passerelle-cabourg-dives.jpg

Une passerelle neuve relie Dives-sur-Mer à Cabourg

Construite en 1991 pour offrir un accès direct entre le port de plaisance et la plage, la passerelle de Dives-sur-Mer à Cabourg a été refaite à neuf. L’ouvrage, propriété du Département, a rouvert le 5 avril après 6 mois de fermeture pour travaux.

Équipée d’une travée centrale mobile pour permettre le passage des bateaux, cette passerelle piétonne de 130 mètres de long enjambe l’estuaire de la Dives pour relier Port-Guillaume à Cabourg. Très fréquentée toute l’année, elle enregistre de 1 500 à 2 000 personnes par jour, au plus fort de la saison touristique.
Fragilisé avec le temps et par les dégâts causés par les tempêtes, l’ouvrage demandait d’importants travaux pour assurer sa pérennité et la sécurité des usagers.

Le coup de grâce d’Eleanor
Après un premier diagnostic en 2016, puis une fermeture, suite à la tempête Eleanor en janvier 2018, et une réouverture provisoires à l’été 2018, le Département a décidé d’engager une opération de réhabilitation complète, d’un montant de 720 000 € HT, avec le concours financier de la communauté de communes Normandie Cabourg Pays d’Auge, à hauteur de 193 000€ HT.
Pour préserver l’activité touristique, les travaux ont été programmés durant l’hiver. 
"L’ouvrage a été fermé le 5 novembre et le chantier commencé le 3 décembre", relate Marie Chatel, chargée d’études et des travaux portuaires au Département. 

Jusqu’à 2 000 piétons par jour empruntent l’ouvrage au plus fort de la saison estivale. 
© Département du Calvados.

Très haut débit
Pendant quatre mois, les travaux ont permis de rénover et de moderniser l’ensemble de l’ouvrage. Au-delà du remplacement de la plateforme de service, de certains appuis de travées, des garde-corps, du platelage bois et de l’éclairage notamment, l’installation électrique a été entièrement remise aux normes. Le passage de la fibre optique a aussi permis d’améliorer la liaison, par le biais de télécommandes en distance, entre la capitainerie et les navettes accompagnant l’entrée et la sortie des bateaux dans l’estuaire.

« Grâce à la mobilisation de toutes les entreprises, nous avons pu rouvrir la passerelle dès le 5 avril, pour le début des vacances scolaires », souligne Marie Chatel.
Son accès demeure exclusivement réservé aux piétons ainsi qu’aux cyclistes (à l’allure du pas).

<script>