Jean-Léonce Dupont, président du groupe UDC, Bernard Aubril, Erwann Bernet, Paul Chandelier, Xavier Charles, Olivier Colin, Hubert Courseaux, Sophie Simonnet, Valérie Desquesne, Clara Dewaële-Canouel, Audrey Gadenne, Patricia Gady-Duquesne, Christian  Hauret, Sylvie Jacq, Michel Lamarre, Virginie Le Dressay, Sylvie Lenourrichel, Sylviane Lepoittevin, Mélanie Lepoultier, Claude Leteurtre, Véronique Maymaud, Colette Nouvel-Rousselot, Angélique Périni, Michel Roca. / © E. Blivet

Tribune du 3 décembre 2019

En 2018, les Départements français ont engagé 67,3 milliards d’euros de dépenses dont plus de 62 % étaient destinés à l’action sociale. De manière générale, les Départements n’ont pas augmenté les impôts, comme c’est d’ailleurs le cas du Calvados, conformément aux engagements de sa majorité depuis de nombreuses années. Cela ne les a pourtant pas empêché d’augmenter leurs investissements de 3,4 % !

mardi 03 décembre 2019

Ces chiffres démontrent à quel point le département est une collectivité primordiale dans le quotidien de tous les Français. Malgré ce constat, le gouvernement a engagé une réforme fiscale qui prive les Départements d’une fiscalité directe locale, risquant demain de détériorer le lien entre le contribuable et le territoire. Habiter sur un territoire ne signifiera plus contribuer au budget des services du territoire et assurer les solidarités humaines et territoriales.

Les présidents des Départements de France ont fait savoir leur refus de cette réforme, en réaffirmant leur volonté du respect de leur autonomie financière et de leur liberté fiscale ; sans avoir le sentiment d’être entendus. L’État doit assurer ses fonctions régaliennes (souveraineté monétaire, sécurité intérieure, justice…) et laisser aux collectivités territoriales leur capacité à gérer leurs compétences, à l’échelon de proximité pertinent.

Depuis des années, sous l’impulsion de sa majorité politique, le Département du Calvados a maillé son territoire de circonscriptions d’action sociale pour accueillir le public en difficulté, d’agences routières pour entretenir les routes départementales, de Points info 14, permettant l’accès et facilitant les démarches administratives du quotidien au plus près des Calvadosiens. L’an dernier, un bus de Protection maternelle et infantile (PMI) a été lancé pour favoriser l’accompagnement des petits de 0-6 ans sur tous les territoires. Le Département travaille désormais à la mise en place d’un réseau d’inclusion numérique et il poursuit son soutien aux initiatives des intercommunalités et des communes comme par exemple la construction de maisons de santé ou d’équipements culturels ou sportifs.     

Plus encore, notre bonne gestion nous permettant de dégager des crédits en investissement, nous avons décidé, lors de notre dernière session, d’attribuer 10 millions d’euros supplémentaires aux territoires, que cela soit dans les grands projets structurants, mais également en soutien aux petites communes rurales.

Dans quelques mois se tiendront les élections municipales, souvent l’occasion de dresser des bilans de l’action publique au niveau local. De quelques bords politiques qu’ils soient, nous souhaitons remercier tous les maires pour leur engagement. Le Département a été à leurs côtés et continuera de l’être autant qu’il le pourra encore. Ce sont nos actions conjointes, complémentaires qui sont gagnantes pour notre département et nos concitoyens.

Nous portons cette conviction que, de par sa proximité, l’expression même de ses missions de solidarités territoriale et humaine, le Département est proche de vous et vous pouvez compter sur lui.

Jean-Léonce Dupont, président du groupe majoritaire, centristes et indépendants, avec : Bernard Aubril, Erwann Bernet, Paul Chandelier, Xavier Charles, Olivier Colin, Hubert Courseaux, Sophie Simonnet, Valérie Desquesne, Clara Dewaële-Canouel, Audrey Gadenne, Patricia Gady-Duquesne, Christian  Hauret, Sylvie Jacq, Michel Lamarre, Sébastien Leclerc (absent sur la photo), Virginie Le Dressay, Sylvie Lenourrichel, Sylviane Lepoittevin, Mélanie Lepoultier, Claude Leteurtre, Véronique Maymaud, Colette Nouvel-Rousselot, Angélique Périni, Michel Roca