Les élus du groupe Démocrates et Progressistes : Marc Andreu Sabater, Florence Boulay, Coraline Brisson-Valognes, Angélique Lemière et Marie-Christine Quertier. / © Laurent Besnehard

L’urgence de la planification écologique

Le GIEC tire la sonnette d’alarme ; soyons à la hauteur du défi !

vendredi 17 juin 2022

Alors que 24 départements ont déjà franchi le seuil d’alerte de vigilance face à la sécheresse et font l’objet d’arrêtés préfectoraux limitant l’usage de l’eau, il nous apparaît toujours plus important de mettre en avant la nécessité pour notre pays d’avoir un programme d’actions ambitieuses et pragmatiques en faveur de la transition environnementale. C’est pourquoi nous nous félicitons de la nomination pour la première fois, d’une première ministre en charge de la planification écologique, en la personne d’Elisabeth Borne. Cela démontre une véritable prise de conscience et représente une excellente nouvelle pour l’organisation impérative de cette transformation profonde de notre société, ainsi que pour notre territoire. Dans cette lutte, toutes les collectivités doivent prendre leurs responsabilités. En tant qu’élus de la majorité départementale, nous appuyons pleinement les actions portées par le Président Dupont. Durant cette mandature, le Département va en effet mettre l’accent sur la sobriété énergétique de ses bâtiments ainsi que des logements privés, favoriser le développement des mobilités douces avec des financements renforcés pour le vélo et continuer à préserver les espaces naturels sensibles ainsi que la ressource en eau. Il montrera qu’il a les moyens d’agir et nous serons un soutien plein et entier de cette évolution !

Tribune de Marc Andreu Sabater, président du groupe Démocrates et Progressistes, avec Florence Boulay, Coraline Brisson-Valognes, Angélique Lemière et Marie-Christine Quertier.