Accueil Toute l'info Actualités |  Vote du budget primitif...
Carte du plan vélo 2019-2025

Vote du budget primitif 2019 : l'assemblée adopte un nouveau plan vélo pour la période 2019-2025

Mardi 5 février, lors du vote du budget primitif 2019, les conseillers départementaux ont adopté un nouveau plan vélo pour la période 2019-2025. Découvrez-en les grandes lignes.

mercredi 06 février 2019
Partager cette actualité :

Premier plan vélo : des aménagements couronnés de succès

Les efforts mis en œuvre par le Département pour développer l’usage du vélo dans le Calvados se sont jusqu’alors concentrés sur le déploiement d’un réseau d’itinéraires structurants, autour du fameux « T » départemental : itinéraire littoral et itinéraire nord/sud de la Vallée de l’Orne. Parallèlement, une offre de services s’est progressivement étoffée (accueil, hébergements, supports de guidage, promotion des grands itinéraires…).

L’autre volet de ce premier plan vélo départemental consistait à intégrer ces aménagements cyclables dans des itinéraires nationaux ou européens : itinéraire des plages du Débarquement au Mont-Saint-Michel, VéloFrancette, Seine à vélo, et Eurovélo 4, dont le Département est pilote de la section française.

Les chiffres de fréquentation – 300 000 passages annuels dans la Vallée de l’Orne ou encore 400 000 passages entre Caen et la mer – démontrent la pertinence de ces choix.

Très largement fréquentés par les Calvadosiens, ces itinéraires sont également à l’origine de retombées économiques significatives liées au tourisme à vélo. Le panier moyen d’un itinérant parcourant la VéloFrancette représente ainsi 57 €/jour/personne* répartis entre hébergement, restauration et loisir. En terme de satisfaction, les cyclistes itinérants sondés qualifient le tracé calvadosien de la Vélofrancette à 83% comme bon ou excellent, avec comme demande principale  l’augmentation du niveau de services (toilettes, points d’eau, aires de pique-nique…)

Surfant sur cet engouement et les attentes du public, le Département souhaite aujourd’hui dépasser sa logique initiale de constitution de grands itinéraires pour accéder au statut de destination cyclable identifiée au plan national, voire au-delà.

 

Les enjeux du nouveau plan vélo

Le Département du Calvados consacrera 1,5 M€ par an à son nouveau plan vélo, afin de répondre à trois grands enjeux :

 L’attractivité des grands itinéraires

La première priorité tient à l’achèvement des itinéraires structurants :

  • Véloroute littorale du Bessin à échéance 2022 ;
  • Seine à Vélo : une première continuité sera réalisée à l’horizon 2020 avant de terminer par l’arrivée à Honfleur via les espaces naturels de l’estuaire de la Seine ;
  • D’ici 2025, un itinéraire Sud-Calvados reliant Livarot à Vire.

Parallèlement, le Département proposera des aides majorées aux collectivités pour finaliser les itinéraires déjà identifiés dans le précédent plan.

Enfin, pour offrir des itinéraires qualitatifs, il est prévu à moyen et long terme de :

  • Repositionner l’itinéraire littoral, parfois dévié dans les terres, en proximité de la côte (ex : continuité Honfleur-Deauville) ;
  • Requalifier certains axes, aujourd’hui partagés, en sites propres.

 Garantir un niveau de maintenance élevé...

... par un entretien courant, la réhabilitation des voies vertes en fin de vie ou encore la mise à jour de l’information destinée aux usagers.

 Faire du Calvados une destination vélo

Afin de mailler le territoire, 17 boucles d’intérêt départemental, destinées à compléter l’offre de loisir existante, seront mises à l’étude, en coordination étroite avec Calvados Attractivité et les acteurs locaux ;

Une « offre de nature » structurée, associant les ENS, le vélo et la randonnée sera également proposée, en améliorant l’accès, le balisage, les accueils vélo sur les ENS situés en périphérie du réseau cyclable ;

Pour favoriser les liaisons de proximité, une aide unique dédiée aux trajets utilitaires zones d’habitat-zones d’usage sera intégrée aux contrats de territoires ;

Enfin l’offre de services et la promotion seront améliorées (création d’un « GPS vélo Calvados », location vélo sur les lieux de séjour ou à proximité, accompagnement des collectivités pour le développement de services le long des véloroutes…).

* :Enquête menée par Calvados Attractivité et les offices de tourisme de Caen la mer, du Pays de Falaise et de la Suisse normande au cours de l’été 2017.

Téléchargement

Tags :
Partager cette actualité :
<script>