Inauguration de l'exposition

Inauguration de l'exposition "1000 ans de Normandie"

La réforme territoriale en cours, depuis quelques années, on le sait, n’a pas que des vertus. Elle a eu cependant un effet inattendu et intéressant : la re-création, si j'ose parler ainsi, d’un espace politique normand unique, pratiquement calé sur les frontières du duché de Guillaume le Conquérant.

jeudi 04 mai 2017
Partager cette actualité :

L'unité retrouvée de la Normandie a constitué un temps fort dans notre histoire particulièrement riche, qui s'écrit sur près d'un millénaire et compte des pages majeures à l'époque contemporaine.

Les Archives Départementales se devaient de porter un regard historique et critique sur cet évènement, et donc interroger cette identité commune. Dès 2016, elles se lançaient donc le défi de monter un partenariat ambitieux entre les cinq Départements Normands, autour d’un cycle baptisé "Mille ans de Normandie".

Notre Normandie et sa kyrielle de pays et de paysages dont le vent souffle à travers la mémoire du temps, a attiré ici, il y a plus de 1000 ans, Rollon et ses tribus nordiques. Ils se sont mêlés aux peuples déjà présents, et ont installé, pour des siècles, un duché arraché de haute lutte au roi de France.

Vent aussi du destin du monde, qui souffla si fort sur nos côtes, en cette aube du 6 juin 1944 : un épisode historique qui se lit encore le long de nos plages, d'où repartirent les chemins de la liberté… Chemin qu'empruntera le Général De Gaulle pour imaginer les premiers souffles de notre 5e République.

J’avais eu le plaisir d’inaugurer ce cycle "1000 ans de Normandie", l’année dernière, grâce à la très belle et très réussie exposition consacrée à Guillaume le Conquérant. Et, je suis là, encore aujourd’hui, pour lancer l’exposition commune sur l’histoire de la Normandie qui clôt superbement cette initiative.

Cette exposition et la publication qui l’accompagne ont fait le pari de choisir les grands évènements qui ont façonné notre territoire.

Elles montrent la richesse du patrimoine conservé par les Archives Départementales qui détiennent des pièces parmi les plus emblématiques de notre histoire.

Ainsi, la charte aux Normands, véritable acte fondateur du lien entre les Normands et la royauté française après l’annexion du duché à la couronne. Ou encore l’acte de fondation de l’Université de Caen, symbole d’une région qui s’est construite à travers la culture et la science.



Les Archives Départementales nous invitent aussi, au-delà des grandes dates de notre histoire, à flâner sur nos plages, à redécouvrir l’histoire de notre calvados ou de notre camembert.

Elles évoquent les crises industrielles que nous avons dû surmonter, comme la fermeture de la SMN ou des usines Moulinex, mais aussi les réussites de la Normandie d’aujourd’hui et la fierté d’être une terre de liberté, façonnée par l’épreuve de la guerre.

Si la Normandie est perçue comme un espace cohérent, elle s’est formée autour de la dualité entre deux capitales, Caen et Rouen, et leur zone d’influence respective.

Elle est faite de terroirs dont la richesse ne doit pas être écrasée par le poids économique de telle ou telle métropole. C’est cette vision de la Normandie, riche de sa diversité, que porte le Département du Calvados et qu’illustre cette exposition.

Notre nouvelle Normandie doit prendre sa place et toute sa place dans cette nouvelle géographie des territoires, autour de "l'Axe Seine". Elle sait se faire accueillante, chaleureuse, car fière de son passé, riche de son histoire, mais surtout confiante en son avenir.

Je suis aussi convaincu que l’Histoire est un élément essentiel de compréhension de notre identité contemporaine. Et c’est pourquoi je suis toujours heureux de venir ici, soutenir le travail des Archives du Calvados.



Elles remplissent, chaque année, une difficile mission : préserver notre patrimoine et l’interpréter sans le trahir, allier effort de transmission et souci d’exigence, pour déjouer les pièges de la nostalgie et du passéisme.

Une bien belle, utile et si passionnante mission ! Et, je voudrais féliciter et remercier toutes celles et tous ceux qui ont participé à cet excellent travail.
               
Je vous remercie de votre attention.   
 

Discours prononcé par Jean-Léonce Dupont le 4 mai 2017 aux Archives Départementales du Calvados. Seul le prononcé fait foi.

Tags :
Partager cette actualité :
<script>