Accueil Toute l'info Actualités |  Signature du premier...
points gris et blancs reliés entre eux sur fond couleur saumon

Signature du premier contrat de développement culturel de territoires entre le Département du Calvados et Pré-Bocage Intercom

Dans le cadre de son nouveau schéma départemental de la politique culurelle 2017-2021, le Département du Calvados a mis en place un dispositif innovant : le contrat de développement culturel de territoire. L'objectif ? Fixer les objectifs et les moyens pour développer une politique culturelle riche à l'échelle d'un territoire. Première intercommunalité à s'engager officiellement : Pré-Bocage Intercom.

mardi 12 juin 2018
Partager cette actualité :

Refonte de la politique culturelle départementale

À l’issue du renouvellement de son Assemblée en mars 2015, le Conseil Départemental a engagé la refonte de sa politique culturelle, avec la volonté de faire de ses actions dans ce domaine un véritable outil de qualification des territoires, en lien avec l’ensemble des acteurs. Le Département porte une politique transversale et multithématique, à travers l’accompagnement de projets pluridisciplinaires abordant les cinq grands domaines de la Direction de la Culture : l’archéologie (recherche préventive et programmée, musée Vieux-la-Romaine), le patrimoine, les affaires culturelles (spectacle vivant, enseignements artistiques, éducation culturelle et artistique), la lecture publique et les archives.

Il a ainsi proposé dans son Schéma départemental de la politique culturelle 2017-2021 une nouvelle manière de conduire la relation partenariale avec les collectivités et les acteurs de proximité, en articulant ses interventions autour du soutien financier, de l’apport en conseil et en ingénierie et de l’animation de réseau.

Le CDCT : un dispositif innovant

Cette nouvelle politique a créé les conditions d’un outil innovant, le Contrat de développement culturel de territoire (CDCT). Avant tout adressé aux intercommunalités, celui-ci vise à regrouper les orientations que les collectivités souhaitent développer et mettre en œuvre sur le plan culturel. Il fixe les objectifs et les moyens pour développer une politique culturelle riche, construite en cohérence avec les axes de développement des autres politiques publiques du territoire et les critères d’éligibilité définis dans le Schéma Départemental de la politique culturelle.

Coller aux réalités de terrain

La nouvelle politique culturelle prend en compte les réalités de chaque territoire avec l’élaboration d’un diagnostic culturel de chacune des 16 intercommunalités du Calvados, pour un développement culturel adapté aux besoins identifiés localement.

Le contrat est ainsi la traduction d’une stratégie construite sur mesure, à partir des caractéristiques locales, de la situation géographique, sociale et économique du territoire, et des besoins des habitants. Il encourage également une dynamique de réseau et la mutualisation des moyens humains et financiers entre les collectivités pour développer l’offre culturelle sur l’ensemble du Calvados.

Corrélé à la politique d’aide à l’investissement des contrats de territoire, qui offre notamment un soutien aux projets de création de réhabilitation d’équipements culturels, le contrat de développement culturel de territoire met à disposition des soutiens humains, techniques et financiers, permettant de renforcer l’offre culturelle existante et d’élaborer de nouvelles actions. Il concourt également à la professionnalisation du secteur culturel avec le co-financement d’un poste dédié à la mise en œuvre du projet culturel pour chaque territoire engagé dans la démarche. Avec un apport dégressif sur trois ans, le Département cofinance le poste à hauteur de 60 %, 40 % et 20 % (sur un salaire plafond  de 40 000 €).

Un partenariat en deux étapes

Le CDCT repose sur deux étapes. Une première phase préparatoire d’un an, la convention de préfiguration, permet aux collectivités de définir leurs objectifs prioritaires et d’élaborer leur projet culturel de territoire. Ce dernier est alors construit en concertation avec les services du Département et les acteurs culturels locaux. L’élaboration d’un programme d’action culturelle détaillé pourra donner lieu au renforcement des actions existantes et/ou participer à la concrétisation d’actions nouvelles. À terme, le projet culturel global pourra être inscrit dans un contrat de développement culturel établi sur une durée de trois ans et ajusté chaque année selon les besoins identifiés.

Premières convention de préfiguration dans le département

Alors que les premières présentations des CDCT ont débuté auprès de différentes communautés de communes, trois territoires se sont déjà engagés officiellement : Pré-Bocage Intercom, Cœur de Nacre et la commune nouvelle de Valdallière qui signent leur convention de préfiguration avec le Département dans les prochaines semaines. Au programme, un renforcement de l’action culturelle et le développement des publics de la culture en milieu rural, un soutien aux événements et acteurs culturels et associatifs locaux, un renforcement dans la structuration des réseaux de bibliothèques et des écoles de musique, un soutien à la diffusion de spectacles… et bien d’autres actions encore.

Pré-Bocage Intercom-Normandie : un territoire riche de sa dynamique culturelle

Logo Pré-Bocage Intercom-NormandieDepuis plus de trente ans, le territoire de Pré-Bocage Intercom accueille la saison de spectacles du Département grâce à l’Association intercommunale pour l’organisation de spectacles (AIOS), engagée bénévolement dans l’organisation de la saison à Villers-Bocage et les Monts d’Aunay. Pour la prochaine édition 2018-2019, l’association accueillera six nouveaux spectacles dont deux représentations choisies par l’association : Bérénice du Théâtre Des Crescite en décembre, et Vivace d’Alban Richard, directeur du Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie en mars 2019.

