Le groupe socialiste du conseil départemental du Calvados. / © Thierry Houyel

Face à la crise, aider et protéger les jeunes d’abord !

La crise économique et sociale née de la pandémie du Covid-19 va, hélas, probablement s’aggraver dans les prochains mois.

lundi 21 septembre 2020
Partager cette actualité :

Aux côtés des secteurs particulièrement touchés notamment ceux liés au tourisme ou à la culture, ce sont principalement les jeunes qui risquent de pâtir le plus durement de cette nouvelle crise.

Notre département ne peut pas rester inerte face à ce constat.

Au-delà des compétences obligatoires qu’il exerce, il doit s’engager plus fortement en direction des 18-25 ans comme le font plusieurs Conseils Départementaux dirigés le plus souvent par des majorités de gauche.

C’est l’action par exemple, PROJET JEUNES AVENIR dans le Finistère, unique en France, qui permet par une allocation spécifique d’aider les jeunes en insertion.

C’est la mise en place d’un CONSEIL DÉPARTEMENTAL DES JEUNES comme en Gironde car ces nouvelles politiques publiques doivent se construire avec les jeunes eux-mêmes.

C’est la création des BUDGETS PARTICIPATIFS JEUNES dans le Gers.

C’est la réalisation d’un PLAN JEUNES global sur 6 ans dans la Loire.

Bref, la période nous oblige à être réactifs et innovants. L’actuelle majorité départementale répondra-t-elle à cette exigence ?

Partager cette actualité :
Gilles Deterville, président du groupe socialiste, Salyha Achouchi, Marc Bourbon, Antoine Casini, Corinne Feret, Édith Heuzé, Bertrand Havard, Christian Pielot, Jézabel Sueur et Éric Veve