Les élus départementaux. / © Th. Houyel

Soutenir les Calvadosiens qui font face à la crise

Mesdames, Messieurs, en cette période de crise sanitaire majeure, les conseillers départementaux de tous bords politiques, ont décidé de s’unir pour une tribune commune. Nous marquons ainsi une réalité forte : nous tous, élus, avons le devoir d’être rassemblés pour soutenir les Calvadosiens qui font face à la crise sanitaire exceptionnelle que nous traversons.

lundi 06 avril 2020
Partager cette actualité :

Ce soutien s’adresse, avant tout, aux personnels soignants qui sont en toute première ligne face à l’épidémie, avec courage et dévouement.
Nous savons ce que nous leur devons. Plus généralement, nous souhaitons exprimer nos remerciements et nos encouragements à l’ensemble des « héros du quotidien » qui continuent, chaque jour, à se rendre au travail afin d’assurer les besoins essentiels de la population : chauffeurs, commerçants, ripeurs, etc.
Parmi ces héros du quotidien figurent de nombreux personnels du Département du Calvados et de ses structures satellites.
Nous avons naturellement pour eux-aussi une pensée très particulière. Et notamment pour nos professionnels de la protection de l’enfance, pour qui l’épidémie pose de nouveaux défis à une situation déjà difficile, pour les assistantes familiales et maternelles de même très mobilisées, pour tous les personnels accompagnant les personnes âgées, isolées ou en situation de handicap, à domicile comme en établissement, ou encore pour les pompiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours.
Nous pensons à eux et à tous les autres qui continuent d’assumer leur mission quotidienne, tout en venant en aide à leurs collègues les plus exposés.
À tous, nous voulons les assurer de notre profonde reconnaissance.
Cette tribune est également l’occasion de vous rappeler les décisions déjà prises pour faire face à cette crise, en partenariat avec les autorités de Santé, les représentants de l’État et les autres collectivités locales :

  • Ouverture de 9 collèges du Département pour permettre l’accueil des enfants des personnels exerçant une mission essentielle ;
  • Maintien d’un accueil téléphonique dans toutes les circonscriptions d’action sociale et tous les CLIC du Département, avec des professionnels qualifiés pour répondre ;
  • Maintien des services essentiels de la protection maternelle et infantile, y compris les visites à domicile et un soutien téléphonique par les puéricultrices du Département ;
  • Fermeture, conformément aux demandes du gouvernement, de tous les sites publics départementaux : musée de Vieux-la-Romaine, Archives départementales et l’ensemble des Espaces naturels sensibles ;
  • Renforcement de l’infrastructure de l’Environnement numérique de travail l’Educ de Normandie ainsi que de la plateforme E-tude, pour permettre aux enfants de continuer à maintenir un lien indispensable avec l’école ;
  • Ouverture à tous les Calvadosiens de l’offre culturelle de La Boite Numérique, où vous pourrez trouver de nombreuses activités pour vous ou vos enfants pendant le confinement ;
  • Soutien à l’économie locale (accélération des règlements des factures, différés de remboursement…) et au tissu associatif ;
  • Mise à disposition du laboratoire d’analyse départemental Labeo pour pratiquer les tests de dépistage du coronavirus ;
  • Commande de 2 millions de masques, en lien avec la Région Normandie et les Départements de la Manche et de l’Orne, pour assurer la protection de nos personnels et venir en aide aux soignants qui en manqueraient.

Ces mesures sont une première réponse, l’adaptation des services du Département eux-mêmes à une situation exceptionnelle afin de continuer à servir chacune et chacun d’entre vous.
Nous aurons à prendre d’autres mesures, au fur et à mesure du développement de la pandémie, puis pour en amortir les conséquences économiques et sociales.
Ce sera l’occasion d’autres débats, mais vous pouvez compter sur le Département du Calvados pour demeurer dans toute la mesure du possible aux côtés des plus fragiles, et de toutes les structures et associations en difficulté.
Enfin, en conclusion, nous souhaitons vous rappeler à tous l’importance de respecter les consignes données par les autorités.
Le confinement est une exigence difficile, nous le savons. Comprenez toutefois que nous n’avons à ce jour aucune alternative à cette stratégie pour contenir la maladie.
Il est capital de bien le respecter, ce n’est qu’à ce prix que nous éviterons la surcharge de nos hôpitaux, et que nous donnerons le temps à nos médecins et chercheurs pour trouver et déployer à grande échelle les solutions médicales qui permettront de vaincre ce virus.
Prenez soins de vos proches, prenez soins de vous, restez chez vous.

Partager cette actualité :
Jean-Léonce Dupont, président du groupe majoritaire, centristes et indépendants, avec : Bernard Aubril, Erwann Bernet, Paul Chandelier, Xavier Charles, Hubert Courseaux, Sophie Simonnet, Valérie Desquesne, Clara Dewaële-Canouel, Audrey Gadenne, Patricia Gady-Duquesne, Christian  Hauret, Sylvie Jacq, Michel Lamarre, Sébastien Leclerc (absent sur la photo), Virginie Le Dressay, Sylvie Lenourrichel, Sylviane Lepoittevin, Mélanie Lepoultier, Claude Leteurtre, Véronique Maymaud, Colette Nouvel-Rousselot, Angélique Périni, Michel Roca
Cédric Nouvelot, président du groupe Républicains et apparentés, Christine Durand, Michel Fricout, Béatrice Guillaume, Patrick Jeannenez, Philippe Laurent, Véronique Martinez, Emmanuel Porcq, Patrick Thomines, Claire Trouvé, Ludwig Willaume
Gilles Deterville, président du groupe socialiste, Salyha Achouchi, Marc Bourbon, Antoine Casini, Corinne Feret, Édith Heuzé, Bertrand Havard, Christian Pielot, Jézabel Sueur et Éric Veve
Marc Andreu Sabater, président du groupe « Démocrate, Républicain et Progressiste », Coralie Arruego, Florence Boulay, Marie-Christine Quertier et Stéphanie Yon-Courtin.