Élèves dans une salle de classe aux multiples tableaux

Classe flexible : trois questions à Vincent Faillet

Le 6 février à Caen, le Département du Calvados et l'Atelier Canopé 14 organisaient pour les enseignant·e·s du second degré et les chef·fe·s d’établissements un webinaire en ligne avec Vincent Faillet, auteur d’un ouvrage sur la classe flexible. À cette occasion, nous lui avons posé trois questions.

jeudi 06 février 2020
Partager cette actualité :

Vincent FailletAvant son webinaire "Remodeler sa salle de classe et sa pédagogie" (à revoir en bas de cette page) organisé avec l'Atelier Canopé 14 le 6 février 2020, nous avons posé trois questions à Vincent Faillet, auteur d'un ouvrage sur ce thème, distribué à tous les collèges du Calvados dans le cadre du second appel à projets E-collège.

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis enseignant en sciences de la vie et de la Terre dans un lycée parisien et aussi doctorant en sciences de l’éducation à l’université Paris Descartes. Je développe depuis quelques années déjà l’idée de repenser la salle de classe au travers notamment de l’expérience de la « Classe Mutuelle ». Je suis auteur de deux ouvrages sur ce sujet : La métamorphose de l’école quand les élèves font la classe et Remodeler sa salle de classe et sa pédagogie. »

Pourquoi repenser les lieux d'apprentissages dans les établissements scolaires ?

Peut-être justement car cela n’a jamais été fait, ou alors trop timidement, trop localement. Les salles de classe semblent immuables depuis des siècles : des rangées de tables face à un·e professeur·e pour des élèves assis·e·s, immobiles et silencieux·ses. Une configuration qui date a minima du XVIIIe siècle et des préconisations de Jean-Baptiste de La Salle pour servir la mise en place de l’enseignement simultané qui est toujours en vigueur. L’espace – les lieux d’apprentissages – sont intimement liés à la pédagogie. Pour faire évoluer la pédagogie, il faut repenser l’espace ! Cela suppose aussi la prise en compte du corps de l’élève, grand oublié de l’école… »

Quel sera l'objet de votre conférence en ligne du 6 février ?

Le Département propose aux 77 collèges du Calvados de participer à un appel à projet qui vise à accompagner les établissements et enseignant·e·s volontaires pour repenser matériellement le concept de salle de classe. C’est une grande avancée, une prise de conscience qui, je le souhaite, fera des émules. Le système éducatif français qui sépare l’aspect pédagogique (dévolu au ministère de l’Éducation nationale) et l’aspect matériel (en charge des collectivités territoriales) a compliqué le nécessaire dialogue entre l’espace et la pédagogie. Les initiatives telle celle du Département du Calvados méritent d’être soulignées – l’espace peut être à l’écoute de la pédagogie. Lors de la conférence en ligne, je présenterai succinctement mon expérience de la « Classe Mutuelle » et surtout je répondrai aux éventuelles questions de mes collègues pour les aider au mieux dans la conception de leur projet. Un premier contact qui j’espère en appellera d’autres… »

 Le dernier ouvrage de Vincent Faillet s'intitule Remodeler sa salle de classe et sa pédagogie, Des idées pour faire évoluer la forme scolaire (consultez un extrait en ligne). Vous pouvez l'acheter sur le site de Canopé.

Revoir le webinaire du 6 février 2020

Sources citées par Vincent Faillet dans le webinaire :

Tags :
Partager cette actualité :