Signature d’une stratégie commune entre l’université de Caen Normandie et le Département du Calvados/©Département du Calvados

Signature d’une stratégie commune entre l’université de Caen Normandie et le Département du Calvados

Le 4 décembre, Pierre Denise, président de l’université de Caen Normandie et Jean-Léonce Dupont, président du Département du Calvados ont signé une stratégie partagée autour des grandes orientations de développement pour l’université.

mercredi 04 décembre 2019
Partager cet article :

Conscient que le développement universitaire et l’attractivité de son territoire vont de pair, le Département du Calvados veut renforcer son appui à l’université dans une stratégie « gagnant-gagnant ». Cette stratégie prendra corps autour de plusieurs priorités.

 

Le Département du Calvados investit 3 M€

 

Alors que la réhabilitation du bâtiment B est en cours, l’université de Caen Normandie poursuit la modernisation de son campus historique, avec le soutien du Département du Calvados. 3 millions d’euros sont alloués à l’université pour contribuer à plusieurs projets d’aménagement et de rénovation. Un partenariat qui permettra de réhabiliter la cour d’honneur, sur le plan de l’accessibilité comme sur le plan patrimonial, de proposer un nouvel équipement sportif aux étudiants et de renforcer le numérique pédagogique en lien avec le territoire.

Un campus accessible pour toutes et tous

Le campus 1 de l’université de Caen Normandie, inauguré en 1957, témoigne des techniques de la reconstruction de l’après-guerre. La qualité de cet ensemble a été reconnu par le ministère de la Culture qui, en 2012, a classé plusieurs bâtiments au titre des monuments historiques, dont l’esplanade et la cour d’honneur, ouvertes sur la ville. Aujourd’hui, la réhabilitation de la cour d’honneur est une obligation réglementaire : la qualité de l’accueil des étudiants en situation de handicap est un enjeu majeur qui exige la mise en conformité des espaces. La cour d’honneur est entourée d’escaliers ne permettant pas aux personnes en situation de handicap de profiter de cet espace situé au cœur du campus 1 — à moins d’emprunter un long chemin de contournement. Les travaux, pour un coût total de 750 000 € HT, permettront également de rénover le sol et les espaces verts pour redonner à ce lieu emblématique son aspect originel.

 

Une transition numérique adaptée aux nouveaux besoins pédagogiques

L’université de Caen Normandie a engagé, depuis plusieurs années, une dynamique de diversification de ses enseignements. En complément de son offre de formation initiale, l’université propose ainsi une offre de formation continue et à distance pour répondre aux besoins de tous les publics. Les dispositifs de captation disponibles dans l’établissement doivent évoluer afin d’enrichir toujours plus cette offre de formation. L’objectif : équiper des salles et des amphithéâtres de systèmes permettant de se connecter aux tiers lieux du Calvados. L’enseignant pourra proposer son cours en présentiel ou à distance en temps réel, organiser des formations communes avec d’autres universités aussi et rendre  les  séances  accessibles  en  différé. 355 200€ HT seront alloués à la modernisation des équipements.

 

Le sport sur le campus 1

L’université souhaite donner un nouvel élan à la vie étudiante en réaménageant le terrain de sport du campus 1. Cet espace de 25 000 m² est aujourd’hui largement inexploité. Le projet, d’un montant de 2,8M €, prévoit l’aménagement de terrains synthétiques de football et de rugby, d’une piste d’athlétisme, et d’un parcours de fitness en extérieur. Il inclut également l’éclairage des installations et la construction de vestiaires et de locaux techniques. Ce projet d’envergure vise à répondre à la forte demande des étudiants de bénéficier d’installations sportives de qualité et de disposer de davantage d’espaces d’intégration. Il s’inscrit également dans la politique de santé publique de lutte contre la sédentarité.

 

Le soutien aux filières d’excellence

Plusieurs filières d’excellence figurant au projet d’établissement de l’université de Caen Normandie retiennent l’attention du Département :

  • sciences du numérique (données et sécurité numérique),
  • santé nucléaire (pôle de recherche autour du GANIL),
  • milieux & ressources,

Dans le cadre de la stratégie départementale pour la mer, le nautisme et l’attractivité littorale, le Département envisage de consacrer plus de 65 000 € à des projets de recherches spécifiques (gestion du trait de côtes, mutation des infrastructures portuaires…)

  • filière équine

À Saint-Contest, le Département réserve notamment à l’attention de l’université une capacité foncière et se porte volontaire pour cofinancer l’extension du parc de recherche en santé équine, susceptible par exemple d’accueillir l’unité Biotargen qui travaille déjà en lien étroit avec le laboratoire  interdépartemental, LABEO.

 

Dès 2020, le Département pourrait également recruter 3 doctorants-chercheurs dans le cadre du dispositif CIFRE (convention industrielle en formation par la recherche) afin de travailler sur ces sujets prioritaires pour la collectivité départementale.

Partager cet article :