Agents du Département présentant des masques en tissu. / © DR

Déconfinement : le Département du Calvados mobilisé pour les Calvadosien·ne·s

Santé, éducation, garde d'enfants, accompagnement des seniors et de leurs familles, culture, sport, environnement, sauvegarde des TPE... Avec le déconfinement progressif souhaité par l'État, le Département agit et reste mobilisé pour les Calvadosien·ne·s. Le point sur les mesures mises en place depuis le 11 mai.

mercredi 13 mai 2020
Partager cette actualité :

Accompagner les Calvadosien·ne·s dans leur quotidien

Aux côtés des plus fragiles

Circonscriptions d'actions sociales, Protection maternelle et infantile (PMI), Clic, protection de l’enfance, assistant·e·s maternel·le·s... : le Département reste aux côtés des plus fragiles et continue de les accompagner en adaptant l’accueil des usagers. Comme durant le confinement, où plus de 28 000 interventions ont été effectuées auprès du public et 800 enfants vaccinés par les médecins de PMI, les services du Département restent mobilisés durant le déconfinement :

  • Dans les circonscriptions d'action sociale :
    - maintien des entretiens avec rendez-vous à prendre obligatoirement par téléphone (cf. FAQ) ;
    - mise en place d'un protocole sanitaire strict : masque, lavage des mains après accueil, mesures barrières… ;
    - prolongation de l’organisation actuelle sur rendez-vous pour les consultations PMI et l'accueil CPEF (cf. FAQ) ;
    - accompagnement des seniors et de leurs familles par les professionel·le·s des Clic (cf. FAQ) ;    
  • Pour les visites à domicile : mise en place également d'un protocole strict (appel en amont pour expliquer le déroulé et évaluer les conditions de la visite, un seul usager dans la pièce, lavage des mains…).
  • Droits de visites (avec ou sans hébergement) : reprise progressive.
  • Assistant·e·s maternel·le·s :
    - le Département, via le service de PMI, a diffusé des recommandations pour bien accueillir les enfants dont elles ont la charge en cette période de coronavirus ;
    - le Département leur fournira deux masques lavables et réutilisables dès livraison.
  • MDPH : prolongation de l’accueil téléphonique et du dispositif mis en place durant le confinement.

Réouverture des collèges

Par anticipation, le Département a mis en place un groupe de travail associant différents services (ressources humaines, collèges et moyens) et quelques principaux de collèges pour travailler sur le déconfinement. Un guide de déconfinement de quelques pages a ainsi été élaboré et adressé à tous les collèges pour les aider dans cette nouvelle organisation.

  • Une reprise pour les collégiens à partir du 18 mai (6e et 5e), par classe de 15 élèves maximum.
  • Reprise des personnels des collèges dès le 6 mai par anticipation pour préparer cette « reprise » si particulière.
  • Restaurations réactivées dans le strict respect des mesures sanitaires : il appartient aux chefs d’établissements de prendre toute mesure d’organisation nécessaires en fonction de la configuration des locaux et des effectifs présents. Cette situation exceptionnelle justifie que la restauration proposée offre moins de variété et que les préparations soient moins élaborées qu’habituellement.
  • Entretien des locaux : les personnels ont été destinataires du guide sur les protocoles sanitaires obligatoires, un recensement des stocks de produits a été réalisé et des commandes complémentaires ont été réalisées, dont une exceptionnelle groupée au niveau départemental pour les produits de nettoyage aux normes virucides (20 000 €).
  • Distribution de masques :
    - pour les personnels : livraison effectuée les 12 et 13 mai (avec produits virucides),
    - pour les élèves : distribution de deux masques lavables 50 fois (dès le 18 mai pour les 6e et 5e, puis pour les 4e et 3e dès que ceux-ci reprendront les cours).