Dans le cadre de sa politique culturelle et en partenariat avec le Département, Pré-Bocage Intercom a décidé d’aider les associations et acteurs locaux qui visent à favoriser le développement d’une offre culturelle et artistique de qualité et diversifiée sur l’ensemble de son territoire, pour un meilleur accès à tous.

Pour y parvenir, Pré-Bocage Intercom a été le premier territoire à s’engager dans la démarche du contrat de développement culturel proposé par le Département le 30 août 2017.  

En outre, grâce à la complémentarité entre le Contrat de Territoire et le CDCT, le Département apporte un soutien au territoire, à la fois en investissement et en fonctionnement, pour la rénovation et l’agrandissement de la bibliothèque de Caumont-sur-Aure ainsi que pour la réhabilitation de la salle des fêtes des Monts-d’Aunay en salle de spectacles.

Une nouvelle communauté de communes engagée pour la culture

Résultant de la fusion d’Aunay-Caumont Intercom et Villers-Bocage Intercom, la nouvelle communauté de communes dispose d’une taille suffisante pour dynamiser ses politiques de développement et notamment sa politique culturelle. Aux côtés des communes et des associations, la communauté de communes souhaite développer une politique culturelle ambitieuse en complément des actions artistiques et culturelles existantes. L’enjeu est que chaque porteur de projets assure sa place et porte sa spécificité pour ne pas tomber dans une offre culturelle uniforme.
Pour répondre à ses ambitions, l’intercommunalité a défini des projets majeurs en partenariat avec le Département dans le cadre du contrat :

  • Poursuivre le partenariat de la saison départementale.
  • Développer une saison de spectacles en complémentarité de la saison de spectacles du Département.
  • Réaliser une étude de passage de l’école de musique associative en régie intercommunale.
  • Développer la lecture publique sur le territoire en favorisant la mise en réseau des médiathèques et bibliothèques.
  • Accompagner le territoire dans les travaux d’aménagement de la salle polyvalente des Monts d’Aunay en lieu de diffusion.
  • Développer une plateforme intercommunale d’échanges entre la collectivité, les associations et les citoyens.
Une coopération étroite avec le Département

Les élus départementaux sont membres du comité de pilotage du projet et les services départementaux apportent leur expertise aux associations et élus locaux. Le 19 mars 2018, Pré-Bocage Intercom a recruté Anne-Sophie Villeroy, médiatrice culturelle et patrimoine. Le poste, dédié à l’élaboration du projet culturel de Pré-Bocage Intercom, est co-financé par le Département sur toute la durée du contrat, soit une enveloppe de 48 000 € sur trois ans. La Direction de la Culture du Département a ainsi participé aux deux jurys de recrutement de la communauté de communes.

Les projets majeurs du territoire

À terme, Pré-Bocage Intercom souhaite :

  • Mettre en place une saison culturelle annuelle (multidisciplinaire, ouverte et accessible à tous, en particulier aux publics éloignés) ;
  • Mettre en place un appel à projets pour les associations culturelles (notamment vers la lecture) ;
  • Mettre en place des actions spécifiques pour valoriser le patrimoine local ;
  • Mettre en place des actions pour valoriser et augmenter la visibilité des associations culturelles et aider à leur professionnalisation ;
  • Mettre en place des évènements phares pour accroître la notoriété et l’identité du territoire, en direction des administrés comme de la population extérieure ;
  • Mettre en place un réseau de partenariats avec les différents acteurs du territoire : sociaux, éducatifs, associatifs ;
  • Rendre le public acteur et assurer la promotion de l’éducation artistique par l’expérimentation, la pratique, la connaissance des processus de création artistiques (favoriser les rencontres avec les artistes, participation à des ateliers, créations et échanges…) ;
  • Assurer l’accessibilité à l’offre culturelle (géographique, tarifaire…).
Un soutien financier apporté par le Département

Pour accompagner ces projets, le Département apporte déjà un soutien financier à hauteur de 48 600 € (fonctionnement de l’école de musique, associations et structures culturelles du territoire, saison de spectacles…). Pour structurer et renforcer encore les actions existantes mais aussi pour porter des actions nouvelles, des crédits complémentaires pourront être débloqués à hauteur de 20 000 €, soit une enveloppe globale départementale de 68 600 €, une augmentation globale de 40 %.

Le Département du Calvados réaffirme son engagement en faveur de la culture

Facteur de créativité, d’innovation et d’attractivité, pour les territoires tant urbains que ruraux, la culture est un enjeu majeur du développement économique et touristique, ainsi qu'un espace fondamental de cohésion sociale et d’accès à la citoyenneté. La valorisation des biens culturels, spécifiques dans leur capacité à préserver et à promouvoir l’identité des territoires, est fondamentale pour promouvoir une offre culturelle porteuse de sens, tant pour les Calvadosiens que pour les visiteurs.

Tags :
Partager cette actualité :
<script>