Les élus du groupe Union des Républicains, Divers Droite et Indépendants : Cédric Nouvelot, Olivier Anfry, Vanessa Bonhomme Duchemin, Carole Frugère, Béatrice Guillaume, Patrick Jeannenez, Philippe Laurent, Myriam Letellier, Emmanuel Porcq, Patrick Thomines et Ludwig Willaume. / © Laurent Besnehard

« Le pognon de dingue » plutôt que la défense de nos pêcheurs

Emmanuel Macron s’est engagé « quoiqu’il en coûte » à lutter contre la crise sanitaire et ses conséquences économiques. Cette stratégie a permis d’éviter le naufrage économique qui aurait pu se produire en engendrant un record de déficits publics.

lundi 13 décembre 2021

Ceci pouvait se défendre avec un redémarrage rapide de l’économie permettant de rembourser, sans augmentation d’impôt, ce creux de trésorerie. Sauf que le Président de la République et son gouvernement ont continué de dépenser sans compter, passant « d’un quoi qu’il en coûte » pour protéger les Français à un « quoi qu’il en coûte » pour sa réélection comme le remarquait un élu qui affirmait qu’« Emmanuel Macron fait campagne avec le chéquier de la France »…

Sauf que tout ce « pognon de dingue » ne suffira pas à cacher ses renoncements diplomatiques qui affaiblissent la France comme l’affaire des sous-marins ou plus récemment l’abandon de nos pêcheurs à qui il avait promis, avec ses élus LREM, toute la fermeté face aux Anglais pour obtenir les licences de pêche négociées lors du Brexit. En effet sa Ministre de la mer, Madame Girardin, a proposé aux pêcheurs qui n’obtiendraient leur licence des primes pour casser leur bateau…

Nous espérons que le gouvernement va se ressaisir et proposer une autre solution que de casser l’outil de production de nos pêcheurs qui participent à l’identité remarquable de notre département.

Tribune du groupe Union des Républicains, Divers Droite et Indépendants, présidé par Cédric Nouvelot, avec Olivier Anfry, Vanessa Bonhomme Duchemin, Carole Frugère, Béatrice Guillaume, Patrick Jeannenez, Philippe Laurent, Myriam Letellier, Emmanuel Porcq, Patrick Thomines et Ludwig Willaume.