Lucas Maitenaz et Damien Legrand Birdz / © emmanuel blivet

Lucas Maitenaz, Damien Legrand et Thomas Comby évoluent depuis longtemps dans des milieux complémentaires, respectivement la production d’évènements musicaux, les sports de glisse et les arts graphiques. De ces influences variées est née l’idée de créer une petite série de vêtements à leur image, en empruntant les codes des universités américaines, qui possèdent des lignes de T-shirts et sweats à leurs couleurs. Vêtements et accessoires, écharpes, bonnets et casquettes brodés « Calvados » voient ainsi le jour ! Ce parti pris audacieux a très vite porté ses fruits : les premières pièces rencontrent un succès rapide les invitant à réfléchir à la suite du projet.

Loin des études de marché et des prises de risques calculés, les trois associés se lancent très rapidement dans l’aventure et créent la marque Birdz. « Nous souhaitions créer des vêtements que nous serions heureux de porter, » indique Lucas Maitenaz.
Les coupes sont d’inspiration urbaine, déclinées pour toute la famille et la collection s’est rapidement étoffée, avec la création d’une ligne plus générique. Les jeunes entrepreneurs souhaitent, en effet, mettre en avant la dimension « Calvados » sans toutefois s’y limiter.
Une attention particulière est portée sur le choix de fournisseurs « responsables et certifiés biologique, dont les produits sont fabriqués à partir de fibres naturelles, dans des conditions conformes aux règles de l’agriculture biologique ». L’aspect local reste au cœur des préoccupations de la marque Birdz, qui a choisi pour ses étiquettes et ses broderies de travailler avec des artisans normands.
Selon Lucas Maitenaz, la création de la marque est un point de départ, une toile blanche. De futures collaborations sont désormais envisagées avec des artistes ou sportifs locaux. À travers Birdz, il souhaite laisser s’exprimer la pluralité des expressions qui bouillonnent dans le Calvados et mettre en valeur toute cette richesse au gré de collections « capsules ».