aide sociale aidant au devoir © Phovoir

Aide sociale à l'enfance


L’aide sociale à l’enfance est une des missions fortes du Département qui a pour objectif d’assurer la prévention et la protection de l’enfance ainsi que le maintien de la cohésion de la famille par l’engagement d’aides éducatives à domicile, l’intervention d’aides familiales et l’attribution d’aides financières.

Partager cet article :

Le rôle du Département

Lorsque les difficultés familiales s’intensifient, la direction de l’Enfance et de la Famille peut organiser à la demande des parents ou sur décision judiciaire, l’accueil des enfants par des assistants familiaux ou dans des foyers d’hébergement collectif.

Le Département assure également le recueil des informations préoccupantes relatives aux enfants en danger ou en risque de danger. Il est en charge de la procédure d’agrément des candidats à l’adoption.

Chef de file de la protection de l’Enfance, le Département organise les moyens dédiés à la prise en charge des enfants et assure à ce titre le contrôle et la tarification des établissements et services participant à cette mission.

L’accueil des enfants hors du domicile parental

Lorsque les difficultés familiales s'intensifient, le Départemental assure l’organisation de modes d’accueil diversifiés.

 La Maison départementale de l'enfance et de la famille (MDEF)

La MDEF est un établissement public rattaché au Département. Sa mission est d'accueillir tout mineur en difficulté ou en danger confié par sa famille ou par mesure judiciaire au service de l'Aide Sociale à l'Enfance. Lorsqu’il est confié par ses parents dans le cadre d’un accueil provisoire, le lieu et le mode d’accueil sont déterminés en accord avec eux.

Les services d’accueil de la MDEF se décomposent en différentes structures :

 Le centre maternel (32 places) 
 Le centre parental (55 places)
 Le dispositif d’accueil diversifié (25 places) : assure l’accompagnement de 25 jeunes ou enfants dans le cadre d’un placement éducatif à domicile ou d’un accueil diversifié (0-18 ans mixte) ;
 Les foyers (accueil en internats mixtes) : La Marelle (6-11 ans) 10 places ; Les Dauphins (6-11 ans) 10 places ; La Mosaïque (11-15 ans) 10 places, Le Mermoz (11-15 ans) 10 places, Le George Sand (15-18 ans) 10 places ; Le Chemin Vert (15-18 ans) 9 places ;
 Le foyer pouponnière : 0-2 ans (15 places), 2-4 ans (12 places) et 4-6 ans (12 places) ;
 La Maison Bleue : service d’accueil pour des jeunes relevant d’un Institut Médico-Educatif (IME), 3 places mixtes (12-18 ans) ;
 Le service d’accueil familial d’urgence : 60 places ;
 Le service d’accompagnement vers l’autonomie et des mineurs non accompagnés : 36 jeunes de 17 à 21 ans (mixte) et 21 Mineurs Non Accompagnés (mixte);
 Le Temps de jour : 10 jeunes (12-18 ans) mixte ;

Afin d’assurer l’ensemble de ses missions, l’établissement dispose également en interne de services administratifs (services économiques et ressources humaines), d’un service technique, d’une cuisine et d’une lingerie.

 Les maisons d'enfants à caractère social 

Ces établissements ont un rôle éducatif et de suppléance familiale. Ils disposent de structures d'hébergement permanent en internat organisées généralement en unités de vie.

 les maisons d'enfants accueillent des enfants jeunes – surtout dans le cadre de fratries
 les foyers éducatifs accueillent des jeunes à partir de 13 ou 14 ans.

Pour nombre de ces établissements et surtout pour les foyers éducatifs, une partie des moyens peut être mobilisée pour une prise en charge de type semi-internat ou service de suite.

 Les services d’accueil familial

Ces services assurent le suivi d'enfants accueillis chez des assistantes familiales.

 les services d’accueil familial des circonscriptions d’action sociale prennent en charge environ 1 100 enfants confiés à des familles d'accueil directement employées par le Département ;
 le service de placement familial spécialisé, propose 60 places. Il est géré par l'Association calvadosienne pour la sauvegarde de l'enfant à l’adulte (ACSEA) ;
 le service d'accompagnement de la famille et de l'enfant (SAFE), dispose de 47 places et est géré par l'Association des amis de Jean Bosco (AAJB).

L'aide sociale à l'enfance en quelques chiffres

97,8
millions d'euros de budget global "Enfance & Famille" en 2017
2 250
enfants confiés à la protection du Département
2 950
enfants en suivi éducatif

Prévention des mauvais traitements et protection des mineurs maltraités

Les services du Département sont chargés de détecter et d’évaluer toute situation de mise en danger du mineur. Cette mesure vise l’enfant mis en danger par ses parents de façon active ou par carence éducative ou affective.

Ces missions sont confiées à la direction de l’Enfance et de la Famille, via les services de l’aide sociale à l’enfance et de la protection maternelle et infantile, en liaison avec les circonscriptions d’action sociale.

L’objectif de ces actions est d’assurer la prévention et la protection de l’enfance ainsi que le maintien de la cohésion de la famille par l’attribution d’aides financières, l’engagement d’aides éducatives à domicile, l’intervention d’aides familiales.

Bénéficier d'un chèque d'accompagnement ou d'allocations mensuelles
Obtenir une aide familiale
Un numéro gratuit pour recueillir les appels d'enfants en danger

Le 119, Allô Enfance en Danger, est un service national d'accueil téléphonique gratuit (numéro vert) fonctionnant 24 h / 24. Il a été créé pour le grand public via la loi du 10 juillet 1989 relative à la prévention des mauvais traitements à l'égard des mineurs et à la protection de l'enfance.

Image en-tête : aide sociale aidant au devoir © Phovoir

Tags :
Partager cet article :
<script>