Les élus du groupe majoritaire, centristes et indépendants du conseil départemental du Calvados. / © Thierry Houyel

Une rentrée sous le signe de la sécurité

Après la gestion dans l’urgence d’une crise sanitaire sans précédent et la mise à l’arrêt de la vie économique et sociale, les mois de juillet et aout ont été pour tous, l’espoir d’un retour à « une certaine normalité ».

lundi 21 septembre 2020

Reprise progressive du travail en présentiel pour beaucoup, quelques jours de repos ou congés pour d’autres, la fin tant attendue de la pandémie était donc espérée.

Depuis la mi-mars, nous n’avions cessé d’être à vos côtés. À travers nos compétences et dispositifs habituels qui ont été maintenus malgré le confinement, mais plus encore, grâce à de nombreuses politiques volontaristes, décidées en urgence, afin de ne laisser personne sur le bord de la route. Aide aux travailleurs non-salariés, soutien aux associations sportives et culturelles, distribution de milliers de masques… les actions n’ont pas manquées confirmant la place du Département du Calvados comme premier acteur de la solidarité de proximité.

Aujourd’hui, nous avons intégré que la « normalité » est de vivre en respectant les gestes barrières. L’augmentation du nombre de contaminations nous contraint à redoubler de vigilance face à ce virus, notamment dans l’une de nos principales compétences : les collèges. Notre devoir est donc, plus que jamais, de concilier sécurité sanitaire et reprise pédagogique.

La santé de nos enfants est notre priorité ! Après avoir fourni plus de 66 000 masques aux collégiens durant la période de déconfinement, nous avons souhaité fournir à nouveau des masques lavables à chaque collégien entrant en 6e.

Afin de tirer les leçons de cette pandémie, nous prévoyons la nécessaire adaptation de nos collèges, notamment par la création de toilettes et de points d’eau supplémentaires. Sur le long terme, le recrutement d’un conseil a été lancé afin d’accompagner notre collectivité à intégrer au mieux les enjeux de sécurité sanitaire dans l’ensemble de nos bâtiments, dont les collèges, foyers de protection de l’enfance et un appui-conseil auprès des Ehpad.

Depuis plusieurs années, le Département a investi le champ du numérique éducatif :  expérimentations collège-lab, Environnement numérique de travail (ENT), plateforme d’aide aux devoirs E-tude, accès à la fibre optique et architecture sécurisée, équipements numériques innovants… La crise a été un révélateur de la pertinence de notre politique en la matière. La transformation des modes d’apprentissages via le numérique a permis la continuité pédagogique. Pour preuve, la fréquentation de l’espace numérique de travail a bondi de 280 % et l’activation des comptes sur E-tude, plateforme gratuite d’aide aux devoirs, de 88 %. Aussi, plus de 400 équipements informatiques ont été prêtés à des collégiens pendant la période de confinement/déconfinement.  

Notre majorité ne souhaite pas s’arrêter là, et un nouvel appel à projets est lancé visant à terminer la transformation de tous les collèges du Calvados en E-collèges. Notre ambition est que tous les établissements soient dotés d’ici fin 2021, de tablettes tactiles et d’outils favorisants les nouveaux modes d’apprentissages.

Vous l’aurez compris, tout a été prévu afin que les collégiens calvadosiens puissent être accueillis dans les meilleures conditions ; bonne rentrée à tous !

Jean-Léonce Dupont, président du groupe majoritaire, centristes et indépendants, avec : Bernard Aubril, Erwann Bernet, Paul Chandelier, Xavier Charles, Olivier Colin, Hubert Courseaux, Sophie Simonnet, Valérie Desquesne, Audrey Gadenne, Patricia Gady-Duquesne, Christian Hauret, Sylvie Jacq, Michel Lamarre, Sébastien Leclerc, Sylvie Lenourrichel, Sylviane Lepoittevin, Mélanie Lepoultier, Claude Leteurtre, Véronique Maymaud, Angélique Périni, Michel Roca. Absentes sur la photo : Clara Dewaële-Canouel, Virginie Le Dressay et Colette Nouvel-Rousselot.