Les élus du groupe majoritaire, centristes et indépendants : Jean-Léonce Dupont, Xavier Charles, Hubert Courseaux, Régis Deliquaire, Valérie Desquesne, Clara Dewaële, Christine Even, Bruno François, Michel Fricout, Audrey Gadenne, Patricia Gady-Duquesne, Christian Hauret, Jean-Yves Heurtin, Sylvie Jacq, Michel Lamarre, Sébastien Leclerc, Sylvie Lenourrichel, Mélanie Lepoultier, Alexandra Marivingt, Colette Nouvel-Rousselot, Angélique Périni, Ludovic Robert, Dominique Rose et Sophie Simonnet. / © Laurent Besnehard

Tribune du 22 septembre 2022

La saison estivale qui s’achève a été la deuxième plus chaude période de canicule derrière celle de 2003. Au-delà des plus fragiles, nécessairement impactés par de telles températures, notre environnement a lui aussi été affaibli par cet épisode de chaleur. Celui-ci a provoqué une pénurie d’eau, notamment dans le sud-ouest du Département où l’essentiel de l’eau potable provient de bassins de rétention ou de rivières (à l’inverse du nord du Département où l’eau est prélevée dans les sous-sols).

jeudi 22 septembre 2022

Tout l’été, les syndicats d’eau potable, les élus, ainsi que la Préfecture, ont travaillé à trouver le bon équilibre entre la préservation de notre environnement et la continuité de notre approvisionnement en eau. Cela a nécessité un effort de tous, et nous souhaitons remercier l’ensemble des acteurs qui se sont mobilisés, avec responsabilité, pour permettre qu’aucune coupure d’eau ne survienne dans les réseaux domestiques. Nous pensons bien sûr aux agriculteurs qui ont dû adapter leurs pratiques, mais aussi aux entreprises, plus ou moins grandes, qui ont investi dans des outils permettant de réduire leur consommation, diminué leur production ou parfois même dû cesser temporairement leur activité.

Aujourd’hui engagé via son agence départementale IngéEAU, le Département agit au quotidien pour accompagner les collectivités, apporter son expertise dans le domaine de l’assainissement, l’eau potable, la gestion des milieux aquatiques et dans la lutte contre les inondations. Demain, un plan territorial de gestion de l’eau (PTGE), dont l’élaboration a été lancée, devrait permettre d’assurer une meilleure utilisation de nos ressources en eau, notamment via la création de connections entre les différents réseaux du Département. En outre, nous avions émis l’idée pendant notre campagne électorale de proposer une aide à l’achat de récupérateur d’eau, dispositif qui pourrait vous être présenté dans les mois à venir dans le cadre de ce PTGE.

Cet épisode de chaleur a également favorisé la multiplication des incendies. Bien que notre Département ne fut pas le plus touché cet été, de nombreux hectares de forêts ou de terres agricoles ont été dévastés par les feux. Parfois de nature criminelle, ils proviennent également de négligences humaines, notamment lors des traditionnels barbecues estivaux. Les règles de sécurité ont été régulièrement rappelées par les communes, il appartient à tous de les respecter afin de nous protéger collectivement.

Cette responsabilité appartient à chaque citoyen, mais également à l’État qui doit adapter sa stratégie de lutte contre les incendies. Ce sont aujourd’hui les sapeurs-pompiers dans les départements à faible risque qui sont déployés dans les zones plus exposées. Face à la multiplication des phénomènes climatiques, ce modèle va devoir évoluer. Un groupe de travail a d’ailleurs été lancé dans ce sens par l’Assemblée des Départements de France. Et, nous remercions particulièrement les sapeurs-pompiers du Calvados qui sont intervenus en soutien dans l’autres départements.

L’impact du changement climatique dans notre Département n’est plus une prévision lointaine, mais bien une réalité qui impacte notre quotidien. Notre majorité, consciente de cela depuis de nombreuses années, a engagé des politiques pour que le Département réduise son propre impact carbone, engage des travaux pour que ses bâtiments et les collèges soient le moins énergivores possibles, encourage les mobilités douces, les circuits courts, protège les ressources... et incite l’ensemble des communes du Calvados en aidant au financement de travaux en ce sens. À notre niveau, nous œuvrons pour que le Calvados soit un modèle de la transition environnementale !

Jean-Léonce Dupont, président du groupe majoritaire, centristes et indépendants, avec : Xavier Charles, Hubert Courseaux, Régis Deliquaire, Valérie Desquesne, Clara Dewaële, Christine Even, Bruno François, Michel Fricout, Audrey Gadenne, Patricia Gady-Duquesne, Christian Hauret, Jean-Yves Heurtin, Sylvie Jacq, Michel Lamarre, Sébastien Leclerc, Sylvie Lenourrichel, Mélanie Lepoultier, Alexandra Marivingt, Colette Nouvel-Rousselot, Angélique Périni, Ludovic Robert, Dominique Rose et Sophie Simonnet.