Coup de cœur So14 !

Margaux Lenormand

Margaux Lenormand / © Studio 911

Margaux Lenormand, âgée de 20 ans, avoue tirer son énergie de son duo avec Jimba, son golden retriever d’assistance. « On m’a diagnostiqué une maladie orpheline en 2014, après cinq années d’errance médicale. À l’époque je me déplaçais déjà en fauteuil roulant. Au bout d’un an, j’ai décidé de remplir le dossier pour devenir bénéficiaire d’un chien d’assistance. » C’est l’association Handi’Chiens qui choisit et éduque les chiens grâce à la générosité de donateurs. La demande est très largement supérieure au nombre de chiens formés, Margaux Lenormand est donc consciente de sa chance lorsqu’elle accueille Jimba en 2017.

La complicité s’installe tout de suite et le quotidien de la jeune femme se transforme : « j’avais le privilège d’avoir une super héroïne à mes côtés. Les gens ne me regardaient plus avec pitié, Jimba avait le don de faire oublier le fauteuil. » Très vite, Margaux Lenormand a envie de partager leur quotidien par le biais d’une page Facebook, mais, modeste, elle laisse la plume à son acolyte canin. Jimba n’a pas uniquement des aptitudes pour l’assistance, elle est également dotée d’un franc-parler et d’un humour qui séduisent très vite le public.

Les 6 000 fans de la page y trouvent leur dose de bonne humeur quotidienne et réclament un ouvrage. Toujours soucieuse de satisfaire son public, Jimba s’exécute. Il lui faudra un an pour écrire son premier livre Jimba, une golden Handi’chien, sorti en 2018 et suivi en 2019 d’un deuxième ouvrage, Moi Jimba, et ma gamine à roulettes. Une fois la campagne de crowdfunding terminée, le salon familial est réquisitionné comme base logistique pour expédier au plus vite les commandes en France et à l’étranger et satisfaire les lecteurs qui ont permis à Margaux Lenormand d’atteindre un objectif qui lui tient à cœur. « Grâce aux ventes des deux ouvrages, nous avons pu devenir marraines d’un Handi’chiot nommé Orus et nous allons bientôt pouvoir en financer un deuxième. »

Pour la jeune femme, qui étudie dans un IUT « gestion et management d’établissements sociaux », il est important de pouvoir à son tour contribuer au bien-être des autres, grâce à ses dons, mais également en continuant à communiquer son enthousiasme.

« De nombreuses personnes sont toujours en attente d’un chien. L’association Handi’Chiens fait un travail exceptionnel, je suis heureuse de pouvoir contribuer à leur action et de les aider à se faire connaître. »