Les élus du groupe Démocrate, Républicain et Progressiste du conseil départemental du Calvados. / © Thierry Houyel

Tribune du 21 décembre 2020

Après le retour à une vie quasiment normale durant l’été et le début de l’automne, le virus nous a une nouvelle fois surpris par sa rapidité et sa violence et forcé à nous confiner pour protéger nos concitoyens les plus vulnérables.

lundi 21 décembre 2020

Si la situation est difficile à supporter pour l’ensemble de la population et en particulier pour de nombreux professionnels qui ont dû fermer leurs portes pendant près d’un mois, des mesures fortes ont été prises par le gouvernement pour atténuer au maximum les conséquences économiques de ces fermetures. Aides directes, suppressions de cotisations et emprunts garantis doivent faire en sorte qu’aucune entreprise ne se trouve oubliée et sans solution.

Le gouvernement n’est d’ailleurs pas le seul à agir pour vous protéger. Avec un plan d’action doté de 10 millions d’euros, le Conseil Départemental a décidé de soutenir les populations les plus fragilisées, qu’il s’agisse des personnes âgées de nos Ehpad, des étudiants en difficulté financière, des collégiens boursiers mais aussi de l’ensemble des salariés touchés par le chômage partiel. Il faut saluer cet effort sans précédent de notre collectivité, qui joue pleinement son rôle d’acteur principal de la politique sociale sur notre territoire.

Un cap a maintenant été tracé par le Président de la République. Pour que le pays sorte durablement de la crise du Covid, que les lycéens et les étudiants retrouvent le chemin de leurs établissements et qu’un pan entier de notre économie puisse rouvrir à la fin du mois de janvier, il faut impérativement que chacun agisse en responsabilité.

Marc Andreu Sabater, président du groupe « Démocrate, Républicain et Progressiste », Florence Boulay et Marie-Christine Quertier. Absentes de la photo : Coralie Arruego et Stéphanie Yon-Courtin.