Empreintes de guerre : 3 expositions, 3 lieux, 3 éclairages/©Département du Calvados

75e anniversaire du Débarquement et de la Bataille de Normandie - Empreintes de guerre : 3 expositions, 3 lieux, 3 éclairages

Vestiges archéologiques, monuments et édifices d’époque, archives léguées par les témoins et acteurs du conflit… à partir du mois de mai, le Département du Calvados propose un triple éclairage pour entretenir le souvenir des événements qui ont émaillé l’été 1944 dans le Calvados.

Du 28 mai au 30 septembre, les services de la Culture du Département  invitent le public à se plonger au cœur de 3 expositions, aux Archives du Calvados, au musée de Vieux-la-Romaine et boulevard Bertrand à Caen.

lundi 27 mai 2019
Partager cet article :

Inauguration lundi 27 mai à 17 heures aux Archives du Calvados

A l’occasion de la journée nationale de la Résistance, Jean-Léonce DUPONT, Président du Département du Calvados inaugurera l’exposition « Empreintes de Guerre. Parcours de Résistants » aux Archives du Calvados (61 rue de Lion-sur-Mer à Caen)

L’affiche de l’exposition  a été réalisée par Sophie Kerdellant, coup de cœur So14 2019.
Son visuel mêle les techniques de l’aquarelle et du collage.
On y retrouve des éléments d’eau pour illustrer le débarquement sur les plages normandes
et des traces de pas des soldats, contenant, sous forme de collages des éléments contenus dans les 3 expositions.

 

 

Parcours de résistants - Archives du Calvados

Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h

Il s’agit de la première exposition présentée dans la nouvelle salle dédiée, après la réouverture du bâtiment en mars dernier. A travers des documents administratifs, des photographies, des témoignages écrits ou audiovisuels, des récits de vie, Parcours de résistants apporte un éclairage sur le rôle de la Résistance, y compris dans la réussite du Débarquement et de la Bataille de Normandie.  Elle retrace des parcours de femmes et d’hommes, connus ou non, parfois oubliés. Au-delà de ces parcours hors normes, cette exposition démontre l’importance de la préservation de cette mémoire résistante et de sa transmission.

Une déclinaison virtuelle est à découvrir sur archives.calvados.fr

 

Exposition réalisée avec l’aide d’un comité scientifique associant Jean Quellien et Gaël Eismann, l’ONACVG, le Service historique de la Défense, la Fondation pour la mémoire de la Déportation, l’Association Mémoires de la Résistance normande.

Brassard « Résistance française »
Brassard « Résistance française », s.d., Archives du Calvados, 6J/15

 

La bataille de normandie vue par l’archeologie - Musée de Vieux-la-Romaine

Lundi, mardi, jeudi, vendredi : de 9 h à 17 h

Samedi et dimanche de 10 h à 18 h

Compteur d’alimentation en gaz de l’ancien hôtel de ville
Caen : compteur d’alimentation en gaz de l’ancien hôtel de ville arrêté dans la nuit du 7 juin 1944 lorsque l’édifice est détruit par les bombes.
© Département du Calvados

Le service archéologie du Département du Calvados a choisi d’illustrer la Bataille de Normandie sous deux angles. L’archéologie d’un côté avec les vestiges de la Seconde Guerre Mondiale dévoilés par les fouilles ; le patrimoine de l’autre à travers des témoins bâtis, encore visibles et fragiles : les ouvrages défensifs fortifiés, les logements d’urgence ou encore les édifices de la reconstruction.

Longtemps négligés par les archéologues, ces vestiges suscitent aujourd’hui un réel intérêt dans la mesure où ils sont appelés à devenir les seuls témoins directs et inédits de la réalité des combats et des sacrifices des populations civiles de Normandie.

A travers une série d’objets et de photographies issus des fouilles conduites dans le Calvados et celles de reporters de guerre prises pendant l’été 44, l’exposition mettra  en relation les divers vecteurs de la mémoire que sont les images, les traces matérielles et les récits qui, ensemble, racontent la Bataille de Normandie.

 

Empreintes de guerre

Omaha Beach : char amphibie américain de type sherman coulé le matin du 6 juin
Omaha Beach : char amphibie américain de type sherman coulé le matin du 6 juin. © Photo Images explorations/Drassm.

Boulevard Bertrand /Grilles de la Préfecture

A partir du 28 mai

Une douzaine de clichés grand format, extraits des deux expositions, raconte la Bataille de Normandie autrement, à travers la diversité des patrimoines du Calvados. Empreintes de guerre présente les traces enfouies des combats et leurs conséquences sur la vie des populations civiles ; les vestiges des aménagements du Mur de l’Atlantique et de la Reconstruction ; et des archives inédites des héros méconnus de la Résistance et de la Bataille de Normandie.

 

 

 

 

Partager cet article :
<script>