Accueil Le Département L'institution Budget |  Un Département solidaire avec les territoires


Un Département solidaire avec les territoires

La loi NOTRe a repositionné le Département sur son rôle de proximité, structurant et solidaire des territoires. À travers ses actions quotidiennes, il aménage, soutient et préserve le Calvados, en veillant à une juste péréquation entre les territoires urbains et ruraux, afin d’y créer et d’y maintenir les équipements et les services utiles à la population. Il développe également son ingénierie territoriale au bénéfice des collectivités.

Au service des collectivités

 La réforme des aides aux collectivités débutée au 1er janvier 2017 permettra d’investir 78 M€ d’ici 2021, dans le cadre de contrats départementaux de territoire, conclus entre le Département, les 17 nouvelles communautés de communes et les principales villes du Calvados.

 Les petites communes du Département continueront par ailleurs à être soutenues dans le cadre d’une aide aux communes rurales rénovée.

 Un nouveau pilier du réseau Calvados Ingénierie : l’agence départementale de l’eau. Pour apporter aux collectivités son expertise dans le domaine de l’assainissement, l’eau potable et la gestion des milieux aquatiques et des inondations, le Département du Calvados a créé une agence technique dédiée. L’assistance se concrétise par le conseil de base, la mise à disposition de savoir-faire, la mutualisation des compétences, des conseils élaborés sur devis.

Chiffres clés

70
dispositifs refondus en 1 seul
78
millions d'euros consacrés à l'équipement des territoires jusqu'en 2021
50 000
interventions chaque année dans les Points info 14
28
Points info 14 sur le territoire

Au service des usagers

 De nouveaux Points Infos 14 : en 2018, le maillage du Calvados sera achevé, permettant à chaque habitant de disposer d’un Point Info 14 à moins de 10/15 minutes de chez lui. Début 2017, les Points Info 14 de Grancamp-Maisy, Merville-Franceville, Sainte-Marguerite-d’Elle et Port-en-Bessin-Huppain seront mis en service.
 Un schéma d’accessibilité des services au public pour continuer à développer les services de proximité, marchands et non marchands.
 Fibre Calvados : 2016 a vu l’ouverture à la commercialisation de plus de 50 000 foyers. 2017 sera consacré à la finalisation de la 1re phase du plan de desserte, avec le raccordement de 200 000 foyers, la résorption de 50 % des zones blanches ADSL et l’éligibilité très haut débit de tous les établissements économiques structurants du Calvados.

Point Info 14 : les services publics à portée de clic
Le Point Info 14 participe à la politique d’accès aux services publics. Les usagers y sont accompagnés pour effectuer leurs démarches administratives (CAF, Pôle Emploi, CPAM, MSA, etc.). Les Points Infos 14 permettent aux Calvadosiens d’avoir, gratuitement et à portée de main, une vingtaine d’administrations par le biais d’Internet, de la visioconférence ou d’un téléphone-fax. Preuve de la qualité de ce dispositif départemental initié dès les années 2000 dans le Calvados, l’ensemble des Points Info 14 sera bientôt labellisé MSAP (Maison de Services Au Public) et bénéficiera donc également de financements de l’État. 

 La modernisation du réseau routier
Plusieurs opérations sont programmées en 2017 avec notamment :

L’aménagement de la RD223 à Ranville dans le cadre de la déviation de Ste-Honorine-la-Chardronnette (1,4 M€),
La poursuite de l’aménagement de la RD674 entre Vire et l’autoroute A84 (700 000 €),
L’aménagement de la RD 512 entre Vassy et St-Germain-du-Crioult (1M€),
La première phase de l’échangeur de Monceaux-en-Bessin (2,3 M€),
La sécurisation des traverses de Canapville et Bonneville-sur-Touques (1,3 M€)
La sécurisation de la RD 40 sur les communes d’Airan et de Moult au lieu-dit Valmeray (800 000 €),
La 3e tranche du renforcement de la rocade de Lisieux (500 000 €).

 La mise en œuvre du plan portuaire
En 2017, 8,7 M€ sont destinés à des opérations d’entretien des sept ports départementaux, en cours ou à venir, parmi lesquels :

La réfection du perré aval Est (mur de soutènement en pierre) du port d’Honfleur (3 M€),
La réparation des portes des écluses du port de Deauville (670 000 €)
La réparation des portes des écluses de Port Guillaume à Dives-sur-Mer (500 000 €),
La réfection de l’estacade de Port-en-Bessin-Huppain (300 000 €),
La rénovation des chantiers navals de Port-en-Bessin-Huppain (780 000 €),
Le dragage des chenaux des ports de Trouville-Deauville (600 000 €) et Port-en-Bessin-Huppain (1 M€).

Au service de l'économie et de l'emploi

La loi NOTRe a confié aux Régions une responsabilité élargie en matière de développement économique, limitant ainsi la compétence départementale dans ce domaine. Les aides directes aux entreprises laisseront donc la place à une offre recentrée sur le développement et la qualité de l’accueil des entreprises. Le Département interviendra ainsi en soutien des intercommunalités pour la réalisation de zones d’activité et la création d’immobilier d’entreprise (ateliers relais, pépinières d’entreprises…).

Le saviez-vous ?

