Accueil Le Département Culture, Sport & Tourisme Calvados Attractivité Boîte à outils Nos publications |  Caen et Mondeville créent ensemble une nouvelle base nautique
base-nautique-caen.jpg

Caen et Mondeville créent ensemble une nouvelle base nautique

Une séance de virements de bord sous le périphérique de Caen ? Une initiation au stand up paddle sur l'heure de midi avant de reprendre le travail ? A quelques minutes du centre-ville, la base nautique de Caen et Mondeville vient d'ouvrir au bord du canal.

Sous la silhouette du viaduc de Calix, un grand bâtiment tout blanc, ses 45 mètres de pontons, des voiles qui claquent, des planches et des silhouettes en combis néoprènes… Bienvenue à la base nautique Bertrand Génard (1), ouverte depuis septembre sur le Nouveau Bassin, en pleine zone portuaire de Caen.

Quand deux villes mutualisent

L'équipement a été porté conjointement par Caen et Mondeville, dans une logique de mutualisation, pour un investissement total de 1,7 million d'euros. Il a été aménagé dans un ensemble de bâtiments portuaires totalement réhabilités.
"Cette nouvelle base succède à deux structures distinctes en mauvais état et séparées de quelques centaines de mètres seulement. Il aurait été absurde de les moderniser chacun de son côté", s'accordent Josiane Mallet-Duclos et Arisitide Olivier, respectivement maire-adjoint de Mondeville et de Caen en charge des sports.

Des milliers de pratiquants attendus

Ici, presque en plein cœur de la métropole caennaise, l'ambiance à mi-chemin entre yacht-club et école de voile tranche un peu avec le décor de docks. Dans ce paysage urbain, se croisent maintenant couramment des dériveurs, des stand up paddle, des kayaks, et même des habitables. "Grâce à ses capacités d'accueil et à son emplacement exceptionnel, ce site va drainer chaque année des milliers de pratiquants, scolaires et tous publics, y compris en situation de handicap", situe Raynald Fortin, le responsable de la base.

La nouvelle structure couvre deux niveaux et un total de 1000 m2. Elle ne se contente pas d'un emplacement "bord à quai" exceptionnel. Elle offre aussi de beaux volumes intérieurs : huit vestiaires au rez-de-chaussée ; deux salles de cours et de briefing ainsi qu'un vaste espace réceptif de 150m2 prolongé par un balcon au 1er étage ; des bureaux, une cuisine partagée, des espaces de stockage.

Une base moderne en milieu urbain

De telles mensurations vont élargir le choix et le volume d'activités proposées par les Villes de Caen et de Mondeville, mais aussi par leurs clubs : l'USO Mondeville et le Caen Yacht Club.

Dès cette année, 1000 scolaires de Caen et 250 de Mondeville profiteront de la base, lors de cycles découvertes de 8 séances d'une demi-journée chacune. "Ces temps pédagogiques proposés dans les écoles sont encadrés par six animateurs sportifs pour la Ville de Caen et deux pour Mondeville", détaille Raynald Fortin.

Au-delà, le site accueille tous les publics, toute l'année : jeunes ou adultes, débutants ou confirmés. Et presque à toute heure. "L'équipement permet de proposer des conditions de pratique meilleures, et sur des créneaux très variés, notamment le midi pour la voile habitable ou le stand up paddle. C'est l'un des nombreux avantages d'une base moderne en milieu urbain : le plan d'eau est immédiatement accessible, les bateaux vite opérationnels. " Idem côté pratiquants, prêts à embarquer ou à regagner le travail après seulement quelques minutes passées dans les vestiaires, conçus avec une zone sèche et une zone humide.

Site d'un championnat de France

"Depuis son ouverture, la base Bertrand Génard fait se rencontrer et émerger toute une communauté nautique sous le viaduc de Calix. C'est aussi un lieu idéal pour se retrouver", remarque Raynald Fortin. Fin régatiers, novices, mangeurs d'écoutes ou dresseurs de pagaies… Une émulation qui s'exprime par exemple sur les réseaux sociaux, à l'image du compte Facebook créé par David Le Malet et baptisé "Juno & co - J80 du CAEN Yacht Club".
Un lieu utile aussi pour des temps forts nautiques, à commencer par le Championnat de France de Match Racing Féminin, organisé du 21 au 24 novembre prochain sur le canal et où s'affronteront une douzaine d'équipages. En 2020, la base devrait également ouvrir ses infrastructures à la Normandy Channel Race et la Norlanda's Cup.


(1) du nom du régatier et responsable de l'école de voile de Mondeville disparu en 2014.

Infos sur :

Le site de la ville de Caen 
Le site de la ville de Mondeville
Le site du Caen Yacht Club
Le site de l'USOM Voile