, ont participé à l’opération jeunesse « Open Clubs », organisée par le Département, avec le soutien du Comité Départemental de tennis. Au programme : photos et rencontre avec les deux finalistes de l’Open, ateliers ludiques et invitation au match du soir.

jeudi 14 décembre 2017
Partager cette actualité :

Échanges sur la pratique

14 h, mercredi 13 décembre, dernier jour de l’Open de Caen. Plus de 300 jeunes de 24 clubs et structures jeunesse du Calvados affluent au Zénith, impatients. Aujourd’hui, à l’invitation du Département, ils vont approcher deux grands joueurs internationaux, en finale de cette nouvelle édition de l’Open de tennis de Caen. Un match 100 % espagnol, qui opposera dès 20 h, David Ferrer et Roberto Bautista-Agut. Mines réjouies, sourires fiers et timides, un par un, les clubs sont appelés à descendre sur le court pour une photo avec les deux joueurs. « Tous les ans, on vient avec les enfants, c’est toujours un très bon moment pour eux », affirme Valérie Lesouef, responsable de l’école de tennis de Ifs, « c’est une belle initiative qui leur permet de voir du bon niveau, de près. »

À quel âge avez-vous commencé ? »

Les jeunes amateurs ont l’opportunité exceptionnelle d’interroger leurs aînés. Séparés en deux groupes, leurs questions affluent, relayées par les traducteurs : « Contre qui aimeriez-vous jouer en finale de Roland Garros ? », lance un jeune. « Ce que je sais, c’est que je ne choisirais pas Nadal (compatriote espagnol qui figure parmi les meilleurs joueurs du monde) », répond Roberto Bautista-Agut, provoquant les rires de l’assistance.  « Quelles sont les qualités pour être un bon joueur ? », s’enquiert un autre. La réponse de David Ferrer est sans appel : « du talent, du travail et beaucoup de mental ». Pendant une demi-heure, les joueurs se prêtent au jeu : « À quel âge avez-vous commencé ? », « Combien de fois tu t’entraînes par jour ?», « Est-ce que tu es fier de ta carrière ? », « Quel est ton point faible ? »…

Roberto Bautista-Agut
Roberto Bautista-Agut, 20e au classement ATP, répond aux questions des jeunes calvadosiens. / © Thierry Houyel

Sortir du club

15 h 18, les questions-réponses s’achèvent. Les deux groupes vont alterner : petits matchs dans l’un des halls du parc expo et tirs sur cibles sur le court même du Zénith. « C’est bien qu’on puisse poser des questions à des joueurs de ce niveau », estime Arthur, 10 ans, de Saint-Arnoult. « C’était très intéressant, on est vraiment contents d’être là », se réjouissent William et Raphaël, du Tennis Club de Creully. « Moi j’ai appris qu’ils s’entraînaient quatre fois par jour ! », s’exclame Jonas, de Ver-sur-Mer. Avec son ami Léandre, c’est la 2e année qu’il participe à l’opération Open Clubs. Tous deux misent sur la victoire, le soir, de David Ferrer, mais espèrent tout de même un match serré.

Prendre conscience d’un bon niveau »

 L’après-midi se poursuit, riche en animations. Dans le hall d’expo, Macéo profite d’une accalmie pour observer son score : « j’aime beaucoup ces ateliers rencontres : j’ai déjà gagné deux matchs : 10/2 et 10/1. » Le jeune joueur de Grentheville pratique depuis déjà 5 ans. « J’ai essayé d’autres sports comme le foot, mais c’est vraiment le tennis qui me convient ! »

Ateliers ludiques. / © Thierry Houyel
© Thierry Houyel

Les accompagnateurs sont unanimes : « Nos jeunes sont toujours très impatients de participer à cette opération. Cela leur permet de prendre conscience de ce qu’est un bon niveau », note Daniel Hue, responsable de l’école de tennis du Centre hospitalier de Bayeux. « C’est une initiative positive pour le mélange des clubs », renchérit Armelle Gimer, la présidente. Un contat partagé par Olivier Dillioti, du TC de Grentheville : « Cela offre aux jeunes la possibilité de découvrir une compétition internationale, ce qui est exceptionnel pour eux. J’espère que cela va continuer. »

L’opération « Open Clubs » s’inscrit dans le cadre de la politique jeunesse et sportive du Département : chaque année, de nombreux jeunes du territoire ont ainsi la possibilité de profiter de moments privilégiés et d’accéder à des évènements sportifs de haut niveau, tels que l’Indoor international de BMX en février ou la Normandy Channel Race au printemps. Le Département s’engage également pour les jeunes sportifs du territoire en les accompagnant financièrement dans leur pratique et en récompensant leur investissement à l’occasion de la cérémonie des Podiums et Trophées.

Tags :
Partager cette actualité :
<script>