Les élus du groupe majoritaire, centristes et indépendants du conseil départemental du Calvados. / © Thierry Houyel

Tribune du 21 décembre 2020

Notre pays vit une crise sanitaire, dont la deuxième vague est venue balayer nos territoires avec une brutalité, une force encore plus importante que la première, avec des conséquences sociales et économiques inouïes. Elle vient une nouvelle fois nous heurter, dans nos sphères familiales, amicales et professionnelles.

lundi 21 décembre 2020

La situation de notre jeunesse, public dont nous avons pour partie la responsabilité, en tant que collectivité départementale, fait particulièrement l’objet de notre attention. En effet, la décision de garder ouverts les établissements scolaires, fut à notre sens, un choix judicieux. Trop de jeunes, trop de collégiens, ont malheureusement décroché lors du premier confinement, et cela, malgré des investissements considérables réalisés dans le numérique depuis le début du mandat (plateforme d’aides aux devoirs en ligne, équipement en tablettes, en espaces collaboratifs). Il était donc indispensable de leur permettre de conserver une continuité pédagogique et ainsi assurer à nos enfants un apprentissage en toute sécurité. Que cela soit par la distribution de masques, la mobilisation de nos agents, la continuité de service de la restauration scolaire et le soutien logistique, nous pouvons dire sans détour que le Département a été au rendez-vous et le demeure.

Aussi, c’est le lien de proximité que nous entretenons depuis des années avec les Calvadosiens qui est aujourd’hui le plus important et le plus fort. Que ce soit dans nos circonscriptions d’action sociale, dans nos collèges, sur les routes ou dans l’ensemble de nos structures, tous nos agents sont à l’œuvre pour maintenir les services publics ouverts, pour répondre à vos demandes et vous accompagner, dans votre quotidien et vos démarches sur l ’ensemble du territoire. Toute l’activité du Département est maintenue et les Calvadosiens peuvent pleinement compter sur notre administration.

Depuis le mois de mars, le Département du Calvados s'est très fortement mobilisé pour accompagner les Calvadosiens dans cette situation nouvelle extrêmement difficile pour beaucoup d’entre nous. De nombreuses mesures ont ainsi été mises en place pour soutenir les publics en difficultés. Aujourd'hui, pour aller plus loin, nous avons voté un nouveau plan départemental de relance sociale visant notamment à soutenir un public plus large, au-delà de nos concitoyens fréquentant déjà nos structures : Soutien aux Calvadosiens à revenus modestes et intermédiaires qui se trouvent dans une situation de fragilité du fait d’un chômage partiel non compensé ou travailleurs non salariés, soutien aux associations de lutte contre la pauvreté, soutien aux collégiens boursiers, soutien aux personnes âgées et handicapées et enfin soutien aux jeunes en difficulté.

Grâce à une gestion responsable des finances de notre collectivité, nous sommes aujourd’hui en capacité de mobiliser près de 10 millions d’euros pour ce plan départemental de relance sociale. Un engagement exceptionnel qui vient s’ajouter à l’accompagnement habituel du Département auprès de tous les Calvadosiens !

Jean-Léonce Dupont, président du groupe majoritaire, centristes et indépendants, avec : Bernard Aubril, Erwann Bernet, Paul Chandelier, Xavier Charles, Olivier Colin, Hubert Courseaux, Sophie Simonnet, Valérie Desquesne, Audrey Gadenne, Patricia Gady-Duquesne, Christian Hauret, Sylvie Jacq, Michel Lamarre, Sébastien Leclerc, Sylvie Lenourrichel, Sylviane Lepoittevin, Mélanie Lepoultier, Claude Leteurtre, Véronique Maymaud, Angélique Périni, Michel Roca. Absentes sur la photo : Clara Dewaële, Virginie Le Dressay et Colette Nouvel-Rousselot.