Le Département du Calvados est actionnaire à 70 % du syndicat qui porte le Parc d’activités Honfleur-Calvados, au pied du pont de Normandie. Le Village des Marques devrait permettre la création de 600 emplois.

Au service des collégiens

 La poursuite du plan de modernisation 2016-2021 des collèges (62,8 millions d'euros). Pour cette année, 18,5 millions d'euros sont fléchés sur des travaux en cours ou à venir dans 15 établissements publics :
Collèges Jean Castel à Argences, Hastings et Pagnol à Caen, Jean de la Varende à Creully, Marcel Gambier à Lisieux, Guy Liard à Mondeville, Gustave Flaubert à Pont-l’Evêque, Jacques Prévert à Saint-Pierre-sur-Dives, du Bois d’Orceau à Tilly-sur-Seulles, Maupas à Vire, les Sources d’Aure à Caumont-l’Eventé, Alphonse Allais à Honfleur, Langevin Wallon à Blainville-sur-Orne, André Maurois à Deauville et des Douits à Falaise.
 La sécurisation des établissements
Une première enveloppe de 500 000 € est créée pour des travaux de mise en sécurité des collèges à réaliser en 2017 (alarmes anti-intrusion).
 Le plan collège numérique 2017-2021
Courant 2017, une quarantaine de collèges sera équipée sur la base d’un PC pour cinq élèves et de quatre vidéoprojecteurs par établissement.

À noter : Les 60 collèges publics seront raccordés au très haut débit - Fibre Calvados - dès la rentrée 2017.

Succès en ligne : E-tude Calvados
Cinq mois après son lancement, E-tude, la plateforme en ligne d’aide aux devoirs des collégiens du Calvados, compte déjà près de 7 000 comptes élèves et plus de 600 comptes professeurs actifs. Accessible depuis un ordinateur ou depuis un équipement mobile, E-tude propose 4 000 cours vidéo, 20 000 fiches de révision, des quizz, 100 000 exercices interactifs, 2 500 sujets corrigés…

Chiffres clés

57,4
millions d'euros de budget global collèges
1 663 €
coût moyen annuel d'un collégien (hors transports)
10
millions d'euros pour le plan collège numérique 2017/2021

Au service de la culture

Un nouvel élan pour la culture : désormais, le Département du Calvados territorialise sa politique culturelle à travers des contrats culturels ciblés, co-construits avec les partenaires locaux. L’année 2017 sera consacrée à la réalisation d’un diagnostic de l’offre culturelle existante sur chaque territoire, pour ensuite proposer un projet partagé, en lien avec les territoires. Plusieurs contrats pourraient être signés dès cette année.

À noter : Le Département agit en partenaire des collectivités pour mieux irriguer la culture sur l’ensemble du Calvados, dans le respect des compétences, des spécificités et des capacités d’action de chacun.

Nouveauté 2017 : Un portail Internet dédié aux inventaires et archives numérisées sera lancé avec un accès renouvelé aux collections et la mise en ligne de nombreux nouveaux fonds.

En chiffres

92
chantiers aidés
70
festivals
21
créations de spectacles soutenus
6 000
élèves dans les écoles de musique aidées par le Département
10
opérations d'archéologie préventive programmées en 2017

Au service de l'environnement et du cadre de vie

Le plan vélo poursuit sa route avec la programmation de deux importantes opérations :

 3e tranche de la voie verte de la Suisse normande : poursuite de l’aménagement vers le sud
Les travaux débuteront en février, avec la réalisation d’une première section du Pont de la Mousse (St-Rémy-sur-Orne) à Clécy (9 km, 2,5 M€) et la refonte d’un passage à niveau à St-Rémy-sur-Orne. La dernière section de voie verte, entre Thury-Harcourt et le Pont de la Mousse, est programmée pour le printemps 2018.
 Poursuite de l’aménagement de la véloroute littorale du Bessin : après les tronçons Sainte-Honorine-des-Pertes/Vierville (2013) et Asnelles/Arromanches (2016), l’aménagement de cet itinéraire se poursuivra par la section Tracy-sur-Mer/Longues-sur-Mer (7 km, 1 M€).

La mise en valeur des espaces naturels sensibles
Le Département lancera en 2017 l’aménagement et l’ouverture au public du site des Marais de la Touques, avec un sentier de découverte au cœur des Marais, et complétera celui déjà ouvert au sein du Bois du Caprice, par une nouvelle boucle équestre.

Sport : le Calvados sur tous les terrains
Le Département encourage la pratique sportive sous toutes ses formes, en soutenant notamment les clubs et comités sportifs départementaux, l’accès au haut niveau et les sports de nature (raids nature…). Il y consacrera 4,63 M€ en 2017.

Le Département du Calvados soutient :

 60 clubs de niveau national
 523 clubs amateurs
 20 comités sportifs départementaux
 75 manifestations sportives
 10 sections sportives scolaires
 23 collèges pour leur participation aux championnats de France scolaires
 3 comités scolaires départementaux
 2 000 élèves pratiquants des activités physiques de pleine nature grâce au Département

Le saviez-vous ?

En 2017, le Département du Calvados lance le dispositif « Coup de pouce nature » afin d’encourager les sorties pédagogiques sur ses espaces naturels sensibles.

<script>