Deux cyclistes le long de l'Orne © T. Houyel

Le Calvados à vélo


Du bocage normand aux paysages du bord de mer en passant par la Suisse normande, le Département du Calvados propose actuellement 400 kilomètres de véloroutes. À terme, le département comptera 700 kilomètres de voies vertes, pistes cyclables ou voies partagées à la croisée de plusieurs grands itinéraires nationaux et européens.

Partager cet article :

Le plan vélo départemental 2004-2016

Lancé en 2004 sur une durée de douze ans, le plan vélo a permis d’accompagner le développement de la pratique du vélo loisir, en créant progressivement un premier réseau d’itinéraires cyclables sur l’ensemble du territoire départemental : de quoi répondre aux attentes des cyclistes avec un souci constant de qualité et de sécurité.

Au-delà d’une offre à vocation touristique, la mise en place du plan a répondu à une attente forte des calvadosiens. Balades en famille, sorties sportives ou déplacements professionnels, l’aménagement des 403 kilomètres actuels de véloroutes s’adresse à tout public.

Découvrez les itinéraires


Voie verte
Réservée aux déplacements non motorisés (piétons, cyclistes, personnes à mobilité réduite, rollers, cavaliers).


Piste cyclable
Voie exclusivement réservée aux cyclistes et séparée de la chaussée.



Bande cyclable
Espace marqué de la chaussée exclusivement réservé aux vélos.


Voie partagée
Petite route à faible circulation. La prudence est donc recommandée.


Véloroute
Itinéraire cyclable de moyenne ou longue distance, continu, jalonné et sécurisé. Elle emprunte tous types de voies sécurisées.

Des enjeux partagés aux niveaux national et européen

Les itinéraires structurants du plan vélo départemental sont inscrits aux schémas régional, national et européen des véloroutes et voies vertes. Le Calvados est ainsi traversé par quatre grands itinéraires.

Véloroute plages du Débarquement/ Mont-St-Michel

Cet itinéraire permet, en partenariat avec les collectivités locales du Bessin, de relier Arromanches et Port-en-Bessin aux itinéraires de la vallée de Vire à destination du Mont-Saint-Michel.

Essentiellement aménagée sous forme de voies partagées, cette véloroute permet de relier deux sites majeurs de la Normandie. Afin de garantir un niveau de service optimal, le revêtement de la voie verte du chemin de halage de Vire à Pont-Farcy, a été entièrement réhabilité au printemps 2014.

Plus d’information sur la destination « plages du Débarquement – Mont-Saint-Michel »

débarquementMSM(png).png

La Vélo Francette

vélofrancette(png).png

Les voies vertes Caen-Ouistreham et Suisse normande s’inscrivent comme axe de développement touristique en tant que tronçon de la Vélo Francette qui relie les 617 kilomètres entre Ouistreham et La Rochelle.

Continue et balisée, la Vélo Francette incarne la « France typique », en sillonnant la Normandie, les Pays de la Loire et la Nouvelle-Aquitaine, parcourant trois parcs naturels régionaux, longeant l’Orne, le canal de la Mayenne, la Loire et le Thouet, pour ensuite traverser le Marais Poitevin et rejoindre l’Atlantique au niveau de la Rochelle.

Plus d’information sur la Vélo Francette

La véloroute de l'Europe Centrale

À l’horizon 2020, cette véloroute est destinée à relier les 5 000 kilomètres entre Roscoff et Kiev. Aujourd’hui, 80 % des 1 200 kilomètres de la partie française sont en service, dont 50 % dans le Calvados, dont elle constitue l’axe littoral.

 Plus d’information sur EuroVelo4

eurovélo4(png).png

La Seine à vélo

seineàvélo(png).png

La véloroute nationale n°33 « la Seine à vélo », en cours d’aménagement, reliera les 390 kilomètres entre Paris et la baie de la Seine autour de 2020.

 Le Calvados s’inscrit dans cette démarche destinée à irriguer la région d’Honfleur et plus largement la Côte fleurie.

 Plus d’information sur la Seine à vélo

Image en-tête : Deux cyclistes le long de l'Orne © Thierry Houyel

Tags :
Partager cet article :
<script>