Coup de cœur So14 !

Laurence Reynaud

Florence reynaud / © emmanuel blivet

Laurence Reynaud a longtemps pratiqué le tir à l’arc comme un loisir, au sein de différents clubs. Lorsqu’elle devient paraplégique, elle continue son sport comme elle l’a toujours fait, sans ressentir l’envie de s’orienter vers un club handisport. Le premier tournant dans sa carrière sportive est marqué par son arrivée au club de Douvres-la- Délivrande : les Archers du Cœur de Nacre. Initiée par le coach de l’époque à la compétition, elle y prend goût et intensifie ses entraînements.

Elle s’investit alors davantage dans le club et en devient présidente. Puis c’est presque par hasard que Laurence Reynaud découvre la compétition handisport, motivée par une amie archère. « Cela a été une révélation, j’ai découvert un milieu avec un supplément d’âme. Même si l’esprit de compétition règne, les valeurs très fortes d’entraide et la pluralité des parcours de vie m’ont immédiatement séduite. » La suite s’enchaîne rapidement, jusqu’au titre de championne de France Handisport pour le tir à 50 mètres.

Une victoire teintée d’un unique regret : ne pas avoir pu concourir sous les couleurs de son club de cœur. En effet, à cette époque, aucun club de tir à l’arc du Calvados n’est affilié à la Fédération Française Handisport (FFH). Laurence Reynaud lance donc les démarches. Grâce à sa détermination, elle pourra désormais représenter son club lors des prochains championnats de France handisport (salle et tir extérieur).
L’aventure se poursuivra sur un nouveau terrain de jeu à l’international, avec le collectif France handisport. La préparation à ces compétitions s’annonce intense, physiquement comme mentalement. L’avenir est donc plein de nouveaux défis à relever pour la championne avec, au centre de la cible, le plus beau de tous : Paris 2024.