Des réouvertures progressives

  • Réouverture des ENS
    Depuis le mercredi 13 mai les 23 Espaces naturels sensibles (ENS), fermés au début du confinement, peuvent à nouveau recevoir du public. L'occasion de « prendre l’air » et de découvrir ces richesses proche de chez vous. L’entretien des sites, interrompu pendant le confinement, reprendra progressivement.
  • Archives départementales : réouverture progressive
    Avant la fin mai, les réponses aux demandes se feront par correspondance, avec priorité aux professionnels et étudiants, et par voie numérique ; à partir du 2 juin, réouverture physique sur rendez-vous pour contrôler la distanciation et les usages (notamment pour la manipulation des documents).
  • Réouverture du musée de Vieux-la-Romaine le 7 juin
    Possibilité de visites en individuel, visites guidées en groupe limitées à 10 personnes et pas d'accueil de groupes déjà constitués. L'exposition sur la mode romaine est repoussée à 2021.
  • Réouverture prochaine de la Maison de la nature et de l'estuaire à Sallenelles.
  • Bibliothèque du Calvados :
    - La Boîte numérique reste ouverte à tous les Calvadosien·ne·s jusqu'au 15 juin (nécessité de s'inscrire par les bibliothèques locales ensuite pour pérenniser l'accès au service). Pendant la période de confinement (13 mars – 7 mai), le nombre d’adhérents à la Boîte numérique a augmenté de 36 %. Au mois d’avril, l'utilisation des formations en ligne a augmenté de 156 % et le nombre de livres téléchargés a doublé.
    - Des conseils sont apportés aux bibliothèques locales pour leur réouverture et la reprise des dessertes de livres aux bibliothèques reprendra à partir du 8 juin.
    - Annulation des formations jusqu'à fin juin.

 

Un Département solidaire qui active des fonds de soutien exceptionnels

Pour les petits entrepreneurs

Dans un enjeu de solidarité et au titre de l’urgence sociale, le Département apportera une aide aux petits entrepreneurs (TPE de 0 à 2 salariés ETP dont le chiffre d’affaires est inférieur à 300 000 €, mais également les professions libérales) dans une logique de sauvegarde d’un maillage local. D’un montant de 567 €, cette aide pourra être activée si la perte de chiffres d’affaires entre avril 2019 et avril 2020 est égale ou supérieure 40 %. Cela pourrait concerner 44 000 bénéficiaires potentiels dans le département. L'enveloppe budgétaire pour ce dispositif est estimée entre 3 à 7 millions. La demande d’aide sera possible à partir du 25 mai sur calvados.fr.

En faveur du milieu de la culture et du mouvement sportif

Le Département maintient les subventions votées et versées, même si les actions n'ont pas lieu mais à condition que des frais aient été engagés (à titre indicatif, près 1,2 millions d’euros de subvention ont été d'ores et déjà votés).

Deux nouveaux dispositifs sont mis en œuvre pour les associations culturelles :

  • Un fonds de soutien doté de 250 000 €
    Objectif : permettre aux associations dont l'activité répond aux objectifs de la politique culturelle départementale et qui dépendent largement de recettes d'activités, de compenser 25 % des pertes dans une limite de 30 000 €, à condition que le déficit ne soit pas couvert par d'autres aides publiques.
  • Un accompagnement en ingénierie
    Objectif : aider les associations culturelles, répondant aux objectifs de la politique culturelle départementale, à trouver les mécanismes de soutien et conseils adaptés, tant juridiques que financiers pour faire face à une situation déficitaire.

Soutien au secteur sportif :

  • les subventions de fonctionnement seront maintenues ;
  • un fonds de soutien exceptionnel doté de 250 000 € sera ouvert pour soutenir les structures les plus fragilisées financièrement (organisateurs de manifestations, activités des clubs sportifs et des structures organisatrices d’activités équestres, nautiques et de pleine nature).

En faveur de la filière équine

Avec 248 structures équestres, 6 600 emplois, 8 300 licenciés, 2 000 entreprises et organisations, le Département du Calvados, terre de cheval par excellence, est un partenaire de longue date de la filière équine, porteuse d’avenir pour son territoire. Alors que celle-ci est très durement touchée par la crise sanitaire (enseignement, tourisme équestre, commercialisation des équidés, reproduction, courses, concours d’élevage, compétitions sportives...), le Département a décidé d’apporter son soutien au Comité départemental d’équitation du Calvados et, à travers lui, aux 131 centres équestres privés et associatifs calvadosiens. Ces structures sont en effet aujourd’hui les plus impactées et les plus menacées par la crise sanitaire, avec une baisse moyenne de chiffre d’affaires estimée entre 70 et 90 % sur le mois d’avril et de grandes incertitudes quant à la reprise de leur activité.

Cette subvention départementale, d’un montant de 125 000 €, servira :

  • à l’achat de plus de 200 tonnes de granulés destinés à nourrir les chevaux ;
  • à fournir des kits sanitaires (sous forme de bidons de 20 litres de gel hydroalcoolique) aux centres équestres pour faciliter la reprise de leur activité, dès que possible.

Cette aide sera complétée par de nouvelles mesures dans le courant de l’année 2020, dans le cadre de l’enveloppe annuelle que le Département dédie au Comité départemental d’équitation et aux associations équestres organisatrices de concours, pour accompagner ces manifestations ainsi que les championnats équestres départementaux.

Tags :
Partager cette actualité :