panneau de signalisation de travaux © D. Paillard

Routes & voiries : la sécurité au quotidien

Avec ses six Agences routières départementales (ARD), le Département du Calvados sécurise, modernise et crée de nouvelles infrastructures sur son réseau routier long de 5 620 kilomètres.

Entretien et surveillance du réseau

Le Département du Calvados organise les services de la direction des routes en découpant le territoire en 6 Agences routières départementales (ARD) :

  • Bayeux
  • Villers-Bocage
  • Caen
  • Falaise
  • Pont-l’Évêque
  • Saint-Pierre-sur-Dives

Chacune d’entre elles est  chargée de l’encadrement, l’administration et des études propres au réseau routier.

Entretien et maintenance du matériel routier

Une trentaine d’agents est chargée de l’entretien et de la maintenance des quelques 800 matériels (véhicules légers, poids lourds, tracteurs, saleuses…) utilisés par les différents services sur les routes mais également sur les voies vertes.

Fauchage et débroussaillage : les travaux saisonniers du service routier

La sécurité est le principal objectif de l’entretien des bas-côtés des routes départementales. Il s’agit d’assurer une bonne visibilité aux automobilistes depuis les panneaux de circulation jusqu’aux points de passage délicats et notamment les carrefours et les virages. L’accessibilité des accotements doit également être maintenue pour permettre le stationnement d’urgence des véhicules et l’éventuelle circulation des piétons. Outre l’aspect de sécurité, les services routiers tiennent compte de la qualité paysagère et du maintien de la biodiversité.

Développement du réseau

18,5 millions d’euros sont prévus dans le budget primitif 2019 pour la sécurisation, le maintien, la modernisation et la création de nouvelles infrastructures sur le réseau routier du Calvados.

L’aménagement de carrefours ou de virages, mais aussi le marquage au sol ou la signalisation horizontale font partie des traitements prévus pour améliorer la sécurité sur les routes départementales. En moyenne, 15 chantiers sont en cours simultanément dans le département. 

Pour permettre aux agents de mener à bien leurs missions, les automobilistes sont appelés au plus grand respect tout en redoublant de vigilance à l’approche des secteurs en travaux.

Suivez l'état du réseau routier départemental en temps réel grâce à Inforoute

En cas de gel, givre, verglas ou neige, le Département se mobilise pour sécuriser le réseau routier 24h/24 et 7j/7.

De la mi-novembre jusqu’à la mi-mars, 70 agents sont prêts à intervenir à tout moment pour rétablir les conditions optimales de circulation sur les 1 185 kilomètres de routes départementales prioritaires qui concentrent 80 % du trafic journalier du Calvados.

Sur le réseau secondaire, les interventions sont effectuées avec l’objectif d’éviter toute situation de circulation impossible pendant les heures de travail et lorsque le réseau principal est praticable.

Pour plus de renseignements sur l’organisation de la viabilité hivernale, vous pouvez consulter le Dossier d’organisation de la viabilité hivernale (DOVH).

Feuilleter le DOVH 2022-2023 :

En 2007, dans le cadre de sa politique relative à la sécurité de la route, le Département du Calvados a décidé d’engager une action qui consiste à équiper son réseau structurant de surlageurs de voies appelées bandes multifonctionnelles (BMF).
Pour ce faire, une programmation a été étudiée de manière à réaliser ces investissements au fur et à mesure des recalibrages qui sont réalisés sur son réseau structurant de 1e et 2e catégorie.
Si l’un des objectifs étant à moyen terme d’aménager les 416 kilomètres du réseau de 1e catégorie et une partie des 586 kilomètres du réseau de 2e catégorie, l’objectif principal est bien de sécuriser ce réseau afin de :

  • diminuer le nombre des accidents,
  • limiter le niveau de vitesse,
  • améliorer les performances de la route et son niveau de service.

Aussi, cette politique permet de doter le réseau routier structurant, dont le trafic ne justifie pas une augmentation de capacité, d’un équipement permettant de :

  • réduire les temps de parcours,
  • améliorer la sécurité des usagers,
  • prendre en considération les besoins spécifiques des usagers en deux roues ainsi que ceux des véhicules lents et plus particulièrement des engins agricoles.
200 Kilomètres de routes sont équipés de bandes multifonctionnelles (BMF) en 2022

Premier bilan d’étape sur le développement et l’utilisation de ce type d’équipement

Réalisé à l’initiative du service équipement et sécurité de la route de la Direction des routes, cette évaluation permet de tirer des enseignements sur trois critères significatifs :

  • Accidentologie : Le nombre d’accidents recensés après aménagement d’une BMF est inférieur au nombre d’accidents recensés avant travaux (-30%), notamment pour ce qui concerne les pertes de contrôles où la baisse est très significative (-40%).
  • Comportements des usagers de la route : Les mesures de vitesse qui ont été effectuées avant/après aménagement, montrent qu’elles sont pratiquement identiques, voir en baisse à certains endroits. Les bandes multifonctionnelles n'impactent pas significativement les vitesses pratiquées sur le réseau équipé.
  • Performances de la route : Le résultat de cette étude montre que les temps de parcours relevés avant/après aménagement d’une BMF, génèrent un gain moyen de 1 minute sur un trajet de 10 minutes. Les performances de la route ainsi que le niveau de service sont donc améliorées.

