Atelier rénovation ENEFA pour personnes dans le dispositif RSA / © Emmanuel Blivet

Budget 2020 : un Département solidaire

L'action sociale représente plus de la moitié du budget 2020 du Département du Calvados (393,7 M€). Découvrez les grandes lignes et les nouveautés 2020 dans ce champ de la Solidarité, classées en trois grandes catégories : Enfance et famille, Autonomie et Insertion.

jeudi 06 février 2020
Partager cette actualité :

Au service de l'Enfance et de la Famille

Déploiement de la mammobile (200 000 €) :

Acquisition et utilisation commune – avec les Départements de l’Eure, de la Manche et de la Seine-Maritime – d’une mammobile, véhicule équipé pour la prévention du cancer du sein. Dans le Calvados, les opérations de dépistage devraient concerner environ 22 400 femmes âgées entre 50 et 75 ans, résidant à plus de 15 minutes d’un centre de radiologie agréé.

Restructuration du centre d'accueil de Missy (760 000 €) :

Après deux ans de fonctionnement, cette opération sur le bâti est rendue nécessaire pour optimiser l'exploitation du foyer d'hébergement pour les mineurs non accompagnés.

Construction du foyer pouponnière (3M€) :

Les travaux devraient démarrer au dernier trimestre 2020. Le projet prévoit la construction de trois unités de six places pour les 0/3 ans, une unité de 10 places pour les 2/4 ans et une unité de 10 places pour les 3/6 ans. Outre les bureaux et les locaux de service, la nouvelle structure accueillera également un lieu de rencontre parents/enfants. La pouponnière sera construite à côté du collège Stephen Hawking, à l’extrême nord de Fleury-sur-Orne. Elle sera desservie par le bus par le tramway.

Renforcement des effectifs :

Cette augmentation concerne la cellule de recueil des informations préoccupantes et pour l'inspection des foyers de l’enfance et des associations prestataires.

Un nouveau schéma départemental de l’Enfance et de la Famille

La phase de concertation a débuté en janvier dernier avec les professionnels du secteur de l’enfance, ceux du Département et ceux de l'ensemble des organismes partenaires. Harmonisation des pratiques professionnelles, gestion des places, développement des entretiens prénataux précoces, place des familles dans les accompagnements, scolarité et insertion, gestion des situations de crise en hébergement, Projet pour l'enfant et sa famille (PPEF), etc.
28 pistes d'action ont été retenues afin d'être étudiées lors de cette concertation. Le nouveau schéma sera adopté en juin prochain.

 

Au service des personnes âgées et handicapées

Poursuite de la rénovation des établissements d'hébergement (2 M€) :

Ehpad du centre hospitalier de Pont-l'Évêque, Ehpad Jean Ferdinand de Saint-Jean à Caen, Ehpad d'Aunay-sur-Odon (centre hospitalier Aunay-Bayeux), Ehpad du centre hospitalier de Falaise (Saint-Pierre-en-Auge) et démarrage de l'opération de reconstruction/agrandissement de l'Ehpad d'Isigny-sur-Mer.

Accompagnement renforcé des établissements et services médico-sociaux :

Des crédits additionnels exceptionnels (1 M€ : 700 000 € PA, 300 000 € PH) sont prévus pour accompagner les établissements qui s'engagent dans une démarche de promotion de la qualité de l'accueil et d'hébergement.

Reconstruction du Foyer occupationnel d'accueil (FOA) de Graye-sur-Mer :

Finalisation des études et lancement de la consultation des marchés de travaux (700 000 €) pour la reconstruction du FOA de Graye-sur-Mer.

Création d'une vingtaine de places d'accueil familial :

Les personnes âgées et les personnes en situation de handicap qui le désirent peuvent bénéficier d’un hébergement familial chez des particuliers. Ce type d’accueil peut être préconisé pour des personnes qui ne peuvent ou ne souhaitent plus vivre seules à leur domicile et préfèrent un lieu de vie familial à un hébergement en établissement. Intégrée, la personne accueillie peut ainsi maintenir un réseau relationnel et demeurer dans un environnement familier. Dans le Calvados, plus de 250 personnes âgées et/ou en situation de handicap bénéficient de cette prise en charge.
Le budget consacré à l'accueil familial s'élève à 1,4 M€.

Création d'une maison des aidants (200 000 €)

Développement d'une offre de répit diversifiée à travers le projet de création d'une maison des aidants, lieu ressource destiné à prévenir l'épuisement et le risque de rupture.

 

Au service des plus fragiles

L'année 2020 sera marquée par la mise en œuvre de plusieurs mesures emblématiques du Plan départemental d'insertion (PDI) 2019-2024 :

Nouveau dispositif d'orientation des bénéficiaires du RSA :

Mis en place au mois e février, il doit permettre d'orienter les personnes arrivant dans le dispositif vers un parcours d'insertion adapté en moins d'un mois.
Objectif : orienter 6 000 personnes/an

Lancement du dispositif Accompagnement vers l'emploi dans le Calvados (Avec) :

Opération de coaching sur trois mois pour accompagner rapidement (moins d'un mois après leur orientation) les bénéficiaires les plus proches de l'emploi.
Objectif : accompagner 950 personnes/an

Mise en place de la garantie d'activité départementale :

Accompagnement global, en partenariat avec Pôle emploi, pour remobiliser les personnes très éloignées de l'emploi.
Objectif : accompagner 2 000 personnes/an

Création de trois postes de "référents territoriaux emploi-formation"

Leur mission ? Tisser des liens avec le monde économique pour recenser les offres d'emploi pour les bénéficiaires et de trouver les formations adaptées.

Un des objectifs du nouveau PDI est d'accompagner 3 000 bénéficiaires supplémentaires dès 2020 et d'agir au plus vite pour éviter qu'ils ne s'enfoncent
dans la pauvreté et l'exclusion.

Si les chiffres-clés ne s'affichent pas correctement, essayez de charger cette page avec un autre navigateur.

Tags :
Partager cette actualité :