Jean-Léonce Dupont, président du groupe UDC, Bernard Aubril, Erwann Bernet, Paul Chandelier, Xavier Charles, Olivier Colin, Hubert Courseaux, Sophie Simonnet, Valérie Desquesne, Clara Dewaële-Canouel, Audrey Gadenne, Patricia Gady-Duquesne, Christian  Hauret, Sylvie Jacq, Michel Lamarre, Virginie Le Dressay, Sylvie Lenourrichel, Sylviane Lepoittevin, Mélanie Lepoultier, Claude Leteurtre, Véronique Maymaud, Colette Nouvel-Rousselot, Angélique Périni, Michel Roca. / © E. Blivet

Le Département cultive le bien manger

« Ici on cultive le bien manger ». Cette campagne lancée en janvier, dans le prolongement de l’adoption d’un plan départemental d’alimentation durable, marque notre volonté de valoriser notre territoire, ses produits, ses acteurs et leurs savoir-faire, de continuer notre action auprès des agriculteurs et des acteurs du « bien manger » dans le Calvados. Accompagner, favoriser les mises en réseau, permettre aux producteurs d’obtenir une plus juste rémunération de leur activité, telle est notre volonté.

lundi 25 mars 2019
Partager cette actualité :

Cela s’est notamment traduit par la journée des circuit courts visant à faire se rencontrer les professionnels privés et les producteurs locaux afin de les inviter à poursuivre des actions qui permettront demain de favoriser à la fois le « mieux manger » pour nos concitoyens, et de renouveler et développer – autrement – l’agriculture locale.

La culture du « bien manger » sur notre territoire commence dans les assiettes de nos jeunes calvadosiens. C’est en ce sens que nous avons voté une politique ambitieuse visant à offrir une alimentation durable et de qualité dans nos collèges. Nous sommes fiers de pouvoir dire aujourd’hui que les 25 000 collégiens du département mangent essentiellement local. C’est près de 2 millions d’euros que nous avons déjà investis auprès des producteurs et des industries agroalimentaires normandes et 400 000 euros dans l’approvisionnement en viande locale. Dans le même temps, la formation de nos agents travaillant dans la restauration scolaire a été une priorité, avec un accent mis sur la bonne utilisation et l’intégration des produits bio dans les menus.

Cette dynamique et ce soutien ne s’arrêtent pas au bio, ils sont dirigés vers l’ensemble de la filière agricole calvadosienne. Ainsi, en 2019, le Département va consacrer 2,3 millions d’euros à la filière, que ce soit par des aides directes en investissement, des actions sanitaires et sociales envers les agriculteurs, ou encore des aides et un accompagnement à l’ancrage territorial. Aussi, notre présence au salon de l’agriculture en ce début d’année nous a permis de rappeler aux milliers de visiteurs à quel point notre département est une belle terre d’agriculture et d’élevage, une terre où nous savons produire tout en respectant au mieux notre environnement.

Beaucoup voient dans les circuits courts une marotte écologiste qui ne pourrait être destinée qu’à quelques convaincus. Nous sommes persuadés que le modèle économique d’une alimentation locale a de l’avenir, car au-delà de l’aspect écologique, il répond aux préoccupations sociétales actuelles.

Au moment où la question du prix d’achat aux producteurs est un sujet au coeur de l’actualité, nous souhaitons participer activement à l’évolution des modes de consommation et d’approvisionnement. C’est aux citoyens et aux acteurs politiques de tout mettre en oeuvre pour que l’avenir soit tourné vers l’approvisionnement local, de saison et de qualité.

Partager cette actualité :
Jean-Léonce Dupont, président du groupe majoritaire, centristes et indépendants, avec : Bernard Aubril, Erwann Bernet, Paul Chandelier, Xavier Charles, Olivier Colin, Hubert Courseaux, Sophie Simonnet, Valérie Desquesne, Clara Dewaële-Canouel, Audrey Gadenne, Patricia Gady-Duquesne, Christian  Hauret, Sylvie Jacq, Michel Lamarre, Virginie Le Dressay, Sylvie Lenourrichel, Sylviane Lepoittevin, Mélanie Lepoultier, Claude Leteurtre, Véronique Maymaud, Colette Nouvel-Rousselot, Angélique Périni, Michel Roca
<script>