Bibliothèque Alexis de Tocqueville. / © E. Fossey

Inauguration de la bibliothèque Alexis de Tocqueville

Avant de vous dire, au nom du Département, quelques mots sur cette belle et très attendue réalisation, je voudrais, tout d'abord, en ces premiers jours de janvier et puisque l'occasion m'en est offerte, vous souhaiter, à tous, une très bonne année. Que 2017 nous donne, collectivement et individuellement, toute la force, la sérénité, le courage et l'optimisme nécessaires de prendre les bonnes décisions pour l'avenir de nos territoires et nos concitoyens.

vendredi 13 janvier 2017
Partager cette actualité :

Derrière les quatre lettres signifiant son nom de projet "BMVR", se cachait, en fait, une très belle ambition de Caen-la-Mer, partagée par les différents acteurs que nous sommes, grandes collectivités territoriales et État réunis, d'offrir à notre capitale régionale, un nouvel outil de rayonnement dans le domaine de la culture et du savoir. On peut même parler de véritable atout territorial !

Et je pense, que nous sommes ici, tous d'accord, pour dire combien ce nouvel équipement qui porte le nom d'un normand célèbre, était, je le disais, très attendu et vient conforter la place de notre désormais grande Communauté Urbaine dans ses fonctions métropolitaines au sein de la grande Région.

Vous le savez, le Département que je représente aujourd'hui, a toujours été très attentif aux grands projets structurants, menés dans l'agglomération, que ce soit dans le domaine de la recherche, celui de la santé, du sport, des transports collectifs, du patrimoine ou encore, comme c'est le cas, aujourd'hui, celui de la culture.

Nous sommes très souvent présents et, autant que nous le pouvons, aux tours de table financiers sur de tels dossiers, je tiens à le rappeler.

Et je me réjouis que le Département soit, une nouvelle fois, au rendez-vous du développement et aux côtés de Caen-la-Mer Normandie et merci, cher Joël, de m'avoir associé à ces moments d'inauguration.

J'ai la conviction que ce nouvel outil culturel sera à la hauteur des espérances, des attentes des usagers et de tous les publics qui le fréquenteront… Et, je n'oublie pas, bien sûr, la référence universitaire, chère à l'histoire de Caen et à ses Facultés…

Ce lieu, au sein de cette presqu'île, qui s'inscrit elle-même, aujourd'hui, à la fois dans le présent, avec ses équipements actuels, mais aussi dans l'avenir et la modernité, donnera encore plus à ce quartier, le sentiment du nécessaire renouveau, d'un nouvel oxygène en cœur de ville.



Je souhaite remercier et féliciter tous les acteurs et notamment les concepteurs de ces lieux, qui ont travaillé toutes ces années, pour offrir à Caen, un nouveau phare de la culture, au service de tous… Des espaces bien pensés et ouverts sur l'extérieur par un jeu intelligent de transparence…

Je suis également convaincu que cette bibliothèque, véritable cathédrale des savoirs, sera demain, un lieu de vie, d'échanges, de rencontres, un lieu de savoir, un lieu d'apprentissage, un lieu d'innovation,  de connaissances, mais également un établissement ressource pour la conservation patrimoniale.

Nous sommes là, chacun l'aura compris, au cœur d'un projet fédérateur de grande envergure.

Et, c'est notamment au regard de ce caractère exceptionnel que le Département du Calvados a participé au tour de table financier, à hauteur de 5 millions d'euros. C'est bien ce qui me vaut le plaisir d'être à vos côtés, aujourd'hui.

J'ai toujours pensé qu'il n'existait pas de réel développement, sans développement culturel, qu'il soit collectif ou individuel. Et, un équipement tel que celui que nous découvrons aujourd'hui y participe grandement. C'est bien ici, que se crée le lien social indispensable à toute forme de vie en société.

Vous le savez tous, la lecture publique est un pilier essentiel d’une politique culturelle. C’est vrai pour une ville ou une agglomération, ça l’est également pour un département.

Les bibliothèques sont les services culturels les plus fréquentés. Elles répondent à des enjeux forts de citoyenneté.



Le Département s’est pleinement emparé de cette compétence et son implication forte, dès le début de ce projet, porté par l’Agglomération, en est la preuve.

Accompagner, à hauteur de 5 millions d’euros, la création de la bibliothèque "Alexis de Tocqueville" répondait, pour le Département, à plusieurs enjeux :

  • Soutenir le positionnement de capitale régionale de l’agglomération caennaise au travers de ses équipements structurants.
  • Favoriser l’adaptation de la bibliothèque centrale de Caen aux nouveaux enjeux de la lecture publique.
  • Enfin, compléter l’aménagement du territoire départemental en matière de lecture publique.

Concernant ce dernier point, je pense intéressant d'indiquer que, sur la dernière décennie, l’aménagement territorial du Calvados en matière de lecture publique a, Madame la Ministre, connu des avancées remarquables.

Le Département a très largement accompagné ce mouvement en finançant la création ou la rénovation d’une quinzaine d’établissements* et en aidant, en fonctionnement, ces établissements, au travers de l’action de la Bibliothèque Départementale du Calvados.

Aujourd’hui, à l’exception de deux territoires, tous les habitants du Calvados ont accès, à moins de 15 minutes de chez eux, à une bibliothèque de qualité, sans oublier les ressources numériques qui favorisent grandement toute cette effervescence culturelle.



En 2017, près de 70 bibliothèques accéderont aux ressources proposées par le Département, et notamment celles de Lisieux et Vire.

Et, c'est bien l'idée que je me fais de la culture dans toutes ses dimensions, et notamment territoriale.

Enfin, je ne voudrais pas conclure sans saluer la mémoire d'Alexis de Tocqueville, oserais-je dire : un ancien collègue, puisqu'il a également été président du Département de la Manche (de 1849 à 1851).

Chacun peut désormais venir, ici, à loisir, respirer ou s'inspirer de la pensée de ce grand défenseur de la démocratie et des grands principes qu'elle porte ; lui qui, avant tout le monde, pressentait, à travers la naissance des démocraties modernes, les mouvements inéluctables vers toujours plus de liberté, toutes les libertés, notamment celle d'apprendre ou d'entreprendre ; lui qui, avant tout le monde, imaginait aussi et déjà, les fragilités des régimes démocratiques ou la montée de l'individualisme, qu'il nous faut, aujourd'hui, grâce à des lieux comme celui-ci, combattre en permettant à chacun de venir partager ses idées, ses valeurs, d'échanger, de comprendre, de confronter ses opinions : bref, par la culture, de s'ouvrir aux autres.

Son nom et sa mémoire signaleront, à tous ceux qui voudront bien venir jusqu'ici, pousser les portes, l'extrême modernité de sa pensée d'homme de lettres ou encore de l'action de cet homme d'état, démocrate par raison, fin observateur du monde… Il y a chez Tocqueville beaucoup à apprendre pour comprendre le monde d'aujourd'hui et les dérives de nos démocraties modernes.

        
Je vous remercie de votre attention.  
   
   
Discours prononcé par Jean-Léonce Dupont le 13 janvier 2017 à la bibliothèque Alexis de Tocqueville. Seul le prononcé fait foi.


* : Hermanville, Mathieu, Cairon, Évrecy, Fontaine-Etoupefour, Villers-Bocage, Livarot, Honfleur, Pont-d’Ouilly, St Sever, Merville-Franceville, Mondeville, Bieville-Beuville, Vassy, Le Beny-Bocage

Tags :
Partager cette actualité :
<script>