Accueil Toute l'info Actualités |  Disparition de Paul...
Portrait Paul Chandelier - Sylvie Jacq ®Thierry Houyel

Disparition de Paul Chandelier : l'hommage de Jean-Léonce Dupont

Conseiller départemental de 2001 à 2021, Paul Chandelier est décédé dans la nuit de mercredi 30 juin à jeudi 1er juillet 2021, à l'âge de 75 ans. En ouverture de la réunion d'installation du nouveau conseil départemental à l'Hôtel du Département, Jean-Léonce Dupont lui a rendu hommage.

jeudi 01 juillet 2021

Partager cette actualité :

« C'est avec une infinie tristesse et une émotion collective que nous sommes tous, ces dernières semaines, par la pensée et nos messages, au chevet de Paul Chandelier pour l'accompagner dans ses derniers instants de vie.

Paul vient de nous quitter cette nuit après avoir mené, avec force et courage, un ultime combat contre la maladie. Il avait trouvé la force de tenir jusqu'à la fin de son mandat de conseiller départemental, en étant même le remplaçant du binôme de Sylvie.

Cette nouvelle, quels que soient les bancs de notre Assemblée, nous attriste, tant il était ici, chez lui et apprécié de tous.

Cette maison départementale, notre maison, il aimait y venir, pas simplement pour se réunir avec ses collègues et travailler, mais aussi pour partager, tôt le matin à l'heure du café ou le midi pour déjeuner, des moments de convivialité, de vrais moments de vie, qui lui étaient si nécessaires. Oui, Paul aimait la vie.

Paul aimait la vie, les amitiés, les fidélités avec lesquelles se confondait, bien souvent et positivement, son engagement d'élu.

Mes pensées, nos pensées vont à sa famille, à son épouse Catherine, ses enfants et petits-enfants ; et bien entendu, à Sylvie, son cher binôme, dont il n'était jamais bien loin, tant leur action au service de leur territoire, de leurs communes, était une et indivisible.

Au fil du temps et de son engagement d'élu, Paul était devenu la voix de la Suisse normande. Si le Calvados était sa maison, sa Suisse Normande était son jardin.

Il avait su, autour de lui, fédérer des équipes, rassembler toutes les énergies positives, notamment issues du monde associatif, pour déplacer des montagnes.

Mais aussi se porter candidat, notamment pour de grands événements sportifs, et je pense tout naturellement, aux Championnats de Monde de Kayak-Polo, à l'occasion desquels, il avait offert à Thury-Harcourt et son bassin de vie, une formidable visibilité internationale et une renommée inédite sur un terrain inattendu.

Il ne manquait jamais de valoriser ses présidents d'associations, les nombreux bénévoles, en apportant la preuve qu'à force de courage et de détermination, beaucoup de choses étaient possibles, même au cœur de nos territoires ruraux.

Sa sympathie, son empathie naturelle et sa générosité contagieuse l'ont porté vers bien des mandats. Il sera élu, pour la première fois, conseiller général, en mars 2001, et réélu en 2008 et 2014, vice-président de notre Assemblée. Paul était notre président de la commission Aménagement Environnement, ces derniers mois.

Conseiller municipal de Thury-Harcourt depuis 1971, il a exercé les fonctions d'adjoint dès 1983, puis de maire entre 2001 à 2014. Il était maire délégué de Thury-Harcourt et adjoint au maire de Le Hom jusqu'en 2020.

Dans ses fonctions de président de la communauté de communes de la Suisse normande, il a su, dans toutes ses dimensions, faire briller le mot "attractivité" : attractivité touristique et culturelle, attractivité médicale, attractivité économique.

Ce mot prenait, dans sa bouche, tout son sens, pourvu qu'il serve le développement de son territoire, qui était devenu une sorte de "laboratoire" de nos politiques départementales.

Paul était un élu "développeur". C'est peut-être son parcours professionnel, à la Chambre de Commerce qui lui avait donné l'envie d'embrasser un engagement public, alors qu'il suivait des dossiers aussi importants que la liaison transmanche, l'aéroport, les ports ou encore les zones d'activités économiques de notre département.

Paul était un infatigable travailleur des territoires. Il avait aussi son mot à dire lorsque l'on évoquait les questions de lutte contre les inondations ou encore, dans une période plus récente, de voies vertes ; chacun lui reconnaîtra son travail pour offrir aux Calvadosiens, amoureux de vélo, des itinéraires de découvertes.

En qualité de président de Calvados Attractivité, Paul avait su, avec ses équipes, développer une vraie stratégie touristique départementale, une stratégie "terre et mer" n'oubliant personne, en promouvant les richesses, les terroirs de notre si beau département qu'il aimait tant.

Paul était également engagé auprès de nombreux comités de jumelages. Il y défendait, à la fois, le devoir de mémoire pour nos vétérans libérateurs, l'amitié entre nos peuples européens, mais surtout notre jeunesse.

Je ne saurais conclure la longue liste de ses missions, sans évoquer son château, "Château Ganne".

Il en parlait toujours avec foi et tellement de vérité que dans notre imaginaire, nous aurions pu voir surgir, au détour de ses propos ou de la majestueuse tour-porche, les chevaliers de la Pommeraye qui ont écrit l'histoire de notre passé médiéval et hantent encore ces lieux.

Paul fait partie de cette génération d'élus, dont l'action déterminée se confond avec le quotidien de nos communes, de nos cantons.

Et, je voudrais tellement qu'il sache que si sa voix n'a jamais manqué à notre majorité départementale, elle résonnera encore longtemps dans nos salles de réunions, dans les couloirs de cette belle maison, où il se sentait si bien et où il était chez lui.

Le ruban bleu du Mérite, symbole de la reconnaissance de la République signalait à tous son profond engagement au service des Calvadosiens, au service de ses concitoyens, qui m'accompagnent aujourd'hui, pour lui rendre, en notre nom à tous, cet hommage et adresser à son épouse, à ses proches, mes très sincères et chaleureuses condoléances.

Sa disparition aujourd’hui est pour moi d’une immense portée symbolique. Avec cette volonté farouche d’aller jusqu’à la fin du mandat. »

Jean-Léonce Dupont

Jean-Léonce Dupont et Paul Chandelier. / © DR
Jean-Léonce Dupont et Paul Chandelier. / © DR
Michel Fricout et Paul Chandelier. / © E. Fossey
Michel Fricout et Paul Chandelier. / © E. Fossey
Olivier Rousselet et Paul Chandelier. / © Greg Wait
Olivier Rousselet, coordinateur sportif des mondiaux de kayak-polo, et Paul Chandelier. / © Greg Wait
Paul Chandelier en 2014
Paul Chandelier en 2014 lors des Championnats du monde de kayak-polo à Thury-Harcourt. / © Greg Wait
Tags :
Partager cette actualité :