Le groupe socialiste du conseil départemental du Calvados. / © Thierry Houyel

Covid-19 : primes aux personnels (SAAD et CD) en première ligne

Lors de la séance publique du 19 juin, le groupe socialiste est intervenu lors du débat sur la décision modificative n°1 pour 2020. Eu égard à la grave crise sanitaire que nous traversons, il fallait ajuster le budget.

mercredi 08 juillet 2020
Partager cette actualité :

Notre groupe n’a pas approuvé cette décision budgétaire pour les raisons suivantes.

En effet, contrairement à un certain nombre de Départements, la majorité a rejeté notre demande d’octroi d’une gratification aux auxiliaires de vie travaillant dans les SAAD (Services d’accompagnement et d’aide à domicile) du Calvados.

Pourtant ces personnes majoritairement des femmes ont fait preuve d’un engagement remarquable pour accompagner des personnes fragiles qui ne pouvaient se passer de leurs services et ce, pour des salaires modestes.

Notre seconde demande portait sur l’attribution d’une prime exceptionnelle aux agents du Conseil départemental, qui ont eux aussi, fait un travail exemplaire non dénué de risque. Ils ont assuré la continuité d’un service public de qualité auprès de nos concitoyens.

Là encore, nous avons enregistré le même refus de la majorité départementale.

On peut s’étonner que le Département refuse d’intervenir sur des actions au cœur de ses missions, l’accompagnement et le soutien aux personnes âgées et celles en situation de handicap à leur domicile.

Enfin, le Département a fait le choix de verser une prime exceptionnelle aux assistants familiaux de 250 € par enfant confié, en raison d’un surcroit de travail lié au confinement.

Notre groupe approuve le principe de cette prime mais il aurait préféré une prime forfaitaire par agent, plus équitable.

Partager cette actualité :
Gilles Deterville, président du groupe socialiste, Salyha Achouchi, Marc Bourbon, Antoine Casini, Corinne Feret, Édith Heuzé, Bertrand Havard, Christian Pielot, Jézabel Sueur et Éric Veve