Gilles  DETERVILLE,  Président du groupe socialiste avec Salyha ACHOUCHI, Marc BOURBON, Antoine CASINI, Corinne FERET, Edith HEUZÉ, Bertrand HAVARD, Christian PIELOT, Jézabel  SUEUR, Eric VÈVE. / © E. Blivet

Nouveau schéma de l'autonomie : le compte n'y est pas !

Lors de la dernière session budgétaire, le groupe socialiste a dénoncé plusieurs dangers et insuffisances du nouveau schéma de l’autonomie qui traite de la prise en charge des personnes âgées et handicapées dans le Calvados pour les années 2019-2023.

lundi 25 mars 2019
Partager cette actualité :

La Droite refuse d’engager toute action pour faire baisser les prix des Ehpad, alors que ceux-ci sont plus élevés que dans le reste de la France parce qu’elle a  favorisé la création des Ehpad privés commerciaux au détriment des Ehpad publics et à but non lucratif. La Droite refuse de créer de nouveaux Ehpaddans les 5 prochaines années, alors que le nombre de personnes de plus de 75 ans, pouvant être exposées à la dépendance, va augmenter de 12 200 à partir de 2021. Il faut développer le maintien à domicile des personnes âgées. Le mode prestataire (aide à domicile employé et payé par le CCAS ou l’association) reste le meilleur choix car il permet une adhésion de plus de personnes isolées et en besoin d’accompagnement. Les besoins d’accompagnement des personnes handicapées vieillissantes ou présentant des troubles psychiques ne sont pas satisfaits, faute de places spécialisées. La Droite aurait pu aider les projets de structures adaptées portés par les associations gestionnaires. Notre groupe sera très attentif à la mise en oeuvre de ce schéma et a demandé qu’un élu membre  de l’opposition fasse partie du comité de suivi. Nous y reviendrons lors de prochaines tribunes.

Partager cette actualité :
Gilles Deterville, président du groupe socialiste, Salyha Achouchi, Marc Bourbon, Antoine Casini, Corinne Feret, Édith Guillot, Bertrand Havard, Christian Pielot, Jézabel Sueur et Éric Veve