Le Département du Calvados engage 10 M€ pour aider les Calvadosiens en difficulté. Montage photo avec différents publics sur fond violet

Troisième volet du plan départemental de relance sociale et économique

Après des premières décisions fortes prises en 2020 pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire liée au coronavirus, les conseillers départementaux ont voté le 4 février 2021 un ensemble de nouvelles mesures qui constituent le troisième volet du plan départemental de relance sociale et économique.

jeudi 04 février 2021
Partager cette actualité :

Depuis mars dernier, lors de la première vague de la crise sanitaire, le Département du Calvados s’est mobilisé pour assurer la continuité des services publics essentiels, protéger et accompagner les plus fragiles puis prendre une part active au plan de relance national. Familles touchées par la précarité, personnes âgées, associations d’aide alimentaire, jeunes… il a poursuivi en novembre 2020 sa mobilisation en proximité des Calvadosiens qui subissaient de plein fouet la deuxième vague. À l'occasion du vote du budget primitif, le Département vient d'activer un troisième volet de mesures.

Un Département solidaire...

... au service des plus fragiles

Atelier de restauration - insertion

  • Appels à projets insertion par l'activité économique à destination des associations intermédiaires, des entreprises de travail temporaire d'insertion et des entreprises d'insertion pour accompagner des bénéficiaires proches de l'emploi : 350 000 € pour 2021 (en 2023 : 1 M€ pour 234 postes supplémentaires) ;
  • Dispositif Restor'Toit afin d'accompagner les ménages fragiles dans la réalisation de petits travaux d'amélioration de leur logement (diagnostic, encadrement, montage financier) : 200 000 € ;
  • Candidature du Calvados à l'appel à manifestation d'intérêt "service public de l'insertion et de l'emploi" (lancé par le gouvernement le 16 décembre dernier) ;
  • Soutien des candidatures aux Territoires Zéro chômeur de longue durée dans le Calvados : le Département contribuera au fonds d'expérimentation par un montant au moins égal à l'équivalent du coût RSA pour chaque salarié embauché.

... au service de l'enfance et de la famille

Enfant dans les bras d'une femme

  • Création de places d'accueil supplémentaires : pour faire face à un flux de décisions de placement 10 fois supérieur à celui observé en décembre 2019, le Département va accélérer la création de places d'accueil inscrites dans le schéma de l'enfance : 30 places supplémentaires sont créées en milieu ouvert avec le recrutement immédiat de 5 éducateurs spécialisés, d'un encadrant et d'un psychologue. Par ailleurs, 40 places verront prochainement le jour en Maisons d'enfants à caractère social (MECS).

... au service de la culture

Je n'ai pas peur par la compagnie Tro Héol

  • Aide exceptionnelle pour les cinémas indépendants (- 7 500 entrées hebdomadaires ou classés art et essai), notamment pour compenser l'annulation des séances "Collèges au cinéma" : 40 000 € au bénéfice de 19 établissements ;
  • Appel à projets "territoires ruraux, territoires de culture" : ce partenariat entre une collectivité, un acteur culturel et un acteur local vise à valoriser le patrimoine d'un territoire rural. Le Département contribuera pour les années 2021 et 2022 à financer un tiers du dispositif porté par la Drac : 33 000 € ;
  • Opération autour des résidences d'artistes : le Département va proposer à 20 structures culturelles d'arts vivants et visuels (non labellisées, non conventionnées) des résidences artistiques réparties sur l'ensemble du territoire. Ce dispositif de soutien à vocation artistique et sociale consacrera 10 000 € en moyenne à chaque structure : 200 000 €.

... au service du sport

jeunes jouant au football

  • Doublement de l'aide générale aux clubs sportifs dont le montant est calculé sur la base des effectifs des jeunes licenciés de la saison. En contrepartie, les clubs seront invités à participer à la promotion du sport par des sessions de découverte, tournois locaux, manifestations sportives et ainsi contribuer à la reconstruction du lien social : de 400 000 € à 800 000 € ;
  • Renouvellement de l'aide départementale aux centres équestres pour l'achat de granulés pour les chevaux, sous forme de bons alimentaires édités par le Comité départemental d'équitation : 125 000 €.

Ce qui a déjà été fait en 2020 :

Chèques solidaires

  • Opération massive « chéquiers Solidaires Calvados » de 400 €, du 24 novembre au 24 décembre 2020, ciblant toutes les catégories de travailleurs fragilisés par la crise sanitaire des suites de la perte d’une partie de leur rémunération courante. Le bilan s’établit à 19 798 bénéficiaires, dont ¾ de salariés et ¼ de non-salariés (commerçants, professions libérales, agriculteurs, autoentrepreneurs…), pour un total de 7,9 M€ ;
  • Prestation sociale pour les travailleurs non-salariés du 25 mai au 30 septembre 2020, 1 900 aides forfaitaires de 567 € pour un total de 1,1 M€ ;
  • Création d’une allocation d’insertion pour les jeunes diplômés du Calvados, primo-entrants sur le marché de l’emploi, du 29 septembre au 13 décembre 2020, d’un montant forfaitaire de 250 euros, ayant bénéficié à 1 183 jeunes, pour un total de 296 000 € ;
  • Augmentation de 50 % de toutes les bourses d’enseignement des collégiens, au bénéfice d’environ 7 500 jeunes pour un budget global de 840 000 € ;
  • Soutien exceptionnel aux associations d’aide alimentaire et d’aide aux personnes en état de précarité dans le Calvados, dont :
    • Doublement de la subvention annuelle courante du Département, pour un total de 70 000 € ;
    • Prise en charge de tous les besoins complémentaires exprimés, en investissement comme en fonctionnement, 476 000 € de subventions ayant bénéficié à 28 associations ;
    • Remise de 1 250 chéquiers d’accompagnement Solidaires Calvados aux principales associations (Banque alimentaire, Secours populaire, Secours catholique, La Croix Rouge, Les Restos du cœur, l’AAPI) pour un total de 500 000 € ;
  • Renforcement du soutien du Département à la maraude sociale sur Caen, réalisée par le service "Le trait d’union" de l’ACSEA (+ 40 000 € en 2020 pour un total de 98 000 €) ;
  • Renforcement des fonds de secours ciblés sur l’hébergement des familles, bénéficiant essentiellement aux enfants migrants (+ 200 000 € en 2020) ;
  • Acquisition de 290 tablettes numériques au bénéfice des résidents des établissements sociaux et médico-sociaux du Calvados, pour une dépense totale d’environ 115 000 €.

Ce qui a été lancé en 2020 et qui est toujours en cours :

aide Crous Normandie

  • Réserve de 1 250 « chéquiers Solidaires Calvados » pour un total de 500 000 €, afin d’abonder les fonds de secours alloués aux guichets des circonscriptions d’action sociale du Département ;
  • Accompagnement des étudiants calvadosiens privés de job d’appoint ou de stage rémunéré, au travers d’une convention avec le Crous de Normandie, le Département apportant 200 000 € sous forme de « chéquiers Solidaires Calvados » de 250 €, avec l’objectif d’aider 800 étudiants au cours de l’année universitaire, du 15 janvier au 15 juillet 2021 ;
  • Rehaussement du plafond du Fonds d’aide aux jeunes (FDAJ) de + 40 % et augmentation de 50 000 € de l’enveloppe dédiée pour accompagner toutes les situations ;
  • Création d’un dispositif de soutien budgétaire aux jeunes sortants de l’aide sociale à l’enfance : accompagnement social dédié et création d’une bourse d’installation à la vie autonome d’une moyenne de 800 €, pour un budget total de 407 000 € ;
  • Campagne de promotion de la Téléassistance Calvados, intégrant une cellule d’écoute psychologique 24 h / 24 et 7 j / 7, en finançant le reste à charge sur l’abonnement des trois premiers mois, avec un objectif de 1 000 nouveaux bénéficiaires pour un budget de 30 000 € ;
  • Développement du recours aux professionnels de l’intervention sociale à domicile (« TISF »), au travers d’une enveloppe supplémentaire de 160 000 € correspondant à 4 500 heures d’intervention ;
  • Plan massif d’équipements numériques des travailleurs sociaux pour développer l’accompagnement social à domicile, avec un budget de 420 000 € ;
  • Vaste plan de formation de plus de 450 travailleurs sociaux du Département, pour un total de 210 000 € ;
  • Labellisation du Département du Calvados en « territoire d’action pour un numérique inclusif » et création, grâce au soutien de l’ État, de « pass numériques », avec un budget de 100 000 € ;
  • Accompagnement social des gens du voyage, avec un budget renforcé de 100 000 €.
Tags :
Partager cette actualité :
? contactez-nous