Aménagement de la façade maritime de Deauville/©Deauville

L'aménagement de la façade maritime de Deauville se poursuit

Samedi 27 avril, la Ville de Deauville inaugure une nouvelle tranche de la promenade maritime qui reliera à terme le Pont des Belges aux Planches par des circulations douces et paysagères. Pour sa part le Département du Calvados a procédé à la rénovation complète de la cale de mise à l’eau des bateaux.

samedi 27 avril 2019
Partager cet article :

La promenade maritime

C’est un quai pavé et paysager qui longe désormais le chenal d’accès à la mer. Totalement repensé, ce lieu jusqu’alors en friche invite à la promenade. Il mènera à terme au jardin dunaire et à la jetée, pour laquelle le Département du Calvados doit engager cette année des études pour sa reconstruction. Les matériaux, éclairages et végétaux utilisés reprennent le vocabulaire de la Presqu’île – plus particulièrement de la promenade des bords de Touques et de la rue Mirabeau prolongée inaugurée en 2017. Une nouvelle liaison douce déjà très empruntée et appréciée des utilisateurs.

Notre volonté est d’intégrer véritablement ce quartier en valorisant son patrimoine naturel qui était resté en partie en friche »

Philippe Augier, Maire de Deauville

 

Le stationnement sur ce secteur a fait l’objet de nouvelles concertations avec les usagers afin d’en optimiser les détails organisationnels. Le parking a été traité dans un esprit paysager pour parfaire la continuité visuelle avec la promenade. Il est exclusivement réservé aux véhicules dotés de remorques de mise à l’eau puisqu’il dessert la cale des dériveurs.

Le coût d’aménagement de la promenade maritime est de 408 052,49€ dont :

  • Voirie 324 125,99 € HT
  • Eclairage 48 752,25 € HT
  • Espaces verts 34 008,80 € HT
  • Fournitures Horticoles 1 165,45 € HT

 

La cale des dériveurs

Parallèlement aux travaux menés par la Ville de Deauville le long de la promenade maritime, le Département du Calvados a entrepris la rénovation de la cale des dériveurs qui permet une mise à l’eau des embarcations dans la Touques par la rue Mirabeau prolongée.

Suite à un rapport géotechnique réalisé en juillet 2017, il a été mis en évidence une déformation et une corrosion avancée du rideau de palplanches ainsi qu’un léger basculement de la dalle.

Le Département du Calvados, propriétaire du port départemental de Trouville-Deauville, a donc missionné l’entreprise ETPO (Entreprise Travaux Publics de l’Ouest) pour réaliser les travaux nécessaires à la remise en état de la cale pour un montant de 410 000 €, entièrement financés par la collectivité départementale.

Ce chantier, de deux mois, a consisté à démolir la cale des dériveurs et à enlever les palplanches existantes, puis à reconstruire la cale et à remettre en état les perrés situés sur le pourtour de cette dernière. La cale est de nouveau en service.

 

 

Quatre enjeux pour ce projet d’aménagement

Le chantier de ré-aménagement des accès au lycée et à Port Deauville a été mené en concertation avec le bureau de l’Union, le Département du Calvados et la cité scolaire André Maurois.

Les travaux sont réalisés par tranches pluriannuelles et tiennent compte des contraintes de fonctionnement de la cité scolaire et des flux de circulation saisonniers.

  • SECURISER : renforcer la sécurité des flux piétonniers et automobiles autour du lycée-collège.
  • FLUIDIFIER LA CIRCULATION : penser un schéma de circulation et de stationnement fluide pour tous les usagers du quartier : les jeunes et leurs parents, les bus scolaires, les habitants de Port Deauville et les bus touristiques saisonniers.
  • REDONNER VIE : relier plus fortement le quartier à la Ville par des aménagements qualitatifs, agréables à emprunter (trottoirs larges) et des voies très fortement paysagées.
  • VALORISER : mener le travail de valorisation et d’accessibilité à la façade maritime et aux espaces naturels exceptionnels qui bordent l’Estuaire en cohérence avec la promenade littorale créée depuis le Pont des belges, sur la Presqu'île.

 

Les prochaines échéances

A partir du 6 mai, débutent les travaux de mise en sécurité du boulevard Cornuché. Chaque jour la cité scolaire accueille 1 000 collégiens, lycéens et professeurs, aussi il est devenu indispensable d'améliorer la sécurité des piétons et des cycles sur ce tronçon très routier.

Partager cet article :
<script>