Accueil Toute l'info Actualités |  Projet de sentier...
Vue aérienne du site d'Omaha Beach. / © Patrick Henry

Projet de sentier mémoriel à Omaha Beach : signature d'un partenariat

Jeudi 21 novembre, l'American Battle Monuments Commission, le Conservatoire du littoral et le Département du Calvados ont signé une convention de partenariat pour l'aménagement puis la gestion de l'espace dunaire du site d'Omaha Beach. Ce projet intègre trois volets : un sentier d'interprétation historique, une continuité cyclable de la Vélomaritime et une renaturation d'une partie du massif dunaire.

jeudi 21 novembre 2019
Partager cette actualité :

À partir de décembre 2019, le Département du Calvados va entreprendre les études préalables à la requalification du site d’Omaha Beach et l’aménagement d’un sentier d’interprétation historique. Cette opération d’envergure, vise à repenser l’espace naturel situé entre le cimetière et la plage et à mettre en valeur l’espace dunaire exceptionnel de ce site. Elle est portée de longue date par le Département, en partenariat étroit avec les partenaires concernés : l’American Battle Monuments Commission (ABMC) et le Conservatoire du littoral.

L'origine du projet

Dans le cadre de son plan vélo, le Département du Calvados aménage progressivement les itinéraires structurant son territoire. Aujourd’hui, près de 500 kilomètres d’itinéraires ont été réalisés. L’itinéraire littoral, entre Honfleur et Grandcamp-Maisy, constitue un des axes prioritaires de ce plan, s’inscrivant dans le cadre national de la Vélomaritime, partie française de l’itinéraire cyclable Eurovélo 4, qui relie Dunkerque à Roscoff.

Progressant tronçon par tronçon, le Département a aménagé la section reliant Vierville-sur-Mer à Sainte-Honorine-des-Pertes en 2013. Ces équipements présentent cependant une interruption entre Saint-Laurent-sur-Mer et Colleville-sur-Mer – le projet initial de voie verte n’ayant alors pas fait consensus –  notamment au regard des enjeux mémoriels majeurs de ce secteur, à proximité immédiate du cimetière américain de Normandie à Colleville-sur-Mer.

Dès lors, le Département a réuni l’ensemble des acteurs pour définir un nouveau projet partagé, renforçant la prise en compte de ces enjeux historiques, ainsi que ceux liés à la préservation du patrimoine naturel de ce site.

Un projet de continuité cyclable et pédestre à inscrire dans le contexte d'un site remarquable

Le site d’Omaha Beach, mondialement connu au titre des évènements de juin 1944, possède un patrimoine naturel et paysager remarquable. Son organisation territoriale traduit des enjeux pluriels, avec :

  • un cœur de site à vocation mémorielle, propriété de l’État concédée à l’ABMC, agence fédérale américaine en charge de la gestion des cimetières militaires et monuments américains à l’étranger ;
  • une périphérie propriété du Conservatoire du littoral, gérée par le Département du Calvados au titre des espaces naturels sensibles.

L’espace situé entre le cimetière américain et la mer relève donc de la compétence de l’ABMC dans sa partie centrale et de celle du Conservatoire du littoral à ses extrémités est et ouest.

Les partenaires associés au projet

Pour prendre en compte toutes les dimensions de ce projet, le Département a constitué un groupe de travail élargi avec les acteurs suivants :

Principes du projet

Les différents échanges ont abouti à un dispositif élargi, intégrant trois volets :

  • Un sentier d’interprétation historique, au nord du cimetière américain de Normandie, en proximité de la plage d’Omaha Beach. Offrant aux visiteurs un contenu de médiation au plus près des événements du  6 juin 1944, complémentaire au centre d’interprétation du cimetière, il sera ouvert aux piétons et aux cyclistes « pied à terre » étant donné sa vocation d’espace dédié au recueillement ;
  • Une continuité cyclable de la « Vélomaritime » contournant le Cimetière par le Sud en empruntant les voies existantes ;
  • une opération exemplaire de « génie écologique » visant à la renaturation d’une partie du massif dunaire du secteur concerné, jusqu’alors occupé par un parking et sa voie d’accès.

Plan

Le sentier d’interprétation historique
  • Un parcours de 1,7 km (largeur 2 mètres), jalonné de deux portes d’entrées et de six stations d’interprétation.
  • Une interprétation historique profitant de sa position privilégiée au plus près de la plage d’Omaha et mettant en avant les points de vue de l’ensemble des belligérants et le processus de réconciliation.
  • Une implantation du parcours sous le couvert végétal à plus de 90 %, sans covisibilité depuis le cimetière américain de Normandie.
  • Un tracé implanté en tenant compte de la sensibilité des habitats naturels patrimoniaux.
La continuité cyclable de la Vélomaritime

D’un linéaire de 6,4 km, elle emprunte des voies existantes (routes secondaires, chemins ruraux). En fonction de leur état, leur revêtement sera ponctuellement réhabilité. Étant donné les dénivelés assez prononcés, elle sera, sur cette section, plutôt destinée à des usagers cyclosportifs.

Une opération exemplaire : la renaturation du massif dunaire transformé sous l’action de l’homme

Profitant de l’aménagement de l’extrémité est du sentier, l’objectif est, en effaçant le parking sommairement revêtu et sa voie d’accès, de redonner un caractère naturel aux espaces libérés, en étendant le massif dunaire existant vers l’est sur environ 2 hectares. En effet, le site d’Omaha Beach possède l’un des rares massifs dunaires actifs du Calvados, habitat identifié dans le plan de gestion du site au titre de sa haute valeur patrimoniale, mais transformé par le passé à des fins d’agrément. L’opération vise donc, par des interventions de « génie écologique » à recréer un gradient de milieux, de la dune vive à la zone humide, afin d’en retrouver la diversité biologique originelle.

L'opportunité d'un nouveau partenariat ABMC / Conservatoire du Littoral / Département du Calvados

Fort de l’accord des trois parties sur ce projet enrichi, une convention tripartite entre l’American Battle Monuments Commission, le Conservatoire du littoral et le Département du Calvados a été établie, pour s’accorder sur les modalités d’aménagement puis de gestion de cet espace dunaire partagé, au Nord du cimetière. Elle vise à formaliser les engagements de chaque acteur et à organiser leur coordination.

Calendrier prévisionnel

Afin de définir les modalités techniques d’aménagement, des travaux de débroussaillage seront initiés fin 2019. Ils sont nécessaires à la réalisation de levées topographiques et d’études géotechniques, permettant l’établissement d’un projet détaillé courant 2020 par le bureau d’études SAFEGE, maître d’œuvre retenu pour cette opération. Le site d’Omaha Beach étant classé, le dossier devra ensuite être soumis à la Commission départementale de la nature des sites et des paysages (CDNPS) pour avis avant son autorisation par arrêté ministériel. Étant donné les différentes étapes réglementaires et administratives (consultation des entreprises, etc.), le Département espère réaliser les travaux à l’automne 2021.

Tags :
Partager cette actualité :
<script>