Gilles  DETERVILLE,  Président du groupe socialiste avec Salyha ACHOUCHI, Marc BOURBON, Antoine CASINI, Corinne FERET, Edith HEUZÉ, Bertrand HAVARD, Christian PIELOT, Jézabel  SUEUR, Eric VÈVE. / © E. Blivet

Les violences faites aux femmes ne peuvent plus durer

En France, les violences faites aux femmes ne sont pas maîtrisées. Le constat est implacable : 140 femmes ont été tuées en 2019 par leur (ex)-partenaire, soit une femme tous les 2,5 jours.

mardi 03 décembre 2019
Partager cette actualité :

94 000 femmes déclarent chaque année avoir été victimes de viol et/ou de tentatives de viol.
Il est donc impératif de s’engager davantage dans le combat contre ce fléau qui contrevient à la dignité humaine et aux valeurs républicaines que nous portons.
Le Conseil départemental doit, par une action déterminée et constante, agir pour l’égalité entre les femmes et les hommes (incluant l’aménagement urbain, les dispositifs éducatifs, le logement, le transport, la culture…).
Une démarche humaniste favorisant la mixité des deux sexes doit inspirer toutes nos politiques publiques.
Nous devons mobiliser les communes et nos concitoyens sur la lutte contre les violences faites aux femmes.
Nous devons sensibiliser nos partenaires associatifs et inclure cet objectif dans les conventions de partenariat.
Engageons-nous résolument à promouvoir la question du respect et de l’égalité.
Notre société doit s’approprier ce juste combat au nom de notre idéal républicain.

Partager cette actualité :
Gilles Deterville, président du groupe socialiste, Salyha Achouchi, Marc Bourbon, Antoine Casini, Corinne Feret, Édith Heuzé, Bertrand Havard, Christian Pielot, Jézabel Sueur et Éric Veve