Les BMF sont aujourd’hui bien perçues et identifiées comme un espace multifonctionnel. Leur grande souplesse d’utilisation permet de minimiser les gênes occasionnées par les différents usagers et de répondre à des attentes aussi différentes que celles des piétons, des cyclistes ou des agriculteurs.

Historique des travaux

  • 2003-2006 : démarrage études et concertation
  • Enquête publique entre le 3 septembre et le 9 octobre 2007
  • Arrêté d’utilité publique le 6 octobre 2008
  • 2012, études et adaptation du projet liée aux contraintes budgétaires
  • Réalisation d’un aménagement foncier agricole et forestier en parallèle du projet routier
  • Septembre 2018 : démarrage de la 1ère tranche de travaux
  • Juillet 2022 : achèvement de la dernière tranche de travaux
RD 524 terrassements 10 mai 2018
10 mai 2018 © À vue d'oiseau

Contexte et objectifs du projet

Contexte

  • Axe de transit important entre Vire et Flers (sur la « diagonale normande »)
  • Près de 5 000 véhicules par jour empreinte la RD 524 dont 10 % de poids-lourds
  • Enchaînement de virages dangereux
  • Présence de nombreux carrefours et accès avec une géométrie « à risques » (visibilité insuffisante, situation dans un virage, profils en longs saillants…)
  • La RD 524, représentait un risque élevée d'accidentologie élevée en effet, entre 1999 et 2015 10 accidents graves et 3 accidents mortels ont eu lieu sur cette route départmentale.

Objectifs 

  • Améliorer les conditions de confort et de sécurité sur cet axe
  • Améliorer les conditions de sécurité pour les riverains
  • Mettre à niveau les caractéristiques de cet axe (classé en 1ère catégorie dans le réseau départemental)

Caractéristiques principales du projet

  • Longueur : 4 300 m, dont  2000 m aménagés sur place
  • 8 virages rectifiés par 3 tronçons en tracé neuf
  • Chaussée à 2 voies de 3 m
  • 1,50 mètres de bandes multifonctions de part et d’autre
  • Aménagement de 4 carrefours, dont 2 avec voie centrale de « tourne-à-gauche »
  • Réalisation d’un ouvrage d’art pour rétablissement d’une voie communale (sécurité, impact foncier moindre et pas de rallongement de parcours)
  • Mesures d’accompagnement : bassins de traitement des eaux de voirie (déclaration loi sur l’eau), plantation de 1900 ml de haies (pour 550 ml supprimés)
  • Emprises pour projet routier :  7,5 hectares
  • Convention avec la SAFER de mise en réserve foncière
  • Coût des travaux : 4,5 M€ TTC, 50 % Département et 50 % participation Région

Desserte portuaire : une nouvelle voie pour relier le Plateau à la Presqu'île

Après deux années de travaux, le chantier de la desserte portuaire est désormais terminé et la nouvelle voie ouverte à la circulation depuis le 8 juillet 2020. Le Département du Calvados, maître d’ouvrage, la Communauté urbaine Caen la mer et la Région Normandie en ont permis la réalisation en finançant conjointement ce projet routier tant attendu. La fonction première de cet investissement ? Assurer une liaison de transit entre l’autoroute A13 et la RD 515 en direction de Ouistreham, en déviant le trafic de Colombelles (avenue Jean-Jaurès), de désenclaver la Presqu’île de Caen et d’améliorer la desserte du port de Caen. Cela a donc nécessité la création d’une route départementale entre la RD 403, au niveau du carrefour giratoire Normandial situé sur la commune de Colombelles et la RD 402 sur la commune d’Hérouville Saint-Clair. Un important chantier qui comprenait le franchissement de l’Orne et la réalisation d’un viaduc de 148 mètres.

Vue aérienne de la desserte portuaire.
Vue aérienne sur le viaduc du Haut Plateau. / © Michel.dehaye@avuedoiseau.com

Un chantier, deux phases

Le chantier se décompose en deux phases bien distinctes avec deux maîtres d’ouvrage différents :

  • La première phase, sous maîtrise d’ouvrage départementale, est achevée. Elle consistait à relier la RD 403 à la RD 402.
  • La seconde phase consistera à relier le nouveau giratoire de la RD 402 à celui de Renault Trucks. Elle sera réalisée sous maîtrise d’ouvrage de Caen la mer. Cette seconde section sera mise en route ultérieurement, en fonction des aménagements de la Presqu’île et de la ZAC d’Hérouville-Saint-Clair.

Cette succession de travaux vise à offrir une autre voie d’accès pour fluidifier la circulation en réorientant le trafic. L’enjeu est de rejoindre Hérouville-Saint-Clair et le boulevard Urbain Nord-Est à la Bijude sur la commune de Biéville-Beuville, en empruntant le pont de Colombelles et la RD 226.

Vue aérienne de la desserte portuaire.
Vue aérienne des aménagements sur le Plateau. / © Michel.dehaye@avuedoiseau.com
Desserte portuaire : ouverture de la nouvelle route et du viaduc reliant Hérouville-Saint-Clair à Colombelles
Diaporama des travaux de la desserte portuaire
Vidéo : les travaux de réalisation des ouvrages d'art
Consulter les résultats de l'enquête publique sur la desserte portuaire
Article sur le lancement des travaux (2018)

À lire également :

Carte dynamique Réseau et transports routiers Plan de prévention du bruit dans l'environnement du réseau routier départemental du Calvados
Déviation de Bellengreville-Vimont : tout savoir sur le chantier

Image d'en-tête : travaux sur les routes départementales © D. Paillard