Accueil Toute l'info Espace presse |  Réhabilitation de...
Voie verte de la Vie/©Emmanuel Blivet

Réhabilitation de la voie verte de la Vie

A partir de lundi 13 mai, le Département du Calvados entreprend des travaux de réhabilitation de la voie verte de la Vie qui relie le Mesnil-Mauger à Lisores  en passant par Livarot, soit un linéaire de 23 kilomètres. Les travaux seront réalisés par tronçons pour s’achever à l’hiver 2019.

vendredi 10 mai 2019
Partager cet article :

Les travaux à réaliser

  • Réhabilitation du revêtement : mise en place une bande d’enrobé sur 2.5 m de large, accolée à une bande enherbée d’1m : ces deux revêtements permettront de garantir les usages actuels (vélo, randonnée pédestre, course à pied et usage équestre – sans attelage et à l’allure du pas – sur la bande enherbée) et d’ouvrir à de nouvelles pratiques telles que le roller. La mise en place d’enrobé – d’un coût identique à un revêtement sable – permettra au Département de réaliser des économies en entretien, mais aussi pour la réhabilitation future de ce revêtement, la durée de vie de l’enrobé étant deux fois plus importante que celle du sable stabilisé. Autre avantage, le bilan carbone et énergétique d’un revêtement enrobé est largement meilleur que celui d’un sable stabilisé. En termes d’entretien, les interventions des services départementaux se font exclusivement de façon mécanique (balayage et élagage) et sans produits phytosanitaires.
  • Remise à niveau de la signalisation de police et directionnelle,
  • Mise en place de mobilier (tables, bancs et panneaux touristiques)
  • Gestion des accès à la voie verte, afin d’endiguer les usages non réglementaires.

 

Une opération réalisée en deux tranches

Les travaux seront réalisés sur la quasi-totalité de l’itinéraire à l’exception de la section finale au nord de Saint-Julien-le-Faucon qui, compte-tenu de l’état de son revêtement ne nécessite qu’un entretien accru des accotements et des haies limitrophes

  • Tranche 1 : de la limite départementale avec l’Orne au nord de Livarot, entre mai et juillet 2019
  • Tranche 2 : de Livarot au nord de Saint-Julien-le-Faucon, entre septembre et novembre 2019

 

 

  • Technique : 2.5 m en enrobé blanchissant - 1 m de piste enherbée
  • Coût (pour les 18 km) : 870 000 € HT
  • Avantages :
  • Durée de vie 20 ans
  • Revêtement apprécié des cyclistes, rollers, mais aussi des promeneurs
  • Séparation des usages
  • Usage équestre intégré
  • Coût (investissement et fonctionnement)
Simulation d'insertion paysagère
Simulation d'insertion paysagèreLégende

 

Partager cet article :
<script>