Rencontre CIRCUITS COURTS/©Département du Calvados

Circuits courts : la rencontre des professionnels de l'alimentation locale du Calvados

Dans le cadre de sa politique d’amélioration de l’approvisionnement local, le Département du Calvados, entouré de ses partenaires*, organise chaque année une rencontre entre professionnels de l’alimentation locale (producteurs, restaurateurs privés, commerçants, artisans, etc.) pour une journée d’échanges et de partage, afin de valoriser et développer les savoir-faire calvadosiens et soutenir une agriculture et une économie de proximité.

lundi 14 octobre 2019
Partager cet article :

Dans un contexte de préoccupation constante des citoyens sur l’origine et la traçabilité des produits alimentaires, une centaine de personne s’est donné rendez-vous aux  5e rencontres circuits court.

Cette journée vise à mettre en relation et créer de nouvelles coopérations entre les métiers de l’agriculture, de l’artisanat du commerce et de la restauration, entre « fournisseurs et acheteurs ».

L’objectif est de faciliter les contacts pour augmenter les approvisionnements locaux et de proximité dans une optique de soutien de l’économie locale, du maintien des métiers et de l’offre commerciale et artisanale pour valoriser les savoir-faire du Calvados

 

La journée

Cette journée se déroule en deux temps, une matinée rythmée par un atelier qui aborde la question de l’alimentation locale, et un après-midi riche de rencontres, d’échanges et de partage.

  • 11 h - 12 h 30 : Atelier sur inscription : table ronde : "Rassembler les produits locaux pour mieux les distribuer"
  • 13 h 30 - 14 h : accueil café et inauguration
  • de 14 h à 17 h : rendez-vous en face à face

Le format speed-meeting de l’après-midi, 15 minutes par rendez-vous, permet à chacun de se faire connaître mais aussi de découvrir d’autres acteurs de l’alimentation juste à côté de chez lui.

Pause-café gourmande en continu

Possibilité de visite guidée de l’exposition du musée département de Vieux-la-Romaine « Si j’étais gladiateur…

 

Pour cela il peut rencontrer jusqu’à 10 professionnels sélectionnés selon ses besoins et ses critères selon la proximité géographique, l’intérêt pour un type de produit, l’agrément CE (Union Europénne), la certification bio, etc. 

Chaque participant reçoit alors son planning afin d’optimiser au mieux son après-midi.

Plus de 3 heures efficaces pour nouer des contacts d’affaires et des temps libres pour prolonger les échanges !

 

Chiffres clés

  • 5e édition
  • 450 exploitants du Calvados  pratiquent la vente directe
  • 100 participants à l’opération circuits courts en 2018
  • 15’ par rendez-vous
  • 2,3 M € consacré par le Département du Calvados à l’agriculture (dont 700 000 € en investissement)

 

Les circuits courts mais pas que… Ici, on cultive le bien manger !

Le Département du Calvados a lancé, à l’occasion du Salon international de l’Agriculture,  l’opération Ici, on cultive le bien manger ! qui vise à valoriser, pour et avec les acteurs des filières, les territoire, ses terroirs, ses produits, ses acteurs et leurs savoir-faire toute l’année.

À travers son message : Ici, on cultive le bien manger,  le Département marque sa volonté d'être chaque jour aux côtés des agriculteurs, des producteurs, des chefs de cuisine, dans la restauration collective aussi bien que dans les établissements privés, pour faire avancer l'approvisionnement local et les circuits courts, l'agriculture biologique et raisonnée, la lutte contre le gaspillage alimentaire et la diversification alimentaire dans les collèges.

Le Département du Calvados s’est appuyé sur des producteurs locaux représentatifs de l’ensemble de ses filières, côté terre et côté mer, à travers 5 portraits emblématiques, de femmes et d’hommes et de couples issus des filières cidricole, maraîchères et laitières,  filières pêche/coquille, viande et produits transformés.

 

Exposition sur les grilles de la Préfecture du Calvados

D’octobre à décembre 2019, le public pourra découvrir 18 portraits de ces hommes et femmes sur les grilles de la Préfecture du Calvados, boulevard Bertrand à Caen.

 

Le soutien à la filière agricole du Calvados

Le Département du Calvados agit pour préserver le quotidien des femmes et des hommes qui  s’y consacrent chaque jour. Il a toujours été attentif à l’activité agricole qui contribue pleinement au développement économique et à l’aménagement de son territoire et participe à sa notoriété, au-delà de ses frontières. Malgré son dynamisme, ce secteur a été fragilisé par l’augmentation des charges et les dernières années de crise subies, en particulier s’agissant des éleveurs.

Face à ce constat, le Département poursuit son action et accompagne les agriculteurs sur le plan social et sanitaire, tout en favorisant une agriculture locale et de qualité.

Il a ainsi décidé à la suite des négociations menées dans le cadre du G6 normand entre les Départements et la Région Normandie :

  • d’accompagner les investissements inférieurs à 10 000 € dans les exploitations ;
  • de veiller à une bonne santé animale, notamment par une prise en charge d’une partie des frais d’analyses de prophylaxies et de lutte contre les nuisibles ;
  • d’accompagner les agriculteurs en difficulté ;
  • de soutenir le remplacement des éleveurs ;
  • d’inciter la valorisation locale des produits agricoles ;
  • de développer l’approvisionnement local de la restauration collective ;
  • de promouvoir l’identité agricole du Calvados et ses produits ;
  • de poursuivre sa politique en matière d’aménagement foncier.

En 2019, le Département du Calvados consacre 2,3 M€ à ces actions (dont 700 000 € pour les dépenses d’investissement).

En matière d’investissements, ce soutien s’exprime à travers des aides ciblées, destinées à accompagner les agriculteurs dans leur quotidien et à faciliter leurs tâches les plus pénibles (chariots de vaccination, chiens électriques, outils de mesure et de pilotage des cultures notamment pour diminuer l’utilisation de produits phytosanitaires).

Les aides  départementales contribuent également à la qualité des élevages (niches à veaux, taxi lait, etc.) et à la valorisation de l’agriculture locale et des circuits courts (chambre froide, matériel réfrigérant, serre, distributeur automatique, etc.). Le Salon International de l’Agriculture est donc l’occasion de rappeler cette action de terrain, en faveur d’une agriculture à la fois innovante et riche de ses traditions.

 

 

 

Partager cet article :