Les élus du groupe majoritaire, centristes et indépendants du conseil départemental du Calvados. / © Thierry Houyel

Tribune du 8 juillet 2020

Après une crise sanitaire sans précédent, nous entrons à peine dans la période de déconfinement, en percevant les premières conséquences sociales et économiques. Les projections annoncent une hausse du chômage à 12 % en 2021, une explosion de la dette publique, etc. Le rôle des collectivités locales qui réalisent près de 70 % de l’investissement public, va être majeur pour soutenir la relance de l’activité.

mercredi 08 juillet 2020

Bien que touché financièrement par une baisse importante de ses recettes, aujourd'hui estimée à 50 millions d'euros, le Département du Calvados veut être à vos côtés.
Au delà des compétences de solidarités humaines et territoriales que nous exerçons (insertion, accompagnement des personnes en perte d’autonomie ou handicapées, versement du RSA, etc.), nous avons souhaité être au plus proche de vos préoccupations en proposant des aides simples et accessibles.

Grâce à la bonne gestion financière de notre collectivité, notre majorité a d’ores et déjà pu décider et voter la mise en place de dispositifs visant à apporter un soutien à différents acteurs :

Aide pour les travailleurs non-salariés

Les travailleurs non-salariés modestes, privés de leurs revenus courants pendant le confinement,  n’ont pas pu bénéficier du chômage partiel. Les petits artisans, commerçants, micro-entrepreneur, professions libérales, …ont été extrêmement impactés par cette crise. Ils se voient proposer une aide forfaitaire pour les aider à surmonter cette période.

Soutien aux secteurs culturel et sportif

Les associations culturelles et sportives sont des maillons essentiels du vivre-ensemble. C’est en ce sens que nous avons voté un fond de soutien de 500 000 €, qui s’ajoute aux subventions/partenariats habituels du Département.
Aussi, nous avons souhaité la mise en place d’un service de conseil et d’orientation du réseau culturel afin d’aider les organismes du secteur artistique et culturel à bénéficier au mieux des nombreux dispositifs auxquels ils peuvent prétendre. Celui-ci sera porté par l’association Marche Pied, que nous accompagnerons financièrement afin de réaliser ce suivi.

Soutien aux communes de moins de 2 000 habitants

Pour nos petites communes rurales, nous avons créé un dispositif d’accompagnement exceptionnel pour leur permettre de faire face aux investissements liés au Covid-19 (mesures de protection sanitaires telles que la pose de plexiglas, cloisons, aménagement d’accueils…dans les établissements recevant du public, notamment les écoles).

L’ensemble des informations et conditions d’éligibilité ainsi que l’accès à la plateforme de télédéclaration sont accessibles sur calvados.fr, mais bien sûr, élus de proximité, nous nous tenons à votre disposition, dans nos cantons respectifs, afin de vous informer sur ces aides.

En parallèle de ces actions de premières urgences, nous travaillons d’ores et déjà sur un plan de relance de l’économie dans le Calvados selon deux grands axes : atténuer les conséquences socio-économiques de la pandémie et soutenir une croissance plus durable et inclusive, qui facilite la transition verte et la transformation numérique.

Jean-Léonce Dupont, président du groupe majoritaire, centristes et indépendants, avec : Bernard Aubril, Erwann Bernet, Paul Chandelier, Xavier Charles, Olivier Colin, Hubert Courseaux, Sophie Simonnet, Valérie Desquesne, Audrey Gadenne, Patricia Gady-Duquesne, Christian Hauret, Sylvie Jacq, Michel Lamarre, Sébastien Leclerc, Sylvie Lenourrichel, Sylviane Lepoittevin, Mélanie Lepoultier, Claude Leteurtre, Véronique Maymaud, Angélique Périni, Michel Roca. Absentes sur la photo : Clara Dewaële-Canouel, Virginie Le Dressay et Colette Nouvel-Rousselot.