Accueil Toute l'info Actualités |  Prix Bayeux Calvados-Normandie...
Le Palestinien Saber al-Ashkar, 29 ans, lance des pierres durant des affrontements contre les forces israéliennes, le long de la frontière de la bande de Gaza à l’Est de la ville de Gaza, le 11 mars 2018. Les Palestiniens manifestent pour le droit au retour dans leur terre d’origine, désormais considérée comme territoire israélien. Prix du jury 2018 au Prix Bayeux Calvados-Normandie. / © AFP Photo / Mahmud Hams

Prix Bayeux Calvados-Normandie : zoom sur les actions à destination des collégiens

Pour la 26e édition du Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre, le Département du Calvados, partenaire historique de l’événement, s’associe une nouvelle fois aux côtés de la ville de Bayeux pour l’organisation et propose notamment, du 7 au 13 octobre prochains, des actions en direction des jeunes collégiens du Calvados.

lundi 07 octobre 2019
Partager cette actualité :

INTER'ACT Tour #Aveclesrefugiés, les collégiens rencontrent les réfugiés

Du lundi 7 au vendredi 11 octobre

Pour la troisième année consécutive, le Département du Calvados organise en collaboration avec l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), une journée de sensibilisation dans quatre collèges du Calvados :

  • Tilly sur Seulles - Bois d'Orceau : lundi 7 octobre
  • Évrecy – Paul Verlaine : mardi 8 octobre
  • Souleuvre en Bocage - Val de Souleuvre : jeudi 10 octobre
  • Bretteville-sur-Laize – Cingal : vendredi 11 octobre

Après une matinée de rencontres et d'échanges avec des réfugiés et les équipes du HCR, des chefs-cuisiniers réfugiés prépareront, avec les chefs de cuisine des restaurants scolaires de chaque collège, un repas à thème qui sera servi le midi aux collégiens et aux équipes enseignantes.

L’après-midi se poursuivra avec la visite de l’exposition du photographe américain, Brian Sokol The most important thing, la visite, via un casque de réalité virtuelle, d’un camp de réfugiés en Jordanie et un atelier proposé par des personnes réfugiées (caricaturiste, sport, musique…).

 

Les collégiens au cinéma : lundi 7 et mardi 8 octobre

La projection du film Les Hirondelles de Kaboul de Zabou Breitman et Éléa Gobbé-Mévellec sera proposée aux collégiens lundi 7 et mardi 8 octobre, au cinéma Le Méliès à Bayeux. Cette projection s’inscrit dans le cadre d’un travail mené en classe autour de la liberté d’expression.

Résumé : Été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment profondément. En dépit de la violence et de la misère quotidienne, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies.

Les Hirondelles de Kaboul, la bande-annonce :

 

Regard des jeunes de 15 ans

Remise des prix mardi 8 octobre – 10 h à l'Auditorium

Les collégiens du monde entier sont invités à prendre part au Prix Bayeux Calvados-Normandie à travers le « regard des jeunes de 15 ans ». À partir d’une sélection de photos de l’AFP sur l’actualité internationale, les jeunes ont pu voter via une plateforme dématérialisée pour la photo qui symbolisait le mieux, à leurs yeux, le monde d’aujourd’hui. La photo lauréate sera dévoilée par Jean-Léonce Dupont, président du Département du Calvados, mardi 8 octobre à 10 h à l’issue de la rencontre avec un journaliste de l’AFP.

Rencontre avec un journaliste de l’AFP - Mardi 8 octobre à l'Auditorium

Pour la troisième année consécutive, les 3e de collèges du Calvados pourront revenir sur l’analyse des 20 clichés du « Regard des jeunes de 15 ans » avec Pierre Fernandez, responsable des contenus multimédia à l'AFP qui parlera de son métier et échangera avec les collégiens.

 Trois séances se dérouleront le mardi 8 octobre à 10 h, de 13 h 30 et 15 h.

Suivez cet événement en Facebook live mardi 9 octobre de 10 h à 12 h sur la page So14 tellement Calvados et Prix Bayeux Calvados-Normandie.

 

Ateliers de l'info

Des Ateliers de l’info sont proposés dans les collèges et dans les bibliothèques du réseau par la Bibliothèque du Calvados, sur l’actualité, les zones de conflits et le métier des reporters de guerre. Autour de ces expositions, des actions seront mises en place (accueil de journalistes, projections, ateliers, etc.) en partenariat avec les bibliothèques du territoire.

Les trois expositions itinérantes :

  • Les Persécutés de Yannis Behrakis (Prix du jury et Prix public en 2016) au collège Val d’Aure à Caumont-sur-Aure (rencontre avec l’auteur Benoît Séverac, spectacle Né quelque part, lectures bilingues de contes).
  • The Great exodus de Mushfiqul-Alama (Prix du jeune reporter 2018) à la médiathèque d’Evrecy (Projection du film primé à Bayeux en 2018 : Rohingyas : les damnées de Birmanie suivi d’un débat avec l’association Info Birmanie, visites des collégiens du collège Paul Verlaine - Evrecy).
  • Affrontements à la frontière de Gaza de Mahmud Hams (Prix du jury 2018) au collège Maurois à Deauville.

Ces trois expositions ont circulé tout au long de l’année 2019 dans huit collèges, 12 médiathèques et une structure culturelle (Le Doc). C’est, à chaque fois, l’occasion de mettre en place une programmation riche et variée (accueil d’auteurs, de journalistes, ateliers, projections, débats et rencontres) et d’établir des partenariats entre collèges et bibliothèques du Calvados.

Tags :
Partager cette actualité :

Depuis un quart de siècle le Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre rend hommage à ces hommes et ces femmes qui, au péril de leur vie, informent, témoignent du quotidien des populations et alertent sur les conflits qui ravagent le monde. Face aux mensonges, à la censure ou au silence, leur travail est essentiel pour faire connaître les souffrances de guerres toujours plus violentes.

Le site du Prix Bayeux Calvados-Normandie

Image d'en-tête : Prix du jury 2018 au Prix Bayeux Calvados-Normandie. / © AFP Photo / Mahmud Hams

Légende : Le Palestinien Saber al-Ashkar, 29 ans, lance des pierres durant des affrontements contre les forces israéliennes, le long de la frontière de la bande de Gaza à l’Est de la ville de Gaza, le 11 mars 2018. Les Palestiniens manifestent pour le droit au retour dans leur terre d’origine, désormais considérée comme territoire israélien.

<script>