Accueil Toute l'info Actualités |  De jeunes musiciens...
Le 12 mai 2017, Julien, employé au théâtre de Caen, présente un costume aux jeunes visiteurs. / © A. Heurtaux

De jeunes musiciens à la découverte du théâtre de Caen

Dans le cadre de son action en faveur des jeunes du territoire, le Département organise une trentaine d’opérations jeunesse chaque année : sport, environnement, sciences, culture… Vendredi 12 mai, une vingtaine d’élèves d’écoles de musique étaient ainsi invités à visiter le théâtre de Caen et assister à un concert prestigieux. Initiée par le service jeunesse, sports et citoyenneté du Département, en lien avec les affaires culturelles, c’est la 3e opération du genre cette année.

mardi 16 mai 2017
Partager cette actualité :

18 h 15, dans le foyer du théâtre, à l’étage. La visite s’organise avec Aliénor et Julien, membres de l’équipe d’accueil. Après la présentation historique et architecturale du bâtiment, deux groupes se forment pour explorer l’envers du décor. Pour tous, la découverte des coulisses est une première. Salle de couture, atelier de création, loges, entrée des artistes, dessous de scène, fosse d’orchestre… l’exploration des dédales impressionne les jeunes musiciens. « Ce qui m’a vraiment plu, c’est là-haut, les costumes, les loges », affirme Youna, pianiste à l’école Lamido de Verson. Acoustique, confection des perruques, spots lumineux des loges, différence entre costume et déguisement… la visite, dense, est riche d’anecdotes. « J’ai bien aimé l’histoire sur l’origine de la création du théâtre des Cordes, pourquoi cela faisait polémique », explique Eloïse, 12 ans, du School of Rock. Pour Angèle, sa camarade, c’est « le rôle essentiel de la couturière et pourquoi le vert portait malheur » qui l’ont marquée. Après un rapide dîner, place au concert, dédié à Brahms : ce soir, la Chambre Philharmonique se produit sur instruments d’époque, sous la direction d’Emmanuel Krivine.

L'atelier des couturiers. / © A. Heurtaux
Visite de la salle de couture. / © A. Heurtaux

Musique et échanges

Sous les étoiles du Théâtre, les jeunes prennent place au 2e balcon, et applaudissent l’entrée des 55 musiciens. « On vient pour découvrir. Je ne connais Brahms que de nom », reconnaît François, élève à l’école Lamido. « Je croyais d’abord que c’était un lieu », avoue Youna, à ses côtés. Impressionnée par la dextérité du pianiste, Martin Helmchen, Margot, élève de l’Orne Odon d’Évrecy s’exclame à l’issue du concert : « on dirait qu’il survole les touches ! » « Il allait tellement vite que je ne savais pas s’il avait les mains croisées ou décroisées », renchérit Angèle. La plupart ont été soufflés par les violonistes synchrones : « c’était beau quand tous les archers se levaient et descendaient ensemble. » Au-delà des yeux, la musique est source d’inspiration pour Noam, 12 ans : « c’est zen, apaisant. Cela m’a fait penser à plein de choses. » Si la fatigue se fait un peu sentir, la soirée n’est cependant pas terminée : les jeunes ont l’occasion d’échanger avec deux violonistes de l’orchestre. Fréquence des concerts, parcours, sonorité… Nathalie Descamps et Karine Gillette, toutes deux professeures en conservatoire, décrivent avec passion leur métier aux multiples facettes. « Si on veut arriver à un niveau intéressant, c’est d’abord par le plaisir qu’on y arrive. » Un bel encouragement pour les jeunes musiciens, ravis de leur soirée.

Image d'en-tête : "Costume ou déguisement ?" Le 12 mai 2017, Julien, employé au théâtre de Caen, présente une cape aux jeunes visiteurs. / © A. Heurtaux

Tags :
Partager cette actualité :
<script>