Accueil Toute l'info Actualités |  Violences au sein...
affiche stop violence intra-familiale

Violences au sein des familles : la circonscription de Falaise vous invite à un ciné-débat

Venez assister gratuitement à la projection du film "Jusqu'à la garde" le jeudi 24 novembre prochain au cinéma de Bretteville-sur-Laize. La circonscription de Falaise organise cette séance pour prévenir les violences au sein des familles. Après le film, des professionnels pourront débattre avec vous et répondre à vos questions.

mardi 15 novembre 2022

Rendez-vous jeudi 24 novembre à 19 h au cinéma Le Normandy de Bretteville-sur-Laize pour visionner gratuitement le film Jusqu'à la garde de Xavier Legrand. Avant la projection, des professionnels pourront vous rencontrer et vous parler des violences intrafamiliales, sujet dont vous pourrez débattre à la fin du film.

Voir la bande-annonce :

Synopsis :

Jusqu'à la garde raconte l'histoire d'un couple qui divorce. La raison : Miriam veut protéger ses enfants de leur père qu'elle accuse de violence, ce pourquoi elle demande la garde exclusive. Cependant, malgré la lettre de son fils qui ne veut pas voir son père et les tentatives de son avocat, ce dernier arrive à obtenir la garde alternée.

Savoir identifier les violences pour briser le silence 

Selon l'ONU :

les violences familiales, appelées aussi « violences domestiques » ou « violences conjugales », désignent tout comportement répété qui vise à obtenir ou maintenir un pouvoir ou un contrôle sur le/la partenaire dans une relation. [...] Toute personne peut devenir victime de violences familiales, quels que soient l'âge, la race, le sexe, l'orientation sexuelle, la confession ou la classe sociale."  

En d'autres termes, il s'agit des violences faites au sein d'une famille, d'un couple marié, pacsé ou en union libre. Ce délit est punit par la loi, les sanctions varient en fonction des actes. 

Les différents types de violences

  • Physiques : bousculades, gifles, coups de pieds, coups de poing…
  • Sexuelles : agressions, viols, pratiques sexuelles non consenties, attouchements sexuels…
  • Verbales : insultes, menaces, chantage, humiliations…
  • Psychologiques : dénigrement, contrôle sur les sorties, chantage, harcèlement…
  • Économiques : interdiction de travailler, confiscation des papiers…
  • Cyberviolences : harcèlement sur les réseaux sociaux…

Selon l'Insee, 160 000 plaintes pour violence au sein de la famille ont été enregistrées en France en 2019. 119 000 visent les personnes majeures et 41 000 visent les mineures. Pour les adultes, 96 % des plaintes sont pour violences physiques et pour les enfants, 23 % sont des violences sexuelles

Des conséquences non négligeables pour les enfants

Qu'ils soient témoins ou victimes, les enfants auront des séquelles de cette violence. Lorsqu'ils sont acteurs des violences conjugales, ils ressentent la peur face aux différentes situations. Ils deviennent alors des co-victimes.

Liste des signes alarmants :

  • Refus de l'autorité d'un adulte
  • Dépression
  • Troubles du sommeil, alimentaire...
  • Hyperactivité
  • Retard psychomoteur, du langage
  • Tristesse
  • Replis sur sois

Comment réagir en cas de violences intrafamiliales ? 

La première chose à faire, qui n'est pas la plus simple est d'en parler. En prenant la parole, cela permet de prendre en compte l'intérets de vos enfants. 

À qui en parler ? 

  • L'Éducation nationale : écoles primaires, collèges, lycées...
  • Les forces de l'ordre : police, gendarmerie...
  • Tribunal : juge, procureur de la République, avocat
  • Services sociaux : Conseil départemental, Centre communal d'action sociale (CCAS) 
  • Proche : famille, amis
  • Associations : CIDFF, SAAS

En cas d'urgence, contactez le Samu ( 15) pour des soins en urgence, la gendarmerie ( 17) si vous souhaitez porter plainte ou déposer une main courante et le  115 pour bénéficier d'un hébergement provisoire pendant 72 h.

Une exposition proposée par l'association OSYS

À l'occasion de cet événement, l'association OSYS organise au même endroit une exposition de "portraits guerrières" du 22 au 24 novembre.