Groupe PS du Conseil Départemental du Calvados. / © Gregory Wait

Été 2017 : des mauvais coups portés à nos territoires

La suppression de plus de 300 millions de dotations d’investissement aux collectivités locales est un premier mauvais coup porté aux territoires.

mardi 12 septembre 2017
Partager cette actualité :

Lors de la Conférence Nationale des Territoires du 17 juillet, le Président de la République avait pourtant indiqué qu’il ne toucherait pas
aux dotations des communes. Faisons les comptes :
- « Politique de la Ville » : moins 46 millions.
- « Égalité des territoires et Logement » : moins 130 millions.
- « Aménagement du territoire » : moins 35 millions.
- « Aides aux territoires ruraux et fonds de soutien à l’investissement local » : moins 216 millions.

Cette baisse globale de 11 % des dotations contraindra les élus à ne pas réaliser certains de leurs projets. La décision par ailleurs de réduire drastiquement les emplois aidés constitue un second mauvais coup et démontre une méconnaissance des réalités sociales et locales de notre pays. En effet, les emplois aidés sont indispensables au bon fonctionnement des services publics tant pour les collectivités locales que pour les associations et ils constituent de réels outils d’insertion pour des personnes, qui étaient éloignées de l’emploi. Le Ministère du Travail reconnait que 60 % des bénéficiaires d’un emploi aidé retrouvent un emploi « classique ». Le gouvernement ne réussira pas en matière de lutte contre le chômage, en commençant par détruire des politiques qui ne se substituent
pas aux autres politiques en la matière (aides aux entreprises, amélioration de la formation professionnelle) mais qui les complètent utilement.

Partager cette actualité :
Gilles Deterville, président du groupe socialiste, Salyha Achouchi, Marc Bourbon, Antoine Casini, Corinne Feret, Édith Guillot, Bertrand Havard, Christian Pielot, Jézabel Sueur et Éric Veve
<script>