Accueil Toute l'info Actualités |  Plan départemental...
Poignée de main. / © Joerg Rofeld

Plan départemental de relance sociale : le Calvados au cœur des solidarités

Chef de file des solidarités et en particulier des politiques de lutte contre l'exclusion et la pauvreté, le Département fait le choix, à travers une série d'actions concrètes, de soutenir les personnes les plus fragiles : prestation pour les travailleurs non-salariés, allocation d'insertion pour les jeunes primoentrants sur le marché de l'emploi, soutien renforcé aux associations de lutte contre la pauvreté, adaptation des mesures d'insertion pour faire face à la crise sociale, et de nouveaux moyens pour renforcer la lutte contre la fracture numérique.

lundi 28 septembre 2020
Partager cette actualité :

Aide aux travailleurs non-salariés : 1,02 M€ (au 1er sept 2020)

Fonds TPE

  • Une prestation sociale exceptionnelle de 567 € réservée aux travailleurs non-salariés, aux revenus intermédiaires modestes, dont l'activité a été ou continue d''être fortement perturbée par la crise.
  • Un téléservice ouvert du 25 mai au 3 juillet, puis jusqu'au 30 septembre pour toucher un maximum de bénéficiaires.
  • Bilan intermédiaire : 2 800 demandes réceptionnées et près de 2 000 aides déjà accordées (1,02 M€). 20 instructeurs mobilisés avec une durée moyenne de traitement des dossiers d'une semaine.

Coup de pouce aux jeunes primoentrants sur le marché de l'emploi : 1,5 M€

  • coup de pouce jeunes diplômésUne allocation individuelle d'un montant forfaitaire de 250 € bénéficiant aux étudiants calvadosiens, diplômés de la voie professionnelle et à ceux de l'enseignement supérieur âgés de moins de 25 ans.
  • Une prestation sociale ouverte du 1er octobre au 13 décembre 2020.
  • Un potentiel de bénéficiaires de l'ordre de 6 000 jeunes (simulation réalisée avec le soutien de l'Université de Caen Normandie) :
    • Environ 2 000 jeunes de l'Université de Caen Normandie ;
    • Environ 2 000 jeunes diplômés de la voie professionnelle (CAP, Bac pro) ;
    • Environ 1 400 jeunes disposant d'un brevet de technicien supérieur (BTS) ;
    • Environ 600 jeunes diplômés des écoles non rattachées à l'Université.
  • Conditions d'éligibilité :
    • Avoir moins de 25 ans au 31 décembre 2020 ;
    • Être diplômé pendant l'année 2019/2020 dans le Calvados ;
    • Être domicilié dans le Calvados ;
    • Être en recherche active d'emploi.

Doublement des aides aux associations de lutte contre la pauvreté : 70 000 €

Largement sollicitées en cette période de crise sanitaire, sociale et économique, les associations d'aide alimentaire et d'aide aux personnes en état de précarité, traditionnellement soutenues par le Département, verront leur subvention doublée en 2020 :

Une subvention complémentaire sera versée courant octobre.

13 300 € ont été également provisionnés pour être affectés à des associations similaires, également porteuses de projets entrant dans le champ de la lutte contre la pauvreté.

Adaptation des mesures du plan départemental d'insertion : + 15 M€ en 2021

Un quasi-doublement de l'enveloppe consacrée par l'État au Département du Calvados (1,3 M€ pour un montant prévisionnel de dépenses de 2,76 M€) dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, pour faire face à l'afflux attendu de personnes en situation de fragilité :

  • Renforcer le dispositif "Accompagnement Vers l'Emploi dans le Calvados" déployé depuis juin 2020 pour passer de 450 accompagnements cette année à 900 en 2021, puis à 1 000 à partir de 2022 : + 160 000 € ;
  • Recruter deux infirmiers supplémentaires en lien avec le dispositif "Accompagnement parcours santé" pour soutenir les publics les plus fragiles (30 % des bénéficiaires du RSA ont des problèmes de santé qui compliquent leur parcours d'insertion) : + 40 000 € ;
  • Expérimenter un dispositif de soutien budgétaire des jeunes sortants de l'aide sociale à l'enfance : aide à l'installation dans la vie autonome de 150 jeunes par an à travers un accompagnement dédié (conseils...) et une bourse d'installation plafonnée à 800 € par jeune : + 50 000 € ;
  • Développer l'accompagnement social à domicile : équipement des travailleurs sociaux du Département pour faciliter la réalisation des démarches administratives au domicile des usagers  (équipement des agents) : + 420 000 € ;
  • Vaste plan de formation pour plus de 450 travailleurs sociaux : + 210 000 €.

Autres propositions au titre du PDI-PTI pour 2021 :

  • Renforcer la participation financière du Département aux Centres communaux d'action sociale (CCAS) pour consolider le dispositif "accompagnement social individualisé" et ainsi passer de 300 à 900 places dès 2021 ;
  • Recruter deux agents supplémentaires pour consolider le dispositif d'orientation et faire face à l'augmentation du nombre de bénéficiaires du RSA ;
  • Accélérer le traitement des dossiers du Fonds de solidarité pour le logement (FSL) par l'extension de la dématérialisation à l'ensemble des partenaires ;
  • Favoriser la construction de petits logements sociaux et très sociaux (type F1-F2) avec Inolya.

Stratégie d’inclusion numérique : le Calvados en tête de réseau

Agir pour l’inclusion numérique c'est rendre le numérique accessible à tous et transmettre les compétences numériques qui permettront à chacun de faire des outils numériques, des services en ligne, un levier de son insertion sociale et économique. Le Département du Calvados s’est donc lancé dans la mise en œuvre d’une stratégie d’inclusion numérique, avec l’enjeu d’organiser l’autonomie numérique de tous les Calvadosiens, tout en développant les points d’accès au numérique sur son territoire.

Cette stratégie d'inclusion numérique s’articule autour de cinq grands objectifs qui doivent permettre de clarifier le rôle de chacun, de mutualiser les outils, les compétences et les financements, et d’engager les partenaires et les collectivités :

  • Structurer les initiatives nombreuses mais peu coordonnées recensées dans le Calvados ;
  • Créer une offre d’ingénierie pour accompagner les territoires dans le déploiement de leur stratégie locale d’inclusion numérique ;
    • Accompagnement méthodologique
    • Création d’un label pour les territoires engagés
  • Déployer un parcours de formation et des outils au service des accueillants numériques ;
  • Coordonner et structurer l’offre de formation au numérique pour le public ;
    • Favoriser le maillage du Calvados en points d’accès au numérique (Points info 14, établissements publics numériques, tiers-lieux…)
    • Déployer le dispositif pass-numérique
  • Favoriser l’intégration du réseau calvadosien au niveau national et mobiliser des financements.

Pass numériques : un nouveau dispositif bientôt expérimenté dans le Calvados

  • Le Département du Calvados est lauréat de l'appel à projets lancé par l'État "Pass numériques" destiné à répondre aux besoins de formation des citoyens en matière d'utilisation des outils numériques ;
  • En co-financement avec l'État, achat, dans un premier temps, de 200 pass numériques donnant droit à des heures de formation auprès d'organismes labellisés ;
  • Une expérimentation en 2020-2021 sur les territoires de Vire-Normandie, Bayeux Intercom et la Pierre-Heuzé, quartier prioritaire à Caen, avant un déploiement progressif (2021-2022) à l'ensemble du Calvados ;
  • Public cible : les demandeurs d'emploi peu ou pas qualifiés, les jeunes éloignés du marché du travail, les personnes âgées et les personnes isolées bénéficiaires des minima sociaux.

Dans le cadre du plan France Relance :

  • Accompagnement d'actions de médiation numérique ;
  • Développement de tiers lieux numériques par le rapprochement des Points info 14 et des Espaces Publics Numériques.
Tags :
Partager cette actualité :

Chiffres-clés

  • 179 100 chômeurs de catégorie A en Normandie fin juillet 2020 (+ 11,4 % en un an, + 15,7 % pour les moins de 25 ans)
  • RSA : + 1 000 allocataires depuis janvier 2020 (+ 7 %, + 4,5 M€)
  • Projection : + 10 à 13 % bénéficiaires du RSA en 2021 (9 à 13 M€)
  • Environ 6 000 jeunes primo-arrivants sur le marché de l'emploi dans le Calvados
? contactez